Les Transformatrices de céréales au BurKina Faso

Report
GE23

Introduction

Les 12 Questions du Docteur Reddy

Conclusion

Burkina Faso
◦
◦
◦
◦
◦

Pays d’Afrique de l’ouest
177ème rang mondial (sur 182)
16 241 811 d’habitants
Croissance économique: 7.9% en 2010
Principaux secteurs: secteur minier & agriculture
La transformation des céréales au Burkina
Faso : une technologie appropriée?
 les douze questions du docteur Reddy

Permet-elle la satisfaction des besoins de
base?
 Produit alimentaire = besoin physiologique
 Quels produits : des céréales
 70% des calories d’un repas
Pyramide de Maslow

Produit-elle des biens et services accessibles à
ceux qui en ont le plus besoin?
◦ Problème de malnutrition  besoins des céréales pour se nourrir
◦ Formation coopérative  diminution des coûts de transformation
 prix adapté aux revenus locaux

Permet-elle une combinaison optimale des
ressources productrices existantes ou
potentielles?
 Producteurs locaux= ressources existantes
 Céréales nutritives et adaptées au climat (Sorgho, millet,
fonio).
fonio
Millet
Sorgho

Se fonde-t-elle sur la participation et la
créativité des masses populaires?
 Femmes = main d’œuvre;
 Savoir faire de la population locale;
 Le système d’acteurs concrets.

Réduit-elle la dépendance vis-à-vis de
l’extérieur ?
 Oui, mais à long terme
 objectif : autosuffisance alimentaire
 Diminution des importations
 Indépendance économique
 Amélioration de la formation (notamment des enfants)
 Aujourd’hui, il y a dépendance envers ONG et organismes
de micro crédits


Tient-elle compte des traditions techniques
de la population locale?
Permet-elle d’harmoniser technologie
importée et culture locale?
 Pas de nouvelle technologie
 Amélioration de la production

Accroît-elle la capacité de produire de façon
durable?
 Formations
 Devenir autonome
 Autosuffisance alimentaire
 Emballages du Ghana

Réduit-elle les inégalités de revenus en
espèces ou en nature?
 Empowerment des femmes
 Micro-finance

Permet-elle de libérer la population des
travaux pénibles et dégradants?
 Constitution de revenus
 Mécanisation de la transformation des céréales
 Constitution en organisations


Minimise–t-elle l’épuisement des ressources
et la population?
Améliore –t-elle l’environnement naturel en
favorisant la diversité et la complexité des
écosystèmes?
 APROSSA sensibilise au développement durable.
 L’amélioration de la productivité passe par une
mécanisation et pas par une « chimitisation » de
l’agriculture (diminution des pertes plutôt qu’une
augmentation des rendements)
 Développement de céréales locales
 Le projet APROSSA : technologie appropriée & écodéveloppement

similar documents