1,4 MOLÉCULES - École Samuel

Report
L’éthanol
C2H5OH
STE
Des molécules…

Nicotine et caféine (O, N, C et H)
Très peu d’éléments existent à l’état
atomique dans la nature
 Ils sont généralement combinés entre
eux
 À partir d’une centaine d’éléments
chimiques, il existe une extrême
diversité de composés
 Une molécule est un regroupement de 2
ou plusieurs atomes, identiques ou
différents, unis les uns aux autres par
des liaisons chimiques

Quelques molécules
et encore des molécules…

Le vinaigre (acide acétique)

Pour le plaisir:
http://www.ostralo.net/3_animations/swf/mo
lecule3D_Lunettes.swf
Les liaisons chimiques
La règle de l’octet: pour atteindre une
stabilité chimique, chaque atome
cherche à acquérir la configuration
électronique du gaz inerte le plus proche
dans le TPE
 Il y a 2 façons d’y arriver…

 Par transfert d’un ou de plusieurs électrons
 Par partage d’ un ou de plusieurs électrons
La liaison ionique
Elle est obtenue par le transfert d’électrons d’un
atome dont la couche périphérique est presque
vide vers un atome dont la couche périphérique
est presque pleine
 Liaison typique d’un métal avec un non-métal…

 Le métal est le donneur d’électrons
 Le non-métal est le receveur d’électrons

Une fois le transfert effectué, c’est la force
électromagnétique (plus précisément l’attraction
électrique) entre les 2 ions de charge contraire qui
est responsable du maintien du lien ionique
 L’ion positif, le cation, est le métal
 L’ion négatif, l’anion, est le non-métal
Règle de l’octet: donner ou recevoir?
Le choix de recevoir ou donner un ou
des électrons se fait selon ce simple
critère: manipuler le moins d’électrons
possible
 Ex; il est plus facile pour le sodium de
céder un électron plutôt que d’essayer
de s’en procurer 7

Exemple; le chlorure de sodium
 Notez qu’après le transfert de l’électron du
sodium au chlore, chaque élément respecte la
règle de l’octet
 Notez également que la molécule est
électriquement neutre même si,
individuellement, les atomes ne le sont pas
La liaison covalente






Le transfert d’électrons entre 2 non-métaux ne
permet pas à ce type d’éléments de remplir
leurs couches périphériques respectives
Au lieu d’être carrément transférés, les
électrons sont alors partagés entre les
éléments du composé
C’est une liaison typique entre non-métaux
Ce type de liaison ne crée pas d’ions car il n’y
a pas d’électrons transférés d’un élément à
l’autre
Dans une paire d’électrons partagés, chaque
élément en fournit un
Une paire d’électrons partagés se nomme un
doublet électronique
Exemple (p 47)

Le dichlore

Note; 2 métaux ne peuvent former une
molécule car il leur est impossible de
respecter la règle de l’octet, que ce soit
avec des liaisons ioniques ou covalentes
Exemples; le méthane, le dihydrogène, le dioxygène
(double liaison covalente) et le diazote (triple liaison
covalente)
Formation de composés binaires
(2 sortes d’éléments)
Dans un composé ionique, le nombre
d’électrons perdus par le ou les atomes
du donneur doit absolument être égal au
nombre d’électrons gagnés par le ou les
atomes du receveur pour que le
composé soit possible
 Dans un composé covalent, le nombre
d’électrons partagés par les 2 éléments
du composé doit être égal

http://www.youtube.com/watch?v=dubKk6TD3qE animation liaison
covalente ionique 1min 50
 http://bcs.whfreeman.com/thelifewire/content/chp02/02020.html
animation flash sur les liaisons Anglais
 http://www.youtube.com/watch?v=xTx_DWboEVs 19 sec
 http://www.dnatube.com/video/28957/Comparison-of-covalent-andIonic-bonds anglais 8 min pour le plaisir à la maison

Établir la formule moléculaire
d’un composé ionique







1. Écrire le symbole du métal
2. Déterminer le nombre de liaisons que peut faire
le métal (chiffre romain au dessus de la famille)
3. Écrire le symbole du non-métal
4. Déterminer le nombre de liaisons que peut faire
le non-métal (8 - chiffre romain au dessus de la
famille)
5. Trouver le PPCM des 2 nombres de liaisons
6. Trouver le nombre d’atomes de chaque sorte en
divisant le PPCM par le nombre de liaisons que
peut faire chaque élément
7. Établir la formule
Exemple;
le magnésium et l’oxygène
1.
 2.
 3.
 4.
 5.
 6.

Mg
2 liaisons
O
2 liaisons
PPCM = 2
 2 ÷ 2 = 1 pour Mg
 2 ÷ 2 = 1 pour O

7. le composé est MgO
Exemple;
le magnésium et le brome
1.
 2.
 3.
 4.
 5.
 6.

Mg
2 liaisons
Br
1 liaison
PPCM = 2
 2 ÷ 2 = 1 pour Mg
 2 ÷ 1 = 2 pour Br

7. le composé est MgBr2
Exemple
L’aluminium
Établir la formule moléculaire
d’un composé covalent

On doit appliquer la même démarche
que pour l’établissement de la formule
d’un composé ionique
Exemple
L’eau
 Le dioxyde de carbone

Exemples plus complexes
La nomenclature et l’écriture des
composés binaires

Voir page 55 du cahier K

similar documents