diaporama dissertation exemple: sujet sur le roman.

Report
La dissertation
•Une dissertation est une
argumentation structurée
comportant arguments et
exemples
1. Analyser le sujet
• Sujet: D’après le marquis de Sade, « on appelle
roman l’ouvrage fabuleux composé d’après les
plus singulières aventures de la vie des
hommes »Cette définition du roman vous
paraît-elle fondée?(corpus La Princesse de
Clèves, Bel-Ami)
Cerner le domaine du sujet
(un des genres littéraires au
programme)
Sur quel objet d’étude porte le sujet?
Le roman
Donc la réflexion portera sur la définition
du roman
Les exemples seront des œuvres
romanesques
Repérer et définir les
mots-clés
« ouvrage fabuleux »= comme
une fable, création libre de
l’imagination, une fiction
pouvant faire intervenir des
éléments irréels
« singulières aventures »= le
roman ne s’inspire pas de ce qui
est commun, moyen, banal
« vous paraît-elle fondée » sousentend que la définition proposée
est peut-être insuffisante
D’après le marquis de Sade, « On appelle
roman l’ouvrage fabuleux composé d’après
les plus singulières aventures de la vie des
hommes »Cette définition du roman vous
paraît-elle fondée?
Que me demande-t-on?
DONC le sujet pose une équivalence entre le
roman et un monde d’aventures fictives,
sortant de l’ordinaire.
2. Dégager la
problématique
Formuler la problématique à
partir des questions formulées
lors de l’analyse du sujet.
Le correcteur attend que vous
précisiez, en reformulant la
question posée
Quelles questions découlent de l’analyse du sujet?
- En quoi l’imagination sans limite caractérise-t-elle
la création d’un romancier?
- Quelles aventures extraordinaires de la vie nous
raconte-t-il?
- Comment les rend-il intéressantes?
- Par quels aspects certains personnages peuventils apparaître singuliers?
- Le roman n’a-t-il pas souvent un caractère plus
réaliste?
- Ne peut-il pas plutôt représenter la vie ordinaire?
3. Trouver des idées et
des exemples
1. Dans son cours ou dans le
corpus
Les idées doivent être en
relation avec la question posée.
Notez au brouillon les idées, les
exemples, les citations
2. Dans ses lectures
personnelles
Idées= arguments
Exemple concret
Quelles idées en relation avec le sujet trouve-ton dans les cours et le corpus?
Corpus: héros différents
Duc de Nemours, être exceptionnel, idéal
humain dont la destinée paraît promise aux
plus « singulières aventures » + définition du
roman par Sade
Mais Duroy préoccupations matérielles, milieu
et existence ordinaires. Type social du roman
réaliste à l’opposé des conceptions de Sade
Exemple de romans qui n’évoquent pas un
univers fabuleux et extraordinaire mais des
réalités quotidiennes
• Trouver et choisir des exemples
pertinents par rapport à l’argument
illustration concrète qui renforce la
démonstration
• Où chercher?
- corpus (réf précises, extraits, citations)
- lectures cursives
- culture personnelle (lecture, art, connaissances
théoriques…)
• VARIER la nature des exemples
Certains personnages de roman peuvent apparaître
comme « singuliers » par leur exception morale
-
-
Exemple:
Nemours « valeur incomparable » (corpus)
Vautrin dans Le Père Goriot de Balzac: absence de conscience
morale (cours)
Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses de Laclos, libertine
sans scrupules (lecture perso)
4.Elaborer le plan
Distinguer différents types de
sujets et choisir un plan adapté
Le sujet invite à
définir une notion ou
à valider une thèse
Plan THEMATIQUE
ANALYTIQUE
Voir les différents
aspects de la notion
ou de la thèse
Le sujet invite à
discuter un
jugement, une
définition
Plan DIALECTIQUE
Thèse , antithèse,
synthèse
Le sujet invite à
confronter deux
thèses, deux
définitions
Plan CRITIQUE
COMPARATIF
Chaque point de
vue abordé dans
une partie puis
dépassement
• Comment le théâtre permet-il une représentation
du pouvoir et dans quel but?
thématique
I. Les manières de représenter le pouvoir au théâtre
II. Les finalités de cette représentation théâtrale du
pouvoir
• Quelles sont selon vous les fonctions du poète?
