Difficultés de la psychiatrie du sujet âgé

Report
Difficultés de la Psychiatrie du sujet âgé
Th Bougerol, CHU de Grenoble
Première Journée de Géronto-psychiatrie Grenobloise
Grenoble, 6 octobre 2011
Difficultés de la Psychiatrie du sujet âgé
quelles difficultés ?

•
•
•
•

augmentation des besoins de santé
difficultés cliniques
difficultés thérapeutiques
difficultés dans l’organisation des soins
quelles perspectives ?
• enseignement
• recherche
• organisation des soins
Augmentation des besoins de
santé
(Blanpain et al. 2010)
Difficultés cliniques
Epidémiologie des troubles mentaux
chez le sujet âgé
Prévalence en
population générale
(France)
Dépression
symptômes dépressifs >65 ans
(EURODEP)
12 %
incidence annuelle en EHPAD
6,4%
prévalence annuelle en EHPAD
5%
12% (6-32%)
Troubles anxieux
phobies
0,7-21,6%
4-5%
anxiété généralisée
1,2-10,8%
4%
TOC
0,1-1,5%
2%
trouble panique
0,1-3,5%
1,5%
Troubles Bipolaires
prévalence >65 ans (US)
0,5%
urgences psychogériatriques
12,2%
1,2%
Psychoses
prévalence
0,2-5,7%
1%
Difficultés cliniques (hors démences)

pathologies spécifiques (délires tardifs : prévalence 8%)

pas de réelle spécificité des troubles psychiatriques
caractérisés (hors démence)

pathoplasticité liée à l’âge

importance des comorbidités (somatiques)

poids de l’environnement (isolement)
Difficultés thérapeutiques
Difficultés d’accès aux soins (C. Hazif-Thomas)

parce que la représentation sociale de la psychiatrie
pour les âgés se fait en terme de folie et d’enfermement

parce que la symptomatologie est atypique, mal
diagnostiquée par rapport à l’adulte

parce qu’une partie du système psychiatrique lui-même
tend à rejeter une partie des tableaux démentiels jugés
trop organiques.

conséquence : inflation du recours aux urgences (soir et
samedi)
Difficultés thérapeutiques

peu d’études sur l’efficacité des traitements
psychiatriques chez le sujet âgé

fragilité somatique

difficultés d’accès aux traitements nécessaires (ECT)
Difficultés dans l’organisation
des soins
Difficultés dans l’organisation des soins

ambiguïté des appellations, ambiguïté des prises en
charge :
• Gérontopsychiatrie
• Psychogériatrie
• Psychiatrie du sujet âgé

au carrefour de trois disciplines : la psychiatrie, la
gériatrie, la neurologie

pas de schéma réellement cohérent pour la psychiatrie
du sujet âgé actuellement
Perspectives
Enseignement-Formation

enseignements universitaires de Gérontopsychiatrie
• 7 diplômes d’université (Clermont-Ferrand, Montpellier,
Paris VI, Limoges, Lyon, Rouen, Toulouse)
• 3 diplômes inter-universitaires (Angers-Tours,
Besançon-Dijon, Poitiers-Tours)
Projet de création d’un DESC de
psychiatrie du sujet âgé (CNUP)

accélérer le développement de programmes de préventions et
de soins spécialisés en psychiatrie du sujet âgé

former des praticiens ayant les compétences nécessaires au
développement, à l'animation et à la responsabilité médicale de
programmes de soins spécifiques (hospitaliers, ambulatoires…)
répondant aux besoins de santé mentale des personnes âgées.

augmenter le nombre de praticiens ayant la compétence suffisante
pour donner des avis psychiatriques argumentés dans le cadre des
consultations mémoires de proximité et des centres mémoire de
ressources et de recherche.

développer des actions et programmes de recherche en
psychiatrie de la personne âgée, en lien avec les programmes
déjà existants dans le champ de la psychiatrie, de la gériatrie, de la
neurologie, de la démentologie..
Recherche

interrogation de la base “clinicaltrials.gov”
• 58 études trouvées avec les mots-clés “aging” et “psychiatry”
• 48 études consacrées à la maladie d’Alzheimer

PHRC nationaux 2010
• ASAP : Affective Symptoms and Amyloïd Plaques. Symptômes affectifs
précoces de la maladie d'Alzheirmer : caractérisation par TEP au F18
AV45 (Pr V. Camus, Tours)
• Rôle de la personnalité sur la survenue de troubles du comportement
chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer - Etude PACO
(Personnalité Alzheimer COmportement) (Pr P. Krolak-Salmon, Lyon)
Recherche

PHRC nationaux 2011
• Etude de l'effet de la stimulation électrique du noyau basal de Meynert sur
les troubles cognitivo-comportementaux des patients atteints de la
démence à corps de Lewy. Etude DEMENSTIM (Pr. D. Maltete, Rouen)

PHRC interrégionaux 2011
• Les Sujets AGés dans les Essais cliniques: représentativité et facteurs
associés à la non inclusion (SAGE). (Pr Canoui-Poitrine, Créteil)
• Création d’une équipe de recherche clinique et translationnelle dans le
domaine du vieillissement et des pathologies neurologiques, cognitives et
psychiatriques du grand âge (Dr Belmin, Paris)
• COSIMAG Cognition sociale dans le vieillissement normal et dans les
dégénérescences lobaires fronto-temporales (variante frontale et
démence sémantique) (Dr de la Sayette, Caen)
Organisation des soins

constitution de filières de soins (SROS 3)
• distinction entre “neuro-psycho-gériatrie” en charge des
troubles psycho-comportementaux liés à l’âge et des
démences,
 appuyée sur la gériatrie avec équipe référente de psychiatrie du
sujet âgé, psychiatrie de liaison en gériatrie
• et “géronto-psychiatrie”
 appuyée sur la psychiatrie avec un programme coordonné de
géronto-psychiatrie
Conclusion


importance des besoins
nécessité de dynamiser
• l’enseignement
• la recherche
• la structuration des soins

similar documents