Ministre des Travaux Publics et des Transports

Report
REPUBLIQUE DU BENIN
Table ronde des partenaires pour
le financement du développement du Bénin
Projets d’infrastructures économiques et de transport
Présentés par Natondé AKE: Ministre des Travaux Publics et des Transports
1
Paris, 17-19 juin 2014
Le Bénin , pays côtier de l’Afrique de l’ouest
avec une façade maritime de 125 km, se
trouve être le centre de gravité de la
CEDEAO, et la porte d’entrée d’un marché de
plus de 300 millions de consommateurs.
Trait d’union entre le Nigeria et l’UEMOA
Couloir de transit vers les
l’Hinterland : Niger, Burkina, Mali
pays
D’où l’importance de développer
infrastructures de transport
de
les
2
2
Contexte actuel du secteur des transports et des travaux publics
Infrastructures routières
Le transport contribue à près de 7% à la
formation du PIB.
Le mode de transport le plus utilisé est de loin la
route : 95% du transport des personnes et 80% du
transport des biens.
Le réseau routier national classé du Bénin est de 6
076 km réparti ainsi qu’il suit :
7 (Routes Nationales Inter-Etats) RNIE : 2.178 km
39 (Routes Nationales) RN
: 3.898 km
Routes urbaines
: 55 km
• Routes Bitumées: 2.212 km soit 36,4% du
réseau
• Routes en terre : 3864 km
3
3
1 - Contexte actuel du secteur des transports et des travaux publics (suite)
Services de transport
Le réseau ferroviaire comprend une voie métrique entre Cotonou
et Parakou et une ligne côtière est-ouest
Le Bénin a un seul aéroport international situé à Cotonou.
Le transport routier est assuré par un parc automobile sans cesse
croissant.
4
2 – Politiques et stratégies sectorielles des transports
Objectif Général
• Gérer et développer les infrastructures et services de
transport pour soutenir la croissance économique et le
bien être social.
• 1. Consolider les bases des infrastructures de transports
Objectifs
spécifiques
Axes
stratégiques
• 2. Développer les infrastructures de transports
• 3. gérer et développer des services de transports
• 4. contribuer à l’accroissement de la compétitivité du système
de transport béninois
• 1. Gestion et développement des infrastructures de transports
• 2. Promotion et développement des services de transport.
• 3. Amélioration de la compétitivité des ports et des corridors
LES GRANDES RÉFORMES ENGAGÉES
Six réformes ont été engagées dont les principales sont les
suivantes:
 Application effective du contrôle des charges à l’essieu
dans le cadre de la préservation et de la sauvegarde du
patrimoine routier conformément au Règlement N°14 de
l’UEMOA.
Engagement de la procédure de certification aux normes
ISO de l’ANAC avec la mise en conformité aux normes de
l’OACI
 Création du Conseil National de Sécurité Routière
(CoNaSeR), organe national de conception, d’orientation et
de régulation en matière de sécurité routière
3 – Perspectives
Le Gouvernement du Bénin s’est engagé dans un vaste programme de
modernisation du réseau routier.
La mise en œuvre du programme verra l’aménagement et le bitumage
d’environ 1.735 km de routes classées d’intérêt national. C’est dans ce cadre,
qu’il a élaboré un plan quinquennal d’investissement qui a tenu compte de
l’environnement conjoncturelle macro-économique pour la période 2014-2018.
ainsi, deux options ont été définies :
Un plan d’investissement prioritaire
Un plan d’investissement optionnel
Investissements prioritaires
BN
9%
Investissements
optionnels
Fin. Ext.
Acquis
8%
Fin. Ext. À
rechercher
83%
Fin. Ext. À
rechercher
89%
BN
6%
Fin. Ext.
