A voir au tour de Diégo-Suarez - Diego-Suarez

Report
DECOUVERTE DE DIEGO SUAREZ
ET SES ALENTOURS
Les Trois Baies
• Sous cette dénomination, on trouve la Baie des Dunes, la Baie des Pigeons
et la Baie des Sakalava donnant à l'Est sur l'Océan Indien. Seule la dernière
est habitée. Plus sauvage que la Baie de Diego, cet endroit idyllique sous
les filaos n'a pas son équivalent à Madagascar. La Baie des Sakalava est un
spot mondialement connu de wind et kite-surf (voir Activités ci-dessous).
Les Tsingy Rouges
•
Situés au sud-est de Diego-Suarez, les tsingy rouges de la rivière Irodo, montrent
un paysage unique. Ils sont formés par l'érosion du sol latéritique. On peut s'y
rendre en 4x4 ou en quad. Le taximan Roger vous y emmène en 4L ! Voir l'hôtel Le
Petit Paradis.
La Montagne d'Ambre
• des vêtements chauds et un imperméable en saison des pluies Forêt
primaire aux portes de Diego. En quelques kilomètres, on change de
climat ! Lémuriens, cascades, lacs, espèces végétales, arbres plus que
centenaires, ce parc naturel étonnant est très facile d'accès. On peut
négocier avec un taxi une journée de dépaysement total. On peut aussi
loger à Joffre ville et rayonner à partir de là. Pensez à prendre
Le Windsor Castle
• En route pour la baie du Courrier, on passe près du Windsor Castle. Visible
à des kilomètres à la ronde, ce promontoire surgi du sol et culminant à
391 mètres possède en son sommet des vestiges d'un fort bâti par les
anglais. La marche est rude mais vaut la peine. On a une vue à 360° sur
toute la péninsule de Diego, les Baies, de la côte est à la côte ouest.
La Plage de Ramena sur la Baie de
Diego
•
Facile d'accès, à 18 Km à l'est de la capitale régionale. Elle reste la plage vedette préférée des
résidents. On y est tranquille avec des kilomètres de sable fin à sa disposition. On peut y
loger et s'y restaurer (consultez les pages "Hébergement" et "Restauration"). Il y a
maintenant l'électricité. Des taxis vous y emmènent et vous ramènent à Diego; le tarif de la
course aller-retour varie selon le confort de la voiture (+/- 40.000 Ariary). Ça peut être le
point de départ pour la mer d'Émeraude.
Certains hôtels se sont installés tout au long de la route de Ramena notamment aux PK 4, PK
9 et PK 13.
La Mer d'Émeraude
• Incontournable ! Un spectacle maritime dont on ne trouve l'équivalent
qu'en Océanie. Emeraude, c'est bien ça ! Un chapelet d'îles paradisiaques
posées sur un lagon aux eaux cristallines où il fait bon passer une petite
journée avec plongée masque-tuba et pique-nique d'enfer sur la plage !
Les pêcheurs de Ramena vous y amènent. Il est même possible d'y aller à
partir de Diego. Voir rubrique "activités nautiques".
Nosy Hara
• Îles paradisiaques, lieux sacrés, et réserve en cours de classement, les
interdits y sont nombreux.
C'est aussi un spot mondialement connu d'escalade (voir Activités, plus
bas)
La Réserve de l'Ankarana
•
Sûrement un des spectacles les plus étonnants de Madagascar. Les fameux tsingy,
concrétions calcaires surgies du sol, justifient à eux-seul le déplacement.
Concurrent sérieux de ceux de Bemaraha dans le Sud, ils n'en reste pas moins
l'attraction touristique la plus visitée du Nord de Madagascar. Les guides du parc
sauront vous faire découvrir tout un pan de l'histoire des Sakalava (ethnie du
Nord) à travers ce lieu magique chargé d'histoire. Y aller par ses propres moyens
est quasiment impossible, transport et logistique n'étant pas prévus pour cette
destination, préférez passer par un tour opérateur local qui mettra toute sa
logistique à votre disposition (voir ci-dessous). Visitez notre page consacrée à
l'Ankarana.
La Baie de Diego et son Pain de Sucre
•
La deuxième plus grande baie du monde (après celle de Rio de Janeiro). Avec
un majestueux pain de sucre, Nosy Lonjo. Cette île, lieu sacré, est totalement
interdite d'accès. Les gens font des offrandes tôt le matin sur la plage située en
face à la sortie de Diego sur la route de Ramena, pour obtenir quelque chose et
pour remercier quand on l'a obtenu. La route de Ramena est l'endroit idéal pour
l'observer. On en fait le tour. On peut aussi louer un bateau à Diego ou à Ramena
pour aller découvrir toutes les criques sauvages de la baie.
Le Cap d'Ambre
•
Le Cap le plus septentrional de Madagascar offre un spectacle sauvage de côtes
déchirées par les vagues et de terres arides balayées par les vents. L'inhospitalité
du lieu attire les plus aventureux, au prix d'une randonnée à risque qui ne peut se
faire qu'en moto voire en quad.
Faites appel à un spécialiste, Madateam, car on peut s'égarer facilement et il vaut
mieux savoir où passer par endroits. Aventure garantie.
