Diapositive 1 - Fédération Nationale du Transport Routier au Maroc

Report
TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS
RÉALITÉS & PERSPECTIVES
Ezzoubeir ERRHAIMINI
PDG CTM
FT - CGEM
1
Février 2012
SOMMAIRE
LE TRANSPORT
PUBLIC DE VOYAGEURS EN BREF
LE
POSITIONNEMENT DU TRANSPORT PAR
AUX AUTRES MODES DE TRANSPORT
LES
AUTOCARS
COMPARÉ
DÉFIS DU SECTEUR
FEUILLE
DE ROUTE
& PERSPECTIVES
DU SECTEUR
2
LE SECTEUR EN BREF
3
LE TRANSPORT DE VOYAGEURS EN BREF
Un secteur clé qui contribue fortement à la mobilité des citoyens à travers le
territoire national …
… et qui a permis de désenclaver plusieurs localités et d’assurer leur
intégration dans le tissu socio-économique du pays, capitalisant en cela sur les
réalisations des pouvoirs publics en matière d’édification du réseau routier
Près de 2 500 autocars qui sillonnent le Royaume, desservant plus de 50 villes
par le moyen de 270 lignes(*)
Plus de 400 opérateurs recensés sur le terrain réalisant un chiffre d’affaires
annuel de 2,5 Milliards de Dirhams et parcourant plus de 303 millions de
kilomètres chaque année
15 000 emplois directs avec un impact favorable sur l’emploi dans plusieurs
secteurs connexes (constructeurs, gares routières, PDR, maintenance,
restauration, etc. )
* Chaque Ligne comprend le trajet Aller et le trajet Retour
4
LE TRANSPORT DE VOYAGEURS EN BREF
Principales caractéristiques du réseau de transport interurbain par
autocar au Maroc
Tanger
Tétouan
Al Hoceima
Nador
Larache
Chefchaouen
Casablanca
Taza
Meknès
Rabat
50
Oujda
Sidi Kacem
Kenitra
Villes
Berkane
Fès
Khmisset
Azrou
El Jadida
Khouribga
Khenifra
Midelt
Boarfa
Safi
Lignes*
Beni Mellal
270
Figuig
K.Sraghna
Marrakech
Errachidia
Azilal
Essaouira
Ouarzazate
Tronçons*
75
Taroudant
Agadir
Tinghir
Rissani
Tazarine
Zagora
Tata
Opérateurs
Tiznit
407
Tafraout
M’Hamid
Guelmime
Tan Tan
Kms parcourus
(en millions)
ASSA ZAG
303
Laayoune
Taille du réseau
(en Km)
11 163
Smara
Dakhla
* Chaque ligne/tronçon comprend le trajet Aller et le trajet Retour
5
PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU RÉSEAU
Principales caractéristiques du réseau de transport interurbain par
autocar au Maroc
Tanger
Tétouan
Al Hoceima
Nador
Larache
Chefchaouen
Taza
Meknès
Rabat
Casablanca
Oujda
Sidi Kacem
Kenitra
Très forte fréquentation sur les tronçons
reliant Taza à Agadir en passant par Rabat
et Casablanca
Berkane
Fès
Khmisset
Azrou
El Jadida
Khouribga
Midelt
Khenifra
Boarfa
Safi
Fréquentation moyenne entre les villes
principales et les villes secondaires
Beni Mellal
Figuig
K.Sraghna
Marrakech
Errachidia
Azilal
Essaouira
Ouarzazate
Taroudant
Faible fréquentation dans les régions Sud,
Est et intérieures du Royaume
Agadir
Tinghir
Rissani
Tazarine
Zagora
Tata
Tiznit
Tafraout
M’Hamid
Guelmime
Tan Tan
ASSA ZAG
Laayoune
Fréquentation annuelle
Fréquentation
journalière
>75 000
>205
25 à 75 000
68 à 205
10 à 25 000
25 à 68
< 10 000
< 25
Smara
Dakhla
LE RÉSEAU
SE CARACTÉRISE PAR DE FORTES DISPARITÉS DE FRÉQUENTATION SELON LES ZONES GÉOGRAPHIQUES
6
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
7
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
Etude mandatée en 2010 par la CTM et menée auprès d’un échantillon de
1 016 personnes dans trois grandes villes du pays
Les personnes interrogées ont utilisé des moyens de transport en commun pour
des voyages à l’intérieur du Maroc au moins une fois durant les douze derniers
mois
Les questions ont porté sur les aspects suivants :
Images génériques des différents modes de transport
Part de marché de l’autocar
Critères clés d’image
Les résultats présentés ne tiennent pas compte des différentes catégories
d’operateurs qui existent
8
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
Les principaux avantages et inconvénients du voyage en autocar qui ont été cités
par les personnes consultées sont :
En %
0
20
Le confort
42
Les prix
37
La disponibilité toute la…
32
On s'y sent en sécurité
La rapidité
20
9
Plusieurs arrêts / pauses… 4
Les distractions pendant…3
La qualité de la…3
Le respect des horaires…3
La propreté 2
Les chauffeurs sont…2
La possibilité de faire de…2
Le confort des sièges 2
La possibilité de…2
Ils desservent plusieurs ville 2
La tranquilité pendant le…2
On peut voyager en…2
Ils proposent des départs…1
Disponibilité de plusieurs…1
En %
40
60
80
0
20
40
60
80
28
Le risque d'accidents
17
La fréquence des arrêts
L'excès de vitesse 12
Le manque de confort 8
Les retards 8
Le manque de… 7
L'absence de tranquillité 7
La foule pendant les… 7
L'état des véhicules 6
L'absence de sécurité 6
Le non respect des… 5
Les pannes mécaniques 4
C'est fatiguant 4
Ils ne sont pas climatisés 3
le manque de propreté 3
Les mauvaises odeurs 3
L'accueil 3
L'état des gares 2
Le prix 2
9
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
