Plaquette de la formation

Report
Les mastères spécialisés
d’Arts et Métiers ParisTech
Campus d’Aix-en-Provence
Professionnalisez-vous
avec le mastère spécialisé
Sûreté Nucléaire
description et partenaires
mieux comprendre la formation
Qu’est-ce qu’un mastère spécialisé ?
Qu’est ce que la sûreté nucléaire ?
Le label Mastère Spécialisé (Post Bac+5) est délivré par
Arts et Métiers ParisTech (ENSAM), co-accrédité par la
Conférence des Grandes Ecoles. C’est une formation post
diplôme à orientation professionnelle qui permet d’acquérir soit une spécialisation, soit une double compétence.
La Sûreté Nucléaire est l’ensemble des dispositions
techniques et des mesures d’organisation relatives à la
conception, à la construction, au fonctionnement, à l’arrêt
et au démantèlement des installations nucléaires de base,
ainsi qu’au transport des substances radioactives, prises
en vue de prévenir les accidents ou d’en limiter les effets.
Les liens étroits d’Arts et Métiers ParisTech avec le monde
de l’entreprise garantissent rigueur et technique, compétence en management et adéquation aux besoins des
entreprises.
Ces démarches impliquent un ensemble de mesures de
natures différentes couvrant aussi bien les aspects réglementaires, techniques, organisationnels que culturels.
Un Mastère Spécialisé correspond à 75 ECTS.
les spécificités de la formation
> Année de professionnalisation dans les domaines de
compétences émergents que représente la Sûreté Nucléaire.
> Formation associant la mise en situation opérationnelle
(équipe tutorée par des experts industriels) et la mission
en entreprise (6 mois), gérée en mode projet,
> Certification Arts et Métiers ParisTech.
« Nos diplômés se répartissent pour
plus de 70 % d’entre eux dans des
grandes sociétés (EDF, AREVA…),
pour 18 % dans des PME de 50 à 250
personnes et le reste soit environ 12 %
dans des petites structures de mois de
50 salariés (sociétés d’ingénierie). » L’équipe pédagogique
OBJECTIfs
Former des spécialistes de la sûreté, au niveau national
et international, capables de :
> Définir une politique de maîtrise des risques nucléaires
en intégrant les aspects réglementaires, techniques,
organisationnels et facteurs humain.
> Conduire des démonstrations de sûreté.
> Être en capacité de répondre à des problèmes spécifiques de sûreté (contrôle commande, manutention,
ventilation…).
> Savoir préparer et rédiger un dossier de sûreté en vue
de démontrer la maîtrise de la sûreté de l’installation.
> Promouvoir une culture sûreté.
100 % des diplômés sont
embauchés à la sortie de leur
formation.
un réseau dynamique de partenaires
Partenariat industriel avec les entreprises
leaders dans leurs secteurs
ALTEN, ANDRA, AREVA, ASSYSTEM, CEA, COMEX NUCLEAIRE, DCNS, DGA, EDF, ITER, MILLENIUM, ONECTRA, ONET
Partenariats académiques
INSTN (Institut national des sciences et techniques
nucléaires) et IRSN (institut de radioprotection et de
sûreté nucléaire).
Un système structuré et novateur avec :
> Pratiques de bases, expertises techniques
académiques, applications concrètes présentées par
des professionnels sur leurs projets innovants.
deux moments forts
séquence académique - D’octobre à février.
Module A : Connaissances de base Les acteurs et environnement du Nucléaire • état de l’art sur la
non-prolifération nucléaire • principes de base de la physique
nucléaire • neutronique et physique des réacteurs • cinétique
et pilotage des réacteurs de puissance • thermo hydraulique
des réacteurs • Description d’un REP et de ses circuits • fonctionnement des réacteurs à eau sous pression • physico-chimie
des matériaux • cycle du combustible • principales filières électronucléaires et problématiques de sûreté • réacteur bouillant/
Astrid • laboratoires et usines du cycle du combustible • grands
principes de la « culture de sûreté ».
Module B : Cadre réglementaire et normatif - Architecture
documentaire Risque : fondement, définition et cadre juridique • environnement réglementaire : loi TSN, Directive Européenne et Arrêté
INB et leur articulation avec d’autres champs • réglementation
ESPN • dossier de démonstration de sûreté d’une installation
nucléaire de base tout au long de son cycle de vie • assurance de
la qualité des éléments importants pour la sûreté • installations
classées pour la protection de l’environnement (ICPE) et installations nucléaires de base (INB) • réexamen de sûreté.
Module C: Réacteurs nucléaires
Approche générale de la sûreté • exemple de référentiels «accidents graves» du parc des réacteurs • sûreté de conception
des réacteurs • conduite incidentelle, accidentelle • systèmes «
contrôle commande» de protection et de sauvegarde des réacteurs • étude des accidents de dimensionnement • principes
et mise en application d’une organisation de crise d’un exploitant nucléaire • principes théoriques de la gestion de crise et
organisation de crise des pouvoirs publics • principe de communication en gestion de crise - risques nucléaires • principe
de communication interne et externe en situation de crise d’un
l’exploitant nucléaire.
Module D : Méthodes d’analyse
Méthodes d’analyses de risques : AMDEC, HAZOP, etc.. • études
probabilistes de sûreté • réseaux de Pétri • démarche générale
de la sûreté et déclinée aux réacteurs.
Module E : Risques nucléaires Risque de dissémination • radioprotection : exposition externe •
criticité & applications • études d’impact sur l’environnement •
impact radiologique sur l’environnement • rejets dans l’environnement • gestion des effluents.
