LE PROJET PILOTE DREPANOCYTOSE ET MICRO FINANCE AU

Report
LE PROJET PILOTE
DREPANOCYTOSE ET
MICRO FINANCE AU NIGER
Présenté par Mme HIMA
Fatimatou Présidente de
l’Association de Lutte contre
la Drépanocytose au Niger
ALDN
INTRODUCTION
La drépanocytose frappe environ
22.% de la population nigérienne
avec une incidence sur presque
tous les aspects de la vie socioéconomique du pays
Il n’existe pas au Niger un système
de protection social sanitaire
universelle. Le système de
protection sanitaire concerne
uniquement les fonctionnaires de
l’Etat
Le niveau de vie des familles des
drépanocytaires s’en trouve
énormément affecté avec des
dépenses en frais d’hospitalisation et
de médicaments occasionnées par la
drépanocytose soit le coût moyen
d’une crise qui est de 55 000f cfa alors
que le SIMIG est de 26 000f cfa
9% des familles nigériennes
seulement sont en mesure
d’assurer une bonne prise en
charge des malades contre 12%
pour une prise en charge moyenne
et 71% des familles des malades ne
sont pas en mesure d’assurer une
prise en charge correcte à leurs
malades
Ces familles sont souvent dans
l’incapacité d’assurer une prise en
charge adéquate de leurs parents
malades en particulier les enfants.
Suite a ce constat, l’ALDN a initié le
projet soutien à l’accès au micro
crédit pour les drépanocytaires au
Niger en 2010 avec comme objectif
d’améliorer les conditions socioéconomiques des malades affectés
ou infectés
Le projet consiste à établir un
partenariat avec certaines
institutions comme PlaNet Finance,
le CNRD et les institutions de Micro
finance (IMF)
Dans ce contexte les IMF ne sont
pas favorables à délivrer des
crédits à des populations
vulnérables d’où la mise en place
d’une stratégie spécifique pour
cette population
Cette stratégie spécifique concerne
la mise en place d’un fonds de
garantie et le recrutement de cinq
agents relais chargés du suivi des
prêts assouplissant et garantissant
les remboursements
ROLE DE CHAQUE
ACTEUR
Coopération monégasque
Fonds de
garantie
Comité de pilotage
IMF
ASSUSU MECREF NIDEC
CRND
PlaNet Finance
ALDN
Comité de
Sélection
crédits
Agents relais
Bénéficiaires
LES RESULTATS
OBTENUS
Evaluation du projet Microfinance et Drépanocytose
Questions de recherche
La présente étude vise à confirmer ou à infirmer les hypothèses qui ont soutenu la définition des objectifs
du projet par la mesure des effets de ses actions sur les bénéficiaires directs et indirects et tirer les leçons
pour l’amélioration des interventions
Bénéficiaires
Identification des bénéficiaires
 Qui sont les personnes touchées et celles qu’on ne touche pas ?
 Quelles actions ont été menées auprès des bénéficiaires ?
 Comment les personnes touchées identifient-elles leurs besoins
en matière de services financiers ?
 Pourquoi recourent-elles à ces services financiers et comment les
utilisent-elles ?
Mesure des effets du projet
Effets intermédiaires :
 Plus grande connaissance de la maladie et partage de
l’information
 Création et développement d’AGR
Effets finaux :
 Usage et satisfaction du programme par des bénéficiaires
 Usage et satisfaction des services financiers des IMF
Partenaires du projet
Mesure des effets
 La pérennité du modèle et
possibilités de réplication
15
Principales caractéristiques de la population cible
16
Principales caractéristiques de la population cible
Figure : Niveau d’instruction des bénéficiaires
Figure : Enfants drépanocytaires du ménage
Figure : Services accessibles avant le projet
17
Effets intermédiaires: la connaissance de la maladie
Mme MOUSSA Hanatou, assistante sociale au CNRD.
« Avec les supports de communication produits par PlaNet Finance, la transmission de l’information
est aisée et les outils sont disponibles. Le CNRD serait heureux que ces outils de communication
soient reproduits en nombre encore plus important pour permettre une plus large communication,
au plan national. »
18
Effets intermédiaires: le développement et la création d’AGR
Figure : Types d’activités principales - femmes
Figure : Activités principales des bénéficiaires
Figure : Types d’activités principales - hommes
19
Effets intermédiaires: l’accompagnement financier
Figure : Crédits accordés par IMF
Figure : Situation des crédits en cours
Figure : Finalité de la demande de crédit
Figure : Situation des retards de remboursement
20
Effets finaux: usage et satisfaction des bénéficiaires
Autres services financiers
85,7%
Renouvellement du crédit
55,2%
Montant des remboursements
12,5%
-12,5% 22,1%
65,4%
87,5%
Fréquence de remboursement
8,4%
-7,5% 19,6%
72,0%
91,6%
Formalités de l'IMF
7,4%
-5,6% 27,1%
Durée du crédit
4,6%
Montant du crédit
33,6%
-38,1%
9,5%4,8%
-39,7%
19,0%
-3,7%14,0%
-27,1%
25,2%
14,3%
25,9%
44,9%
65,4%
81,3%
41,1%
92,5%
95,3%
66,3%
L’appréciation qui est faite des services des IMF
21
Effets finaux: usage et satisfaction des bénéficiaires
22
Effets finaux: usage et satisfaction des bénéficiaires
-48,9%
22,8%4,3%
Durée entre formation et obtention crédit
72,8%
Le lieu de la formation
2,9%
Durée de la formation
17,3%
La technique de formation
1,9%
-1,9%
12,5%
Le contenu de la formation
0%
0,0%
2,9%
-2,9%22,1%
-17,3%
46,2%
27,1%
75,0%
36,5%
85,6%
97,1%
97,1%
82,7%
98,1%
100%
Les thèmes de formation les plus appréciés :
•« les techniques d’accueil des clients » ; « les techniques de détermination du bénéfice » ;
•« la technique de gestion de l'AGR » ; « la gestion du crédit » ;
•« le calcul coûts » ; « savoir choisir et monter un projet d'AGR » ;
•« la gestion de l’épargne » ; « la gestion du stock » ;
•« les techniques de fidélisation de la clientèle » ;
• « mettre en place un cahier de caisse »
23
• Octroyé 34 100 000F à 155
bénéficiaires dont 8 clients sont au
3é cycle de crédit; 27 clients au 2é
cycle de crédit et 120 clients au 1er
cycle
MERCI DE VOTRE ATTENTION

similar documents