Comme on ne peut pas faire l'aller-retour dans la journée, n'hésitez pas à
bénéficier de l'hospitalité du gardien du phare, basique certes, mais quel
dépaysement !
Amenez à manger et à boire.
Ampasindava
• Le village d'Ampasindava, au Sud de la Baie du Courrier est un endroit
sauvage et difficilement accessible.
Immense plage. Nosy Hara est juste en face.
Cap Nord Voyages y possède un campement sommaire pour ses clients.
New Sea Roc a un hébergement sur sa base, point de départ vers Nosy
Hara : kayak des mers, escalade, VTT...
Les grottes d'Andrafiabe
• Sur la route du sud, au croisement qui va à
Ambolobozokely, on trouve ces grottes que
l'on peut visiter en même temps que les
autres curiosités touristiques décrites cidessous
Le Village des Saphirs
•
Deux villages en fait, à 80 km de Diego, surgis de la brousse comme des champignons.
Construits à la hâte par des chercheurs de fortune. Cases en paille, on ne voit pas les mines
d'extraction au bord de la route ; il faut s'y faire guider. On a un peu exagéré la dangerosité
du lieu. Il y a eu sûrement des règlements de compte, mais les étrangers peuvent s'y
promener sans problème. Acheter sur place de la pierre brute nécessite un grande
connaissance en gemmologie, et de toutes manières, il n'est pas sûr que vous payerez moins
cher qu'en ville. On ne peut voir la qualité d'une pierre qu'après la taille. Le saphir étoilé (tout
simplement magique) que l'on extrait ici est le plus beau et le plus recherché au monde.
Le parc botanique des Mille Baobabs
•
Le tour opérateur "Le King de la Piste" gère ce parc privé situé à mi-chemin sur la
route de Ramena près de l'hôtel King's Lodge. On y trouve toute la flore
endémique de cette région (provisoirement fermé).
Diego-Suarez
Diego-Suarez, que personne n'arrive à appeler Antsiranana, est un lieu de prédilection pour
les marins, qui aiment y faire escale. Vous aussi, vous apprécierez le charme de la capitale de
la province DIANA, une ville de près de 100.000 habitants au climat tropical mais bien
ventilée, qui s'endort au milieu de la journée mais s'anime le matin et en fin d'après-midi,
jusque tard dans la nuit dans les bars et les discothèques.
Les sportifs et les amoureux de la nature seront particulièrement comblés. Des activités
nautiques et des randonnées terrestres leur permettront d'accéder aux sites exceptionnels
de la région, que les seniors pourront également découvrir en véhicules tous terrains.
Quels que soient votre âge et votre budget, Diego-Suarez a tout ce qu'il faut pour vous
séduire. Vous ne regretterez pas votre visite et, comme les marins, vous y reviendrez.
Pour un séjour inoubliable, prévoyez environ 40 Euros par jour et par personne (+ 15 Euros si
vous êtes seul). Vous pourrez néanmoins dépenser moitié moins si vous le souhaitez, avec
toutefois moins de confort et moins d'activités touristiques.
Sachez aussi que les meilleures périodes pour visiter Diego-Suarez sont de mars à juin et de
septembre à novembre.
Pendant la saison des pluies, de décembre à février, il ne pleut pas beaucoup mais il fait
chaud et humide. En juillet et août, il y a beaucoup de vent et les activités nautiques sont
déconseillées.
•
Le Lac Sacré d'Antanavo
• Ce lac sacré est peuplé de crocodiles et son accès doit être négocié avec
les autorités locales. Accès à partir du village d'Anivorano à 70 km de
Diego.
Cette excursion peut être combinée avec les tsingy rouges ou la réserve de
l'Ankarana.
La Baie du Courrier
•
A l'ouest, sur le Canal du Mozambique, la baie du Courrier comprend une belle
plage, mais la route est longue et en mauvais état accessible uniquement en 4x4.
Au large de ce village se trouvent de très belles îles, dont la principale est Nosy
Hara (voir ci-dessous). Un seul hôtel simple sur cette plage, le Madiro Kitamby
(voir page Hôtels). Un peu plus au nord, Aventure y possède un camp de pêche
pour ses clients.
La Montagne des Français
•
Ce lieu spectaculaire, à mi-chemin entre Diego et Ramena est non seulement
chargé d'histoire, mais c'est aussi une réserve naturelle étonnante avec de
nombreuses grottes et des lémuriens. On y trouve de nombreuses espèces
végétales dont le fameux Baobab endémique de Diego (le Baobab Suarenzis). C'est
aussi un spot mondialement reconnu d'escalade (voir ci-dessous). Peut faire l'objet
d'une journée à partir de Diego (à 10 km en taxi) avec une vue époustouflante sur
la Baie ! Pour marcheurs moyens. Hôtels à proximité : le très original Jungle Park et
le Le King's Lodge (provisoirement fermé).
La Baie de Rigny et l'île aux Baobabs
• Située à 1 heure de Diego, cette baie sauvage qu'on atteint par
Ambolobozokely mérite un séjour et l'île située à deux pas offre une
impressionnante forêt de Baobabs.
L'hôtel situé sur place organise la visite avec pique-nique, y compris

similar documents