Résumé des principaux avantages et
inconvénients cités
Le risque d’accidents
Le confort
Le prix
La disponibilité toute la
journée
On s’y sent en sécurité
PERCEPTION DU
TRANSPORT ROUTIER DE
VOYAGEURS PAR
AUTOCAR
Le nombre d’arrêts
L’excès de vitesse
Le manque de confort
La vitesse
La rapidité
10
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
Les principaux critères d’image
Zone des critères clés d’image
11
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
Part de marché des différents modes sur
quelques axes routiers
En %
0
20
Casablanca Marrakech
40
60
46
80
100
49
Agadir Marrakech
5
95
Agadir Casablanca
03 2
92
4
5
Casablanca Oujda
60
33
5
Fès Oujda
61
32
7 1
Casablanca El Jadida
53
Nador Oujda
17
59
Oujda Rabat
20
50
El Jadida Marrakech
20
22
42
87
Casablanca Fès
Train
Voiture
47
Grand taxi
8
11
50
Autocar
10
2
3
Avion
12
POSITIONNEMENT DE L’AUTOCAR
P RINCIPALES CONCLUSIONS DE L’ ÉTUDE
Le transport via autocar demeure un mode confortable dans l’ensemble ; les
différentes catégories socio professionnelles s’adressant à divers operateurs
Un mode qui
raisonnables …
propose
une
offre
abondante
à des
prix
jugés
très
… Mais qui est toutefois perçu comme très lié au risque d’accident
En terme de parts de marchés, il ressort clairement selon l’étude que l’autocar
perd des parts en faveur du train (densification du réseau ferroviaire) ainsi que
de la voiture (facilité d’accès au crédit)
Les caractères discriminants et l’image de marque du secteur sont plus liés au
confort et à la sécurité qu’au niveau des prix proposés
13
LES DÉFIS DU SECTEUR
14
LES DÉFIS DU SECTEUR
Un secteur confronté à de nombreux défis d’ordre opérationnels et
stratégiques …
… Lesquels défis sont à l’origine de manière directe ou indirecte de l’image
existante du voyage en autocar
Les principaux défis peuvent être résumés comme suit :
TAILLE DES ENTREPRISES & FORTE ATOMICITÉ DU SECTEUR : 90 % des sociétés
disposent d’un maximum de deux autorisations et exploitent 1 à 2 autocars
ETAT DU PARC : seul 22 % des autocars en circulation ont un âge inférieur à
5 ans. 58 % ont moins de 10 ans et la moyenne d’âge de 42 % de la flotte
dépasse les 11 ans. Impact direct sur la qualité de service et le niveau de
sécurité
DÉSÉQUILIBRE ENTRE L’OFFRE ET LA DEMANDE SUR CERTAINS SEGMENTS : l’axe Fès–
Casablanca compte 66 départs (26 directs, 40 transits). Cette surcharge
contribue à la diminution du taux de remplissage et occasionne une
pression sur les prix et une fréquence des arrêts
15
LES DÉFIS DU SECTEUR
EXPLOITATION DES AUTORISATIONS : Seulement 33 % des autorisations sont
exploitées directement, ce qui se traduit par un climat peu favorable à la
concurrence saine
TARIFICATION : Les prix en vigueur sont ceux définis dans le cadre de l’arrêté
du 2 Décembre 1996. Aucune révision n’a été appliquée depuis, malgré la
hausse des charges d’exploitation (Carburant, SMIG, PDR, coûts de la
distribution, etc.)
GARES ROUTIÈRES : Elles se caractérisent aujourd’hui par différents modes de
gestion ainsi qu’un manque de coordination entre les différents acteurs
(Impact sur usage des quais, respect des horaires, problèmes de sécurité et
de propreté, etc.)
SOUTIEN DES SOLUTIONS ALTERNATIVES : Les différentes actions et
investissements entrepris par les pouvoirs publics visant à renforcer le
développement du rail et l’aérien national sont faites aux dépens des parts
de marché du secteur
16
FEUILLE DE ROUTE & PERSPECTIVES
17
FEUILLE DE ROUTE & PERSPECTIVES
Il est aujourd'hui essentiel de lancer un véritable débat sur l’avenir du secteur
du transport de voyageurs. Un débat qui intégrera à la fois les opérateurs et
l’Administration et qui, avant de découler sur une loi, devra donner naissance à
un contrat-programme à l’instar de celui de la logistique
Ce contrat-programme devra définir de manière claire le choix sur le niveau de
contrôle et de régulation que les pouvoirs publics souhaitent mettre en œuvre
Il devra également définir le positionnement de ce mode de transport par
rapport aux autres modes notamment le ferroviaire à travers l’analyse des
différents facteurs influençant la demande : (Equipement des ménages en
véhicules, croissance du réseau ferroviaire, habitudes voyages, …)
18
FEUILLE DE ROUTE ET PERSPECTIVES
Il devra prendre aussi en compte les acquis et les défaillances de la situation
actuelle. Hormis les controverses suscitées par les agréments, il convient de
revenir sur tous les aspects du secteur (gares routières, structure des
entreprises, responsabilité sociale, écologique et économique des acteurs)
Enfin, il devra œuvrer à l’encouragement et l’accompagnement des acteurs à
se professionnaliser et anticiper sur les défis écologiques, sociaux et
économiques.
19
MERCI
DE VOTRE ATTENTION
20

similar documents