Logiques d*intervention favorisant la mise en mouvement

Report
Résultats de la recherche « Développement
d’une approche visant à mobiliser la clientèle
dite éloignée du marché du travail »
Un projet de recherche mené par
Guylaine Michaud, Rachel Bélisle, Suzanne Garon et
Sylvain Bourdon,
CÉRTA, Université de Sherbrooke
Nos précieux partenaires
• Regroupement québécois des organismes en
développement de l’employabilité (RQuODE)
– Demande de subvention
– Contact avec les neuf sites
– Groupe participatif
• Ressources Humaines et Développement Canada (IIP)
• Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale
– Direction de l’évaluation
• Les neuf sites avec la participation des gestionnaires
et des personnes intervenantes
Financement de la recherche
• Fonds d’Initiative d’innovation pancanadienne
(IIP) du gouvernement fédéral (RHDCC).
• Années de financement officielles : 2008-2011
• Report congé de maternité : 2011 à 2012
Le contexte de la recherche
• Le projet PCM vise à développer une approche
novatrice dans le domaine de l’employabilité
pour mobiliser vers l’emploi la clientèle dite
éloignée du marché du travail.
• Défis au moment de l’élaboration du projet :
– sociaux et économiques
– politiques
– scientifiques
Les principales limites répertoriées de la
population dite éloignée du marché du travail
• L’absence prolongée du marché du travail (24 mois et
plus, consécutifs);
• La faible scolarité (inférieure à un secondaire IV);
• La responsabilité familiale comme parent seul
(monoparentalité);
• Le vieillissement (45 ans et plus);
• Les problèmes de santé;
• La sortie d’un établissement de santé ou de détention;
• La charge d’enfants de moins de cinq ans;
• La dépendance de plus en plus grande à l’assistanceemploi (présence cumulée de 48 mois et plus).
(MESS, 2008a)
Le but du projet PCM
• Intervenir dans les contextes de vie de
personnes dites éloignées du marché du travail
• Aider ces personnes à développer leur pouvoir
d’agir, à reconstruire des réseaux sociaux et à
développer des habiletés et des compétences
pour assurer leur insertion socioprofessionnelle
et leur capacité à gérer leur parcours
professionnel tout au long de la vie.
(MESS, 2008a)
Structure programmatique
• Le projet PCM comporte deux niveaux
programmatiques :
– le programme général, appelé structure du projet;
– les programmes spécifiques de neuf sites.
• Le cœur de l’intervention est un projet
collectif réalisé dans la communauté et suivi
d’un accompagnement progressif vers une
intégration dans un emploi subventionné.
(MESS, 2008a)
But et objectifs de la recherche
• Le but de la recherche est d’évaluer les effets pour l’individu et la
communauté des projets destinés aux clientèles dites éloignées du
marché du travail afin de les mobiliser à s’engager dans un
parcours vers l’emploi.
• Les objectifs spécifiques sont :
– Décrire les différents programmes et les milieux dans lesquels
ces programmes sont implantés en étayant par des documents,
notamment les activités utilisées et le contexte de leur
réalisation;
– Évaluer les effets sur la mise en mouvement, le maintien dans
le projet, l’intégration en emploi et le maintien en emploi pour
l’individu;
– Évaluer les effets pour la communauté.
MISE EN ŒUVRE DE PCM :
SYNTHÈSE DE LA PROGRAMMATION
EFFECTIVE EN CONTEXTE
Description générale des sites
• Neuf programmes ayant chacun un nom
contextualisé à leur projet.
• Cinq régions administratives du Québec.
• Trois sites sont situés dans des MRC
majoritairement rurales.
• Six sites se trouvent dans des milieux urbains.
• Tous les sites sont situés dans des milieux
socioéconomiquement défavorisés.
Description générale des sites
• Six sites desservent une clientèle mixte
• Deux sites ont des projets s’adressant
exclusivement à des femmes.
• Un site a un projet s’adressant à des hommes
uniquement.
• Un site se destine spécialement à des
personnes immigrantes.
• Deux sites desservent majoritairement les
personnes immigrantes sans toutefois
restreindre l’accès aux personnes nées au
Québec.
Ressources humaines
• Globalement, l’équivalent de deux personnes
intervenantes à temps plein
• Support aux personnes intervenantes : variable
selon les sites
• Particularités :
– Deux sites : trois personnes intervenantes ont été
impliquées directement dans l’intervention (projet
collectif).
– Deux sites ont choisi de faire des groupes plus petits
(dix personnes) et d’assigner une seule personne pour
accompagner les personnes participantes.
Durée et programmation
• Les descriptions des sites permettent de
conclure que la programmation suit le nombre
d’heures prescrit dans la structure générale du
projet avec des adaptations groupales et
individuelles :
– 21 heures par semaine jusqu’à la douzième
semaine avant la fin de la programmation.
– 28 à 35 heures par semaine durant la phase
d’intégration en emploi.
• Durée globale de la programmation : près de
deux ans.
Des résultats
SIX LOGIQUES D’INTERVENTION
1. Logique de l’engagement dans la création et le
maintien de liens affectifs sécurisants, fiables et peu
conditionnels
2. Logique de la continuité de services relevant de divers
secteurs
3. Logique de « l’empowerment » des individus, du
groupe et de la collectivité
4. Logique de la connaissance et du changement de soi
5. Logique de l’accompagnement de la personne dans
ses différents systèmes (marcher « avec » dans les
différents systèmes)
6. Logique féministe
Les six conditions de la réussite d’une programmation
intégrative et contextualisante
Formation du personnel
Directionnalité
formation et travail
Implication dans la
communauté
Partenariat territorial
Ouverture et souplesse
PCM
Durée
Programmation
intégrative et
contextualisante visant
la mise en mouvement
de personnes dites
éloignées du marché
du travail
Intégration et contextualisation
Soutient l’activation de
logiques d’intervention
intégrée et
contextualisée
Logique d’engagement dans
la création de liens
Logique
d’empowerment
Logique de continuité
de services
Logique
d’accompagnement
Logique féministe
Logique de connaissance et
changement de soi
Contextes des personnes et
des communautés
Conditions
de réussite
Une modélisation du processus de réinsertion
sociale et professionnelle des personnes dites
éloignées du marché du travail
• Des analyses croisées ont mené l’équipe de
recherche à modéliser un processus de
réinsertion sociale et professionnelle
• But: soutenir une programmation intégrative
et contextualisante à l’intention de personnes
absentes du marché du travail depuis
plusieurs années.
• http://www.erta.ca/media/publications/mich
aud-etal-afficheprocessusreinsertion2012.pdf
Les rapports et l’affiche sont
disponibles en ligne
• Rapport final et affiche du processus de réinsertion
sociale et professionnelle
http://www.erta.ca/publications?controller=publicatio
ns&task=show&id=439
• Rapport synthèse
http://www.erta.ca/publications?controller=publications
&task=show&id=440
Information
[email protected]

similar documents