I.
Le poète est « un voyant » qui nous révèle les beautés du monde thématique
II. Il peut prêter sa voix à la célébration ou à la contestation
III. Il est avant tout un artisan des mots
• Quel est selon vous l’intérêt d’argumenter à l’aide
de récits imagés plutôt que de manière directe?
dialectique
I.
Les atouts et les attraits de l’argumentation indirecte
II. Les avantages de l’argumentation directe
III. L’intérêt de combiner instruction et agrément dans l’argumentation
• La réflexion sur la condition humaine dans les
genres de l’argumentation indirecte touche-telle plus le lecteur que celle sui recourt aux
comparatif
genres de l’argumentation directe?
I. Supériorité de l’argumentation indirecte
II. Supériorité de l’argumentation directe
III. Conciliation des deux notions : Qualité littéraire du texte
qui touche le lecteur
• Sujet sur le roman
I.
dialectique
Le roman comme fiction présentant des aventures exceptionnelles
II. Le roman comme peinture réaliste d’une humanité ordinaire
III. Le roman comme transfiguration d’une vie banale en destinée singulière
Pour réussir un plan:
- Problématique en tête du plan
- Différentes parties logiques et qui répondent à un
aspect de la problématique
- Chaque partie comporte 2 ou 3 arguments, illustrés par
des exemples et/ou des citations
- A la fin, élargissement, jugement personnel qui prépare
à la conclusion
Détailler le plan au brouillon
I.
I. Le roman comme fiction présentant des aventures exceptionnelles
A. L’univers romanesque souvent « fabuleux »/ univers différents du nôtre et des péripéties
extraordinaires
développement
argument
Ex: Jules Verne, Voyage au centre de la terre /Ex: Tolkien, Le Seigneur des anneaux
Découverte d’un monde inconnu
/ anneau magique qui rend invisible
exemple
commenté
B. Certains personnages très « singuliers » / par leur physique, exception sociale,
intellectuelle ou morale
Ex: Quasimodo dans ND de Paris, Hugo / Ex: Vautrin dans Le Père Goriot de Balzac
Bosse
/ génie du mal: Vautrin
C. Dimension héroïque de la vie des hommes/ personnages comme des modèles
Le duc de Nemours ou la Princesse de Clèves/ Kyo dans La Condition humaine de Malraux
Héroïsme de la passion en lutte avec le sens du devoir/ le sacrifice d’une vie pour de jeunes
révolutionnaires
5. Rédiger un paragraphe
AEC
Argument/Exemple/ Commentaire
• Varier la formulation de l’argument:
- Certains personnages peuvent apparaître comme « singulier » par
leur exception morale
- Certains personnages romanesques font preuve de qualités
morales exceptionnelles
- Un romancier peut doter ses héros de vertus ou de vices qui
dépassent l’humanité ordinaire
insérer l’exemple et le
commenter
• -> l’exemple est une citation:
Elle doit être courte, entre
guillemets et exacte
Clairement attribuée à son auteur,
narrateur, personnage
Référencée (titre, auteur)
Introduite: située dans son
contexte, intégrée à une phrase
Certains personnages incarne
apparaissent hors du commun.
Ainsi dans La Princesse de Clèves,
lorsque Mme de Lafayette fait le
portrait du duc de Nemours, un
« prince » de la cour d’Henri II, elle le
présente comme « un chef-d’œuvre
de la nature, (…)l’homme du monde
le mieux fait et le plus beau »
• -> l’exemple est une
référence
elle doit être précise: titre,
auteur, époque
éventuellement ou
mouvement
Rapidement mise en
contexte: situer l’épisode,
personnage dans l’intrigue
C’est parfois la monstruosité
morale qui donne au
personnage son originalité.
Vautrin, protagoniste du
roman réaliste de Balzac Le
Père Goriot, à travers un long
discours à Rastignac, son
« élève », se démarque de
l’humanité ordinaire par son
cynisme diabolique.
