LA MAÎTRISE DE LA NATALITÉ

Report
LA MAÎTRISE DE LA
NATALITÉ
Aude Kim, Kyol Kim, Jiyoon Baik
DÉFINITIONS
 Natalité: rapport du nombre des naissances à l’effectif
moyen de la population
 Maîtrise de la natalité: le fait de pouvoir contrôler la
fécondation
I) RAPPEL DE
CONNAISSANCES DE 4E
Quelles sont les différentes étapes de la conception et la naissance d’un
enfant?
2 TYPES
 Empêcher
 Contraception  pour avoir des enfants quand on veut
 Interruption Volontaire de Grossesse (IVG)  pour
empêcher la naissance d’un enfant gravement malade ou
ayant des organes déformés
 Stimuler
 Procréation Médicalement Assistée (PMA)  pour
avoir des enfants si on ne peut pas en avoir
naturellement
II) EMPÊCHER
Comment peut-on empêcher la naissance d’un enfant?
A) Contraception
 Mécanique
 Préservatif




Retient le sperme dans un réservoir
Empêcher le passage des spermatozoïdes
Seul moyen de se protéger contre les IST
Fiabilité: 98%
A) Contraception
 Mécanique
 Stérilet
 Empêche la nidation (implantation de l’embryon dans la
muqueuse de l’utérus environ 6 à 7 jours après la
fécondation)
 Rend la fécondation impossible
 Placé dans l’utérus par le gynécologue
A) Contraception
 Hormonale
 Pilule contraceptive
 Empêche l’ovulation
 Prise quotidienne (régulière par voie orale)
 Prescription médicale
A) Contraception
 Psychologique
 Abstinence (fait de se priver volontairement d’avoir une
activité sexuelle)
B) Contraception d’urgence
 Pilule du lendemain
 Empêcher la nidation et l’ovulation
 Prise le plus tôt possible après un rapport sexuel non
ou mal protégé
 Délivrée sans ordonnance en pharmacie ou par les
infirmières scolaires depuis 1999
 Utilisation exceptionnelle en cas d’échec de la
contraception
C) Interruption de
grossesse
 Pilule abortive
 Provoque la destruction de la muqueuse utérine
donc interrompt la grossesse
 Dans un établissement de santé (hôpital, clinique ou
cabinet médical)
 Délivrée par un médecin
 Dans le cadre légal de l’interruption volontaire de
grossesse
C) Interruption de
grossesse
 IVG mécanique/chirurgical
Lois d’IVG
 Loi Veil (1975)
« La femme enceinte que son état place dans une situation
de détresse peut demander à un médecin l’interruption de
sa grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée
qu’avant la fin de la dixième semaine de grossesse. »
 Loi de 2001: jusqu’à 12 semaines de grossesse
D) Quelques chiffres
Les raisons du recours à la contraception
d'urgence
problème de
préservatif
32.50%
problème de pilule
Les raisons du recours
à la contraception
d'urgence
25%
rapport sexuel non
protégé
22%
0%
10%
20%
30%
40%
D) Quelques chiffres
Sur les 200 000 femmes qui avortent chaque
année
4%
n'utilisaient pas de
contraception
utilisaient la pilule
7%
28%
19%
19%
23%
utilisaient un
préservatif
utilisaient une
méthode "naturelle"
utilisaient un stérilet
utilisaient une autre
méthode
D) Quelques chiffres
 Dans 91.5% des cas, le recours à la contraception
d’urgence a permis à la femme de ne pas être enceinte
 27% des femmes de 21 à 30 ans qui utilisent la pilule
l’oublient au moins une fois par mois
III) Stimuler
Comment peut-on stimuler une fécondation?
A) Définitions
 Infertilité: production faible de gamètes et difformités
 Stérilité: absence de gamètes
B) Causes
 Chez la femme
 Origine ovulatoire: la femme ne libère pas d'ovule lors
d'un cycle (stress)
 Origine tubaire: absence ou obstruction des trompes de
la femme
B) Causes
 Chez l’homme
 Absence de spermatozoïdes ou nombre faible
 Difformités
 Peu de mobilité
L’analyse du sperme
Volume
> 2,0 mm
Nombre
≥ 20 millions par mm
Mobilité
≥ 50% de mobilité progressive
Morphologie
≥ 30% de formes normale
Vitalité
≥ 74% de formes vivantes
Globules blancs
< 1 million par millilitre
C) Solutions: PMA
 Insémination artificielle
 Sperme congelé dans de l’azote à 196ºC
 2 types d’insémination:
 Avec le sperme du conjoint
 Avec le sperme d’un donneur anonyme
C) Solutions: PMA
 Fécondation in vitro et de transfert d’embryon (FIVETE)
 Amandine, premier « bébé éprouvette » (1982)
 La plus courante
C) Solutions: PMA
 Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI)
 Injection directe d’un spermatozoïde dans le cytoplasme
de l’ovule
http://www.californiaivf.com/slide0073
_image006.jpg
IV) Conclusion
Que peut-on conclure de l’étude des méthodes de contraception et de
procréation médicalement assistée?
Des moyens pour éviter une
naissance
Contraception
Utilisation régulière,
très efficace si bien
utilisée
Contraception
d’urgence
Utilisation exceptionnelle,
efficace si utilisée
rapidement après un
rapport sexuel non protégé
Interruption de
grossesse
Recours possible
dans les conditions
prévues par la loi
Origines de la
stérilité/infertilité
Absence,
insuffisance ou
anomalie des
spermatozoïdes
Stérilité/Infertilité
Absence d’ovulation,
trompes obstruées
Des méthodes d’aide
médicalisée à la procréation
Insémination
artificielle
Fécondation in vitro
(FIVETE)
Injection intracytoplasmique de
spermatozoïde (ICSI)
Assistance
médicalisée à la
procréation
Morale de responsabilité
individuelle
 Développements techniques  développement de la
responsabilité individuelle
 Procréation acte libre
 Interruption de grossesse  ultime recours

similar documents