Institution palliative ou entreprise?

Report
Droits de l’enfant et évolution de la définition du
handicap.
Paradoxes et défis face aux changements de
paradigme dans l’intervention
Jérôme Laederach
Directeur général de la Fondation Ensemble [email protected]
Chargé d’enseignement, FPSE, Université de Genève
Président de la Commission consultative de l’intégration des enfants et des jeunes à besoins
éducatifs particuliers ou handicapés (LIJBEP)
La Fondation Ensemble
Ecole spéciale (18 mois-5 ans)
1969
Fondation Ensemble, en faveur
des personnes avec une
déficience intellectuelle
www.fondation-ensemble.ch
Intégration
Autodétermination
Partenariat
Ecole spéciale (4-15 ans)
1972
Ecole spéciale (15-18 ans)
1988
Résidences et ateliers (dès 18 ans)
1967
Résidences et ateliers (dès 18 ans)
1985
une structure unique
de mixité collective
des déclinaisons
d’intégrations
du développement des adolescents
aux apprentissages pré-professionnels
Déficiences, difficultés d’apprentissage, désavantages:
De qui parlons-nous ?
● « Déficiences ». Elle concerne les élèves présentant des déficiences ou
incapacités considérées du point de vue médical comme des troubles d’origine
organique (liés par exemple à des déficiences sensorielles, motrices ou
neurologiques). On considère que le besoin éducatif résulte principalement
des problèmes imputables à ces déficiences.
● « Difficultés ». Elle concerne les élèves présentant des troubles du
comportement ou des troubles affectifs, ou des difficultés spécifiques
d’apprentissage. On considère que le besoin éducatif résulte principalement de
problèmes d’interaction entre l’élève et l’environnement éducatif.
● « Désavantages ». Elle concerne les élèves présentant des désavantages
découlant principalement de facteurs socio-économiques, culturels, et/ou
linguistiques. Le besoin éducatif consiste à compenser les désavantages
imputables à ces facteurs.
Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE)
http://www.oecd.org/fr/edu/prescolaireetscolaire/41058722.pdf
Classifications, concordat et législation:
De quoi parlons-nous ?
● 1893 Classification des causes de décès
1948
1980
1991
2001
CIM – Classification des maladies
CIH – Classification des handicaps et santé mentale
PPH – Processus de production des handicaps
CIF – Classification du fonctionnement, du handicap et de la santé
Jean-Louis Korpès,
2011
Un changement de paradigme…
● De la petite enfance à l’adulte
● L’ensemble du domaine de la pédagogie spécialisée fait désormais
●
●
●
●
partie du mandat public de formation
Il n’y a plus de distinction entre bénéficiaires et non-bénéficiaires de
l’assurance invalidité
Dans la mesure du possible, les mesures intégratives doivent être
préférées aux solutions séparatives
Le principe de gratuité prévaut, comme pour la scolarité obligatoire
Les titulaires de l’autorité parentale sont associés à la procédure de
décision attribuant des mesures
 De l’handicapé à l’enfant ?
 Un véritable partenariat ?
 Vers une école inclusive ?
Une évolution législative cantonale à partir d’un accord
intercantonal…
 Loi genevoise sur l’intégration des enfants et des
jeunes à besoins éducatifs particuliers ou handicapés
(LIJBEP)
 Concept cantonal d’école inclusive
Des paradoxes…
● Modifications des politiques publiques et des pratiques des institutions
● Confusions terminologiques
● Prédominance des composantes financières et administratives
● Politique de moyens incapable d’assumer un regard responsable sur les
réels besoins
● Instrumentalisation des organisations civiles par l’Etat: prestations
normées et autonomie d’action réduite
● Projet institutionnel citoyen cédant le pas à une posture gestionnaire
● Persistance d’une priorisation du diagnostic médical et catégorisation
● Question de la réelle mise en œuvre d’une politique publique
intégrative
 Institutions palliatives, brancardiers de l’école ?
Des mises en pratique…
● Centres médico-pédagogiques
● Ecoles spéciales et institutions privées
● Classes spécialisées
● Ecoles de formation préprofessionnelle
● Classes intégrées
● Dispositif d’intégration et d’apprentissages mixte
● Aménagements scolaires
● Assistants à l’intégration scolaire
 Facilitateurs intégratifs ?
 Opposition école inclusive et école séparative ?
Des défis…
● Mettre en œuvre concrètement les classifications internationales et les
législations
● Penser intégration de la petite enfance au 4ème âge
● Construire des passerelles et être capable d’intégrer chacun
● Développer et défendre la complémentarité des prestations
d’intégration
● Penser l’après et décloisonner le monde de l’intégration et le monde de
l’insertion
● Créer des partenariats entre tous les acteurs et reconnaître l’expertise
de chacun
● Décliner des solutions intégratives non intégristes, par une posture
gestionnaire orientée mission, du travailleur social au dirigeant
 Valeurs « processus » et non valeurs « finalité »
www.fondation-ensemble.ch
Merci !

similar documents