Module F : Démarche de Sûreté Nucléaire - Maitrise des
Risques
Risques d’agression interne • risques d’agression externe •
sensibilisation aux risques d’incendie • accidents graves.
Module G: Installations expérimentales et futures:
Réacteurs de génération 4 • ITER • réacteur expérimental
Jules Horowitz (RJH) • RI dans le domaine médical : applications, incidents • sûreté du cycle du combustible • nucléaire en
milieu hospitalier • réacteurs de propulsion navale.
Module H : Management de la sûreté, Facteurs Humains et
Organisationnels
Histoire de la prise en compte des facteurs humains en sûreté
• FH&O: principaux concept • FH&O en conception • prise en
compte des FH&O dans les démonstrations de sûreté • FH&O
en exploitation • management de la sûreté en fin de vie des
installations et en démantèlement • management de la sûreté
en situation de sous-traitance • analyse d’évènement sous
l’angle des FOH • contrôle et expertise externe de sûreté: la
prise en compte des FOH par l’ASN.
Perspectives professionnelles
Le Mastère Spécialisé Sûreté Nucléaire dispense un
savoir-faire unique en réponse aux besoins des entreprises. Il permet aux titulaires de se professionnaliser et de propulser leur carrière dans les secteurs
du Nucléaire.
Exemples de postes :
• Ingénieur Etudes Sûreté Nucléaire (Division ingénierie nucléaire)
• Ingénieur exploitation (Division Production
nucléaire)
• Ingénieur Sûreté (Division Production nucléaire)
• Ingénieur cœur combustible (Division Production
nucléaire)
• Ingénieur appui à la production
• Chef de Projets Ingénierie (division ingénierie)
• Ingénieur en démantèlement
• Ingénieur consultant en sûreté nucléaire
Module I: Savoir être et communication
Protection de l’information stratégique • responsabilité et
comportement du manager • risque pénal des décideurs •
métier de l’ingénieur Sûreté.
Module J : Gestion des déchets et Transport des matières
radioactives
Réglementation et démarches administratives du transport
des matières radioactives • performance des colis • expédition
et classification des colis • définition des déchets nucléaires •
gestion des déchets en exploitation • présentation des centres
de stockage • installation de traitement des effluents.
Module K : Démantèlement des installations
Démantèlement : rappels réglementaires - programme de déconstruction - conduite d’un projet • identification des risques
des opérations de déconstruction • maîtrise des risques liés
aux opérations de déconstruction • maîtrise de l’application du
principe de défense en profondeur • prise en compte des FHO
dans les opérations de démantèlement.
Le corps enseignant est composé des meilleurs spécialistes
dans le domaine de la sûreté Nucléaire et d’enseignants
d’Arts et Métiers ParisTech.
Visites de structures industrielles
AREVA La Hague • CEA Cadarache (LECA STAR/AGATE,RJH,
TORE SUPRA…) • DCNS • EDF: CNPE Flamanville: visite et
simulateurs • ITER • Visite RI et nucléaire à l’hôpital...
ATELIERS DESTINES AUX MASTERIENS
>P
édagogiques : Assimiler la structuration et les attentes des
séquences académiques et professionnelles
>P
artenariat professionnel : intégrer les conseils personnali-
sés de mise en relation avec les entreprises pour positionner
leur offre ou se positionner sur le marché.
Cette pédagogie sur mesure du MS Sûreté Nucléaire
permet d’aborder la séquence professionnelle avec
confiance curiosité et motivation.
séquence industrielle - Mi-février à mi-septembre
>M
ission en entreprise gérée en mode projet (planning, revues
de projet...)
>R
éalisée en double tutorat (académique / industriel) et
finalisée par un rapport d’analyse critique et de thèse
professionnelle soutenus devant un jury.
objectifs et programme
programme
coût de la formation
> Diplôme d’ingénieur habilité par la Commission des titres
d’Ingénieurs,
> Diplôme de 3eme cycle ou diplôme équivalent de niveau
Bac+5 (DEA, DESS, Master….),
> Diplôme de Maîtrise ou équivalent (Master 1), pour des
auditeurs justifiant d’au moins trois années d’expérience
professionnelle,
> Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés
ci-dessus.
> VAE.
> Opportunité pour les cadres des armées de suivre cette
formation.
12 500 €.
75 € de frais d’inscription.
Avantages possibles :
> Prêts bancaires « Etudiant »,
> Possibilité de prise en charge financière totale ou partielle
par l’entreprise partenaire accueillant le stagiaire,
> Autres possibilités de financement : Plan de formation
Entreprise, FONGECIF et Pôle Emploi selon statut,
> Contrats de professionnalisation,
> Possibilité d’hébergement (sous réserve de places disponibles) à la Résidence des Arts et Métiers (Aix-en-Provence).
conditions d’admission
Sur dossier et entretien.
Dossier de candidature à télécharger sur :
http://www.pole-innovation.fr
> Lettre de motivation + CV
lieu
Arts et Métiers ParisTech - Campus d’Aix-en-Provence.
Sessions : 1 fois par mois.
CONTACT
RESPONSABLE de la formation
Serge COULON
[email protected]
Tél. : 06.15.47.67.03
informations générales
[email protected]
Tél : +33 (0)4 42 93 81 20
[email protected]
Plus d’informations sur www.pole-innovation.fr
AMParisTech
AM_ParisTech
ARTSETMETIERSCOM
Arts et Métiers ParisTech - Campus d’Aix-en-Provence
2 cours des Arts et Métiers
F-13617 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1
Tél : +33 (0)4 42 93 81 20
crédits photos : Photothèque Arts et Métiers - Stefan MEYER - EDF - DOCUMENT NON CONTRACTUEL - AOUT 2014
recrutement et contacts
recrutement

similar documents