Acquis
5%
3 – Perspectives (suite)
Les projets soumis rentrent dans le cadre de l’épine dorsale
d’infrastructures pour le Bénin et portent essentiellement sur :
Projets Partenariat Public Privé (PPP)
Projets d’Investissements Publics (PIP)
Construction d'un Aéroport
International à Glo-Djigbé
Extension de l’aéroport de
Tourou (Commune de Parakou).
Construction de la boucle
ferroviaire
Programme d’Appui au Soussecteur Transport Rural (PASTR)
Programme de Développement
des Infrastructures routières (il
comporte 20 composantes
pour 1.735 km linéaires).
8
3 – Perspectives (suite)
Les composantes du programme de développement des infrastructures routières
Titre du projet
Aménagement et Bitumage de la Route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara (212,000 km) et la bretelle KouandéPéhunco (38 km).
Aménagement et bitumage de la Route Zangnanado-Banamè-Paouignan (65 km) et les bretelles Covê-Banamè (12 Km) et
Koguédé-Za-Kpota(5 km)
Aménagement et bitumage des tronçons : Dogbo-Toviklin-Klouékanmè (22km) ;Dogbo-Lalo-Klouékanmè (29,200km) ; Klouékanm-Azovê (17,600) ; -Klouékanm-Adjahomè (8,800km).
Aménagement et Bitumage des routes Bétérou-Tchaourou (55,00 km) et Tchaourou-Frontière du Nigéria (25,00 km)et la
construction d’un pont sur le fleuve Okpara
Aménagement et Bitumage des routes Frontière Togo-Tchetti-Savalou (42 Km) et Logozohè – Glazoué (17,54 km).
Aménagement et Bitumage de la Route Kota-Kouandé Péhunco-Fo Bouré – Guessou Sud et Korontière – BoukoumbéFrontière Togo vers Nadoba (225 km)
Dédoublement de la route Sèmè-Porto-Novo et du pont de Porto-Novo
Construction d’un axe routier de contournement nord de la ville de Cotonou (18,2 km)
Etude de faisabilité technico-économique et travaux d’aménagement bitumage de la route Savè-Okéowo
Aménagement et Bitumage de la Route Ouègbo-Toffo-Akiza-Agbangnizoun et la bretelle Toffo-Lalo (83 km)
Aménagement et Bitumage de la route des pêches au Bénin (41,5 km) et de ses bretelles d’accès (10 km)
Aménagement et bitumage de la route Guéné-Karimama (50km)
ménagement et bitumage de la route Missésinto-Zinvié-Sédjèdénou (18km)
ménagement et bitumage de la route Parakou-Pérèrè-Kalalé-Ségbana
Réhabilitation et renforcement de la route Porto-Novo-Pobé /Bretelle Zian-Igolo-Frontière du Nigéria (91,000 km)
Réhabilitation de la route Sassa-Savlou-Djougou (258km)
Aménagement et Bitumage de la route Kétou-Idigny-Igbodja-Savè (97 km) avec la bretelle Omou-Illadji-Mossoukagbé (14,6
km)
Construction d’un pont sur le fleuve Affon avec rampes d’accès au pk 37+000 de la route en terre Djogou-Péhunco
Construction d’un Pont de franchissement du fleuve Mono sur la route en terre Athiémé (Frontière du Bénin)-Agomé Glozou
(Frontière du Togo).
Projet de Construction du pont au pk 28 (pont de TOVEGBAME) sur la route Akpro Missérété– Dangbo – Adjohoun – Bonou
– Ouinhi – Kpédékpo
Total
Linéaire (km)
250
82
78
75
60
225
10
18
27
83
52
50
18
247
91
258
112
0
0
0
1 735
Conclusion
Le financement du secteur des travaux publics et des
transports recherché permettra d’assurer la compétitivité
de l’économie béninoise dans la sous- région en la dotant
d’infrastructures routières, ferroviaires, aériennes et de
services de transport adéquats et performants pour
permettre à notre pays de jouer efficacement le rôle de
pays de transit que lui confère sa position géographique
privilégiée.
10

similar documents