• Commenter l’exemple
Un ex. ne se suffit pas à lui –
même, non analysé, il n’a pas de
valeur
- développer en mettant
en valeur les détails
concrets qui appuient
l’argument
- Expliquer et commenter
mais ne pas raconter
l’histoire
…Cet ancien forçat veut, dans son
discours à Rastignac, apprendre au jeune
étudiant inexpérimenté à « parvenir »
dans la société parisienne. Il met en
œuvre une redoutable stratégie de
persuasion, en exploitant toutes les
ressources de la parole. Il paraît d’autant
plus dangereux qu’il manie brillamment
l’art de frapper l’imagination de son
interlocuteur : il faut selon lui, « entrer »
dans le monde « comme un boulet d e
canon ou s’y glisser comme une peste ». Il
en vient même à suggérer à Rastignac
d’être complice d’un meurtre. Son
absence totale de conscience morale et
ses qualités d’orateur parviennent à
fasciner Rastignac et font de lui un
tentateur inquiétant.
Associer argument, exemple et
commentaire dans un paragraphe
Certains personnages romanesques se démarquent de
l’humanité commune par leur physique, qu’ils soient
particulièrement beaux ou au contraire horriblement
laids. Ainsi, dans La Princesse de Clèves, lorsque Mme de Lafayette
fait le portrait du duc de Nemours, un « prince » de la cour d’Henri II,
elle le présente comme « un chef-d’œuvre de la nature, (…)l’homme
du monde le mieux fait et le plus beau » L’emploi des superlatifs
élogieux, intensifiés par la précision « du monde », la métaphore
hyperbolique « chef-d’œuvre », empruntée à la peinture, font
imaginer au lecteur un héros « singulier » qui ne peut « être imité » et
dont la beauté dépasse les êtres ordinaires
. + conclusion partielle
• 6. Composer l’introduction
• 1 paragraphe
Dans la préface de son roman Pierre
et Jean, Maupassant Accroche
distingue plusieurs
types de romanciers:
certains
Énoncé
du sujet
« transforment
la vérité
pour en tirer une
Analyse
et problématique
aventure exceptionnelleplan
et séduisante »,
d’autres « prétendent nous donner une
image exacte de la vie ». Le marquis de
Sade se rallie aux premiers types de
romanciers, puisqu’ils définit le roman
comme un « ouvrage fabuleux composé
d’après les plus singulières aventures de
la vie des hommes »
Dans la vie courante, l’expression
« C’est du roman! » signifie « cela n’a
rien de réel, c’est de la fantaisie » et
celui dont on dit que c’est « un
personnage de roman » est un être à
part, original que l’on ne rencontre pas
dans la vie courante. Ainsi le marquis
de Sade définit le roman comme « un
ouvrage fabuleux composé d’après les
plus singulières aventures de la vie des
hommes »
• Problématique et annonce de plan
Cette définition rend-elle compte de la vraie nature du roman? N’est-il
composé que d’un monde fabuleux? Certes le roman, œuvre de fiction
qui trouve ses origines dans l’épopée, raconte souvent les exploits
exceptionnels du héros hors du commun mais il offre aussi souvent
une peinture réaliste d’une humanité ordinaire. On ne saurait alors le
réduire à cette alternative: même lorsqu’il raconte une vie banale, un
roman peut la transfigurer en une destinée « singulière »
7. Conclusion
• 1 paragraphe
Synthèse
répondre à la question
Ouverture vers un
autre sujet pour
montrer que le débat
s’inscrit dans une
réflexion plus large
Genre complexe et protéiforme, le roman
ne saurait se réduire à une définition trop
schématique: il n’est ni le simple récit
d’exploits héroïques ou extraordinaires, ni la
pure représentation de la réalité. Il pourrait
être plutôt, comme le définit Stendhal, « un
miroir que l’on promène le long d’un
chemin »: en effet le miroir nous renvoie la
réalité mais en même temps ne nous
présente qu’un reflet. Il est cependant le
seul moyen que nous ayons de nous
connaître nous-mêmes. Rien d’étonnant à
cela puisque le roman est une œuvre
artistique au même titre que la peinture. Or,
l’art est un « miroir » qui déforme mais nous
révèle à nous-mêmes.

similar documents