Equilibre du marché

Report
Mme. Rizlane GUATI et Mr. Amine ESSALHI
Concurrence…types
Offreurs
1
Quelques…
Plusieurs
1
Monopole bilatéral
monopsone contrarié
Monopsone
Quelques…
Monopole contrarié
oligopole bilatéral
Oligopsone
Plusieurs
Monopole
Oligopole
concurrence pure et parfaite
Demandeurs
Objectif du chapitre
Montrer que la théorie de l’équilibre de l’offre et de la
demande permet de comprendre le fonctionnement
du marché dans un environnement concurrentiel
parfait
Définition de l’équilibre du marché
 Un équilibre est une situation dans laquelle chaque
acteur individuel atteint au mieux son objectif en
prenant en compte les actions entreprises par les
autres acteurs et le contexte institutionnel.
 L’un des contextes institutionnels les plus étudiés en
microéconomie est le cadre concurrentiel.
Les conditions de la concurrence pure et parfaite
 Pour qu’un marché fonctionne de manière optimale, il faut que soient
garanties cinq conditions de concurrence pure et parfaite :
 Atomicité : il existe un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs,
aucun ne pouvant influencer le marché.
 Homogénéité : le produit est considéré comme identique par tous les
acheteurs (aucune caractéristique particulière). Le seul critère de choix
est donc le prix.
 Libre entrée et libre sortie : tout producteur et tout acheteur sont
libres d’entrer sur un marché et d’en sortir.
 Mobilité des facteurs de production : ceux-ci peuvent se déplacer
librement d’un marché à un autre.
 Transparence : l’information est parfaite, c’est à dire connue de tous et
sans coût.
5
Schéma de la CPP
+ Concurrence parfaite
Concurrence pure
Atomicité
de l’offre
et de la
demande
Homogénéité
des produits
Libre entrée
et sortie
dans
l’industrie
Transparence
du marché
Mobilité des
facteurs de
production
=
CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Atomicité du marché
La multiplicité des participants sur le marché (atomicité
de l’offre et de la demande)
L’homogénéité des produits
 Les produits sont tous semblables et substituables
 Le seul critère de choix du consommateur est le prix
 si des produits diffèrent, ils correspondent à des
marchés différents
 cela implique une absence de stratégies de
différenciation telles que : marque, notoriété, modèles
différents avec des options, etc.
La libre entrée et sortie dans l’industrie
 C’est-à-dire qu’il n’existe pas de blocage, barrière ou
entrave pour empêcher l’entrée d’un nouvel
entrepreneur dans le secteur pour fabriquer un produit.
pas de barrières techniques ou financières
Innovation,
Brevet : barrière
technologique
Barrière commerciale par la
publicité
Conditions de la concurrence
•Présence de leaders forts
•Guerre des prix
Niveau et croissance d’activité
-Economies d’échelle
-Importance des
investissements
Barrières à l’entrée
Intérêt public
Activité ou équipements
difficilement vendables =
dépenses irrécupérables
Coût des licenciements
« Too big to fail »
Barrières à la sortie
Transparence du marché
• Il s’agit de l’accès à l’information et de l’information
parfaite :
Tous les participants au marché (offreurs et
demandeurs) sont parfaitement informés sur les prix,
les techniques de production, la qualité des produits,
etc.
Mobilité des facteurs de production ou
fluidité du marché
 Les facteurs de production, à savoir le travail et le
capital, peuvent se déplacer librement:
 le détenteur d’un capital financier peut déplacer ses
actifs sans difficultés d’un secteur d’activité à l’autre
 les travailleurs peuvent changer de travail comme ils le
souhaitent
Efficacité des mécanismes spontanés du marché concurrentiel
Enrichissement
individuel
Main invisible
Satisfaction
du plus grand
nombre
Marché concurrentiel
Chaque producteur, à la poursuite du plus grand profit, va
chercher à satisfaire le besoin du plus grand nombre de
