L`EXAMEN DES SEINS - WordPress.com

Report
L’EXAMEN DES SEINS
TOPO réalisé par: Abbassi Héla
Abdallah Marwa
INTRODUCTION:
Le cancer du sein: le premier cancer chez
la femme: 1femme/32 fait un cancer de
sein.
 L’importance de l’examens des seins dans
le diagnostic précoce du cancer du sein
pour assurer un traitement efficace.


Avant de parler de la sémiologie et
l’examen du sein il faudra connaitre son
anatomie:
Le sein est un tissu
extrêmement hétérogène
où coexistent des
structures canalaires,
glandulaires, fibroconjonctives et adipeuses
diversement enchevêtrées.
L'architecture de la glande
mammaire comporte une
vingtaine de lobes, euxmêmes constitués de
lobules
Quadrants:
Supéro externe
 Inféro externe
 Supérointerne
 Inféro interne

Prolongeme
t axillaire
Région
aréolaire
SI
II
SE
IE
Région sous
mammaire
MOTIF DE CONSULTATION:
Dépistage
 Mastodynie
 Ecoulement mammaire
 Présence d’un nodule du sein

INTERROGATOIRE:







ATCD Fx du cancer du sein
ATCD personnels de cancer du sein ou de
mastopathie.
Age:40-50 ans: risque augmenté du cancer du
sein.
Age de puberté : si <12 ans: puberté précoce
Age de ménopause : si >53 ans : ménopause
tardive
Nulliparité, 1ère grossesse >35ans
Allaitement : l’absence d’allaitement : risque
augmenté.
L’examen clinique des seins:

L'examen clinique des seins (ECS) est un
examen physique effectué par un médecin,
une infirmière ou tout autre professionnel
de la santé en vue de déceler des
anomalies dans les seins et aux alentours.
 Examen
minutieux bilatéral et
comparatif:



En début du
cycle
femme nue
jusqu'à la
ceinture
patiente
assise ,mains
le long du
corps, puis
les mains
surélevées,

la position penchée en avant puis
couchée
L’INSPECTION:
◦ Seins : nombre,volume, forme, symétrie,
◦ Mamelon : ombilication, symétrie, aspect,
◦ Galbe mammaire : ride spontanée ou
provoquée par le changement de position,
◦ Aspects des téguments : couleur,
vascularisation, œdème, peau d’orange
Ombilication mamelonnaire:
Tuméfaction visible:
Œdème mammaire gauche:
Fossette cutanée:
Palpation des seins:
Elle s'effectue avec les deux mains bien à plat,
appuyant le sein contre le gril costal, essayant de
retrouver les contours d'un nodule.
 L'exploration se fait quadrant par quadrant,

 sans
oublier!!!!!!!
le prolongement axillaire, en effectuant
un mouvement ciculaire ou linéaire de
l’intérieur vers la périphérie ou de la
périphérie vers l’intérieur.
Palpation des ganglions:
 Sus
claviculaires :
doigts en crochet
en arrière de la
clavicule,
 axillaires : palper
avec les doigts en
crochet des 4
faces du creux
axillaire.

sous claviculaires:
en plein creux axillaire, la main en
supination.
huméraux:
les doigts vers l’extérieur.
mammaires externes:
on monte de la périphérie des seins vers le
haut, en écrasant contre le gril costal.
scapulaires internes:
on palpe sous le creux axillaire, la main en
pronation.
 Pression
mamelonnaire :
recherche d'un écoulement provoqué.
Ecoulement mamelonnaire
provoqué:
écoulements :
 Galactorrhées:
F Ecoulement clair, transparent ou laiteux.
FBilatérale et multipore.
 verdâtres:
F C'est le signe d'une maladie bénigne.
F Ecoulement unique unilatéral.
 purulents:
F Dans un contexte inflammatoire (sein chaud,douloureux et rouge).
 sanglants:
F Ils peuvent être le témoin d'un cancer du sein.
CARACTERISTIQUES DU
NODULE:
En cas de nodule, on précise son caractère:









Nombre (unique ou multiple)
Uni ou bilatéral
Consistance (dur, mou, rénitent)
Sensibilité (douloureux ou indolore)
Contours (bien limité ou mal limité)
Siège (le sein étant partagé en 4 quadrants)
Taille
Forme: ovalaire ou circulaire
Son degré de mobilité avec recherche d'une
fixation au grand pectoral ou à la peau.
Schéma récapitulatif
d’observation qui contient les
principales données de l’examen:
Il faut préciser:
*localisation du nodule
*taille en cm
*limites
*mobilité par rapport aux
deux plans
*Absence de ganglions
(N0) ou présence de
ganglions (N+).
1cm
N0
Plan
profond+
Plan
cutané=0
L’AUTO EXAMEN DES SEINS:
pourquoi doit-on pratiquer l'AES régulier soimême ?
La femme qui pratique régulièrement l'AES devient
familière avec la texture spécifique de ses propres seins et
saura ce qui est considéré comme normal pour elle. Elle
découvrira le cancer à un stade moins avancé que celle
qui ne pratique pas l'AES ou celle qui le pratique
occasionnellement.
quand doit-on pratiquer l'AES ?
Il doit se pratiquer en dehors de toute
stimulation hormonale, soit 7 à 10 jours
après la fin des menstruations. Pour les
femmes qui sont irrégulières ou qui n'ont
plus de menstruations (post-ménaopause,
ablation des ovaires), il se pratique à une
date fixe facile à retenir: par exemple le 1er
du mois ou sa date d'anniversaire.
comment fait-on l'inspection
visuelle ?

A- devant un miroir, laisser tomber les
bras le long de votre corps.
B- placez vos mains sur vos hanches.
C- levez vos mains au-dessus de votre
tête.
D- penchez-vous à partir des hanches et
laissez tomber vos bras en face de vous.
E- à la fin, pincez gentiment le mamelon
à la recherche d'un écoulement.
Comment fait-on l'examen
manuel ?
Position couchée sur le dos: cette
position aplatit le sein et le rend facile a
examiner. Couchez-vous à plat avec une
serviette sous l'epaule droite. Utilisez
votre main gauche pour examiner le
sein droit et placez votre bras droit à
côté de votre tête. La partie supérieure
de votre bras droit doit être
pendiculaire à votre corps et votre
coude doit être plié.
 Position couchée de côté: si vos seins
sont gros, essayez cette position pour
une partie de l'examen. Couchez-vous
sur le cöté gauche puis ramenez
l'épaule droite à l'horizontale. Utilisez
cette position pour examiner la moitié
externe de votre sein. Puis utilisez la
position à plat pour examiner l'autre
moitié interne.

Vous pouvez utiliser l'une des 2 méthodes
pour examiner vos seins:
 Verticale:

Circulaire:

Enfin, avec le bras relâché, examinez votre
aisselle à la recherche de ganglions.
…
Tout comme l’auto-examen des seins (AES),
l’examen clinique des seins (ECS) relève surtout
de la sagesse populaire et s’appuie sur très peu
d’études cliniques. Il est certain que cette
pratique permet de détecter des anomalies, mais
rien n’indique qu’elle réduise effectivement la
mortalité. C’est pourquoi on recommande de la
combiner avec la mammographie, les deux
techniques ensemble ayant déjà fait leurs
preuves2.
 Outre la mammographie on peut recourir à la
cytologie (cytoponction) et la biopsie

MERCI POUR VOTRE
ATTENTION……

similar documents