A case study DRC * Burundi * Rwanda

Report
Financement basé sur la performance et
programmes verticaux:
une opportunité manquée ?
Etude de cas
RDC– Burundi – Rwanda
Conférence AFHEA, Saly- Sénégal. 15-17 mars 2011
N. de Borman, D. Ramanana, S. Nkindi, L. Rusa
Points de départ:
1. Les stratégies de FBR sont au cœur des
processus de réforme des systèmes de santé
en Afrique Sub-saharienne.
2. En Afrique-Centrale, la stratégie FBR mise en
œuvre est principalement le financement
basé sur la performance (FBP).
3. Dans ce système, la structure de santé est
financée sur base de sa performance; c’est à
dire en fonction de la quantité et de la
qualité des services de santé produits.
4. Le financement basé sur la performance et les
programmes verticaux financent les mêmes
services de santé.
Exemple du paquet d’activité d’un centre de
santé :
Générales
Vaccin.
VIH
TB
Paludisme
PEV
PNLS
PNLT
PNLP
Financement basé sur la performance
Exemples de prestations financées par
le FBP et les programmes verticaux
- Santé de la reproduction
- VIH
CPN
Accouchement
Césarienne
Dépistage VIH
Nouveau cas sous ARV
PEC charge du nouveau né d’une femme VIH+
- Vaccination
Enfant complètement vacciné
Vaccination VAT femme enceinte
Objectifs de l’étude
Analyser le lien entre FBP et
programmes/financements verticaux.
– Etudier l’allocation du FBP. Qu’elles sont les services
de santé financés par le FBP?
– Analyser de l’origine du financement du système de
FBP. Le FBP a-t-il été financé par les
programmes/financements verticaux?
– Décrire l’articulation entre programmes verticaux et
FBP
Méthode
• Etude de cas : analyse de 4 systèmes de FBP
• Critères d’inclusion :
– Grande taille. Systèmes nationaux ou régionaux
– Caractéristiques du dispositif FBP :
• Acheteur indépendant
• Vérification externe
• Subventions aux structures de santé
• Paiement en numéraire
• Analyse documentaire
• Interviews
FBP Nord Kivu:
- Pop : 3 million
- données:
01/2010 – 08/2010
FBP Kasai Occidental:
- Pop : 2,7 million
- données :
05/2009 – 04/2010
FBP Rwanda:
- Pop : 11 million
- données :
01/2010 – 12/2010
FBP Burundi :
- Pop : 8,5 million
- données :
4/2010 – 09/2010
CONSTATS ET RESULTATS
Analyse de l’allocation du FBP
• Analyser la proportion des ressources du FBP
allouées aux centres de santé et aux hôpitaux
• Analyser la proportion des ressources allouées
aux activités curatives/préventives
• Analyse de la proportion du financement
allouée à différents services : général,
vaccination, VIH, paludisme, tuberculose,…
Systèmes similaires en apparence, mais différents
dans les priorités qui leur sont assignées
Proportion des ressources allouées à l’activité des
CS et à l’activité des hôpitaux
80%
70%
Hôp.
CDS
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
Burundi
Kasai
Nord Kivu
Proportion du financement FBP allouée aux activités
préventives et curatives (PMA : centre de santé)
90%
80%
70%
60%
50%
Curatif
Preventif
40%
30%
20%
10%
0%
Rwanda
Burundi
Nord Kivu
Kasai
Occidental
Allocation des ressources du FBP
par type :
-
Général
Santé de la reproduction
Paludisme
VIH
Vaccination
Planning familial
Tuberculose
Autres (Lèpre , Tripanosomiase, Hygiène)
Centres de santé (PMA)
70%
60%
50%
Rwanda
Kasai
Burundi
Nord Kivu
40%
30%
20%
10%
0%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
Hôpitaux (PCA)
Burundi
Nord Kivu
Kasai Occidental
100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
Général
SR
Paludisme
VIH
TB
PF
TPHA
Sources de financement du FBP
• Hors VIH, très peu de programmes verticaux
contribuent au FBP
Source de financement
Burundi (2010 - 6 mois)
Rwanda (2010)
Nord Kivu -2010
Kasai - 2010
RSS
93%
67%
100%
100%
HIV
7,40%
27,47%
TB
5,92%
• La contribution au FBP est marginale par rapport
aux budgets des programmes verticaux:
– Ex. Burundi. Contribution au FBP < 4% des
financements VIH 2010 (CDMT 2009)
Relation FBP et programmes verticaux:
différents cas de figure (1)
• Cas 1: Financement structurel. Le programme
vertical finance le FBP: les activités ciblées par
le programme ainsi que d’autres coûts du FBP.
Exemple : VIH au Rwanda.
Stratégie gagnant – gagnant
Risque de dépendance/déviance vers les
activités de ce programme vertical.
Relation FBP et programmes verticaux: (2)
• Cas 2: Financement ciblé. Le programme vertical
finance le FBP, mais uniquement les activités
ciblées par le programme.
Ex. VIH au Burundi.
Stratégie gagnante – gagnante
Arbitrage entre opportunité financière et
contraintes induites par le programme;
Ex. Burundi : indicateur sur la circoncision
Nord Kivu : indicateur TB guéri co-infecté VIH
Relation FBP et programmes verticaux (3)
• Cas 3: Absence d’intégration. Le programme agit en
parallèle au FBP. Situation la plus fréquente.
Deux raisons:
Méconnaissance de l’outil
Pas d’intérêt à s’intégrer (logique verticale)
Selon certains acteurs du FBP, le programme vertical
agit comme un passager clandestin: Il bénéficie de
l’action du FBP sans le financer.
=> réticence à inclure les activités des programmes.
En conclusion
• Au-delà de leurs apparences, les systèmes FBP
ont des stratégies allocatives divergentes
• Les programmes verticaux ont insuffisamment
saisi l’opportunité de s’intégrer aux systèmes de
FBP
• L’intégration des financement verticaux est un
facteur clé de la pérennité du financement du
FBP
Dieredief!
Ces disparités illustrent des contextes
et priorités différentes
• Au Rwanda : Le FBP est complémentaire à
d’autres sources de financements. Accent
sur la production d’activités à haut-impact.
• Burundi : FBP est une source majeure du
financement des structures de santé. FBP
doit financer la gratuité ciblée des soins.
• RDC : FBP est quasiment la source unique
de financement public. Accent sur
l’accessibilité financière (tiers payant).
Préventif
Curatif

similar documents