consommateurs, comme poussé par une main invisible
 Le marché et la concurrence permettent de passer de la
recherche de l’intérêt personnel à la satisfaction de
l’ensemble des agents économiques
Rôle de la concurrence, des prix, des marchés
• La concurrence est source d’efficacité car elle pousse
chaque producteur à faire mieux que son concurrent
http://www.leconomiste.com/article/901556-monopoletabacle-gouvernement-fait-sauter-le-principal-verrou
Rôle des prix
• Les prix sont source d’informations sur:
• changements des conditions de l’offre,
• Changements des conditions de la demande
 les prix sont flexibles dans la mesure oú ils varient
rapidement suite aux modifications de l’offre et/ou de la
demande.
Rôle des marchés
• Les marchés ont une fonction allocative des
ressources:
 si les ressources sont rares, le marché fera en sorte de les
économiser en s’équilibrant sur un prix élevé.
 Au contraire, si un produit est considéré comme un
produit de masse, sans contraintes de ressources rares,
son prix sera bas.
• Ils ont également une fonction distributive des
ressources que chaque agent pourra acquérir en plus
ou moins grande quantité en fonction de ses revenus.
L’équilibre partiel
 L’équilibre partiel de marché résulte de la
confrontation, sur un marché particulier, des
courbes d’offre et de demande
La courbe de demande
P
2.50
2.00
1.50
1.00
0.50
0
1
2
3
4 5
6
7
8
9 10 11
Q
Variation de la demande
Prix
Augmentation
de la demande
Baisse de la
demande
D2
0
D3
D1
Quantité
Les déterminants de la demande
• Prix du marché
• Le revenu des consommateurs
• Les préférences des consommateurs
• Le prix des biens liés
• Les anticipations
• ….
La courbe de l’offre
P
2.50
2.00
1.50
1.00
0.50
0
1
2
3
4 5
6
7
8
9 10 11
Q
Variation de l’offre
Prix
Baisse de
l’offre
0
Augmentation
de l’offre
Quantité
Les déterminants de l’offre
• Prix du marché
• Prix des facteurs (fonction de coûts)
• Technologies (fonction de production)
• Nombre de producteurs (type de marché)
• Anticipations
Equilibre Offre - Demande
Pour que la coordination de l’offre et de la demande par les
prix soit optimale, il faut que les conditions de concurrence
pure et parfaite soient respectées:
1.
2.
3.
4.
5.
Transparence du marché (information parfaite)
Atomicité du marché
Homogénéité des produits
Libre entrée et sortie du marché
Parfaite mobilité des facteurs de production
Equilibre Offre - Demande
Prix
O
3.00
Equilibre
2.50
2.00
1.50
1.00
D
0.50
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Quantité
Offre excédentaire
Prix
3.00
Offre
excédentaire
O
2.50
2.00
1.50
1.00
D
0.50
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Quantité
Demande excédentaire
Prix
O
2.00
1.50
rationnement
0
1
2
3
4
5 6
7
8 9 10 11 12 13
D
Quantité
Une augmentation de la demande affecte l’équilibre
Prix
1. Cause extérieure provoque la
hausse de la demande
O
2.50
Nouvel équilibre
2.00
2. ...ce qui
augmente
le prix...
Equilibre initial
D2
D1
0
7
3. ...et les
quantités vendues
10
Quantité
Une baisse de l’offre affecte l’équilibre
Prix
1. Une baisse de l’offre...
O2
2.50
O1
Nouvel
équilibre
2.00
Équilibre initial
2. ...augmente
les prix...
D
0
1 2 3 4
7 8 9 10 11 12 13
3. ...et diminue la
quantité vendue.
Quantité
Réalisation de l’équilibre :
Le tâtonnement walrasien

Equilibre de marché → prix et quantités échangées

Walras : le rôle du commissaire priseur
1.
2.
3.
4.
Prix au hasard
Si O>D alors P baisse
Si D>O alors P augmente
Puis processus itératif… mais quasi instantané
Les limites du marché
 La prédominance de la concurrence imparfaite …
 Importance de l’intervention des Pouvoirs publics
 …….
http://www.lesechos.fr/entreprisessecteurs/financemarches/actu/0202065826136-lesbanques-europeennes-veulent-reduirele-poids-des-agences-de-notation324121.php
(A suivre)

similar documents