Les maladies éruptives de l* enfant

Report
Les maladies
éruptives de l’ enfant
Principales notions et images à
connaitre et reconnaitre
La roséole
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Chez l’enfant de moins de 2 ans le plus souvent,
Tableau de fièvre isolée à + de 39°, pendant 3 jours pleins.
Enfant grognon, dormant mal, et fièvre remontant vite,
Que faire ? L’examiner pour éliminer autre chose, en particulier une
infection urinaire+++
Puis attendre la fin de la fièvre qui stoppe brutalement
Puis dans les heures qui suivent apparait une éruption rose du tronc +
abdomen + dos et visage mais ni les bras ni les jambes.
La température reste basse , parfois > 36° et l’ enfant dort mal qq jours
puis tout disparait.
Le responsable: un ou plutôt 2 virus HHV 6 et 7 ( on peut donc faire 2 fois
la roséole), sans danger pour les femmes enceintes.
Pas d’exclusion de collectivité.
Aspect « rose » typique
La scarlatine
• Elle reste très fréquente, durant toute l’ enfance,
• Elle n’est pas « virale » mais bactérienne due au streptocoque A (autrefois
responsable des rhumatismes articulaires et atteintes cardiaques et
rénales) et doit dons être traité par antibiotiques,
• L’éruption touche le pli de l’ aine, les aisselles puis le thorax puis s’étend
au corps entier, les boutons sont tout petits rouges granuleux et il n’y a
pas d’intervalle de peau saine entre chaque bouton.
• Il s’ associe une angine rouge et parfois une anite ( anus rouge vif)
• Un TEST TDR strepto est OBLIGATOIRE au diagnostic et doit être +
• Si ce test est – il faut se méfier d’autres maladies : staphylocoques et
surtout maladie de Kawasaki beaucoup plus dangereuse.
• La peau pèle souvent après, surtout aux doigts.
• Surveiller le cœur et les reins ( proteinurie) après.
Eruption
angine et anite
Un traitement antibiotique
• Est nécessaire : soit amoxicilline ou oroken pendant 6 jours soit
clarithromycine pendant 6 jours
• 3 jours de retrait de collectivité sont obligatoires sous traitement
• La maladie n’immunise pas toujours,
• Enfin toute scarlatine Qui ne guérie pas en 48 h doit faire craindre une
autre maladie, notamment la maladie de Kawasaki et demande une
nouvelle consultation
La rougeole
• Un vaccin (priorix ou MMR vax) est fait à 9 mois (si crèche) 12 mois maxi
et une deuxième injection vers 15 à 24 mois : très efficace il évite à 95% la
maladie.
• La rougeole revient depuis qq années, surtout du fait de personnes non
vaccinées qui contaminent les « non encore vaccinés » ou les non vaccinés
( 10 000 cas par an environ)
• La rougeole débute par des signes ORL ( rhinite conjonctivite et toux) et
une éruption apparaît dans la bouche ( signe de Koplick : type rougeur +
aspect de sucre en poudre sur la face interne des joues)
• Après 4/5 jours l’ éruption s’ étends au visage et au corps: très nette et
rouge associée à une fièvre élevée et une forte toux + altération de l’état
général et ce pendant 5 à 10 jours
L’ éruption : signe de Köplick
L’éruption
.
.
Les complications sont fréquentes
•
Surinfections type pneumonies ou autres problèmes respiratoires souvent
sévères
•
Troubles neurologiques précoces souvent régressifs
•
Rarement encéphalite tardive (1/20 000) toujours très grave et survenant
jusqu’à 10 ans après la maladie
•
Rappel : vaccin très efficace et sans danger ( sauf pour les surfeur d’internet,
mais méfiez vous surtout de ce qui se racontait en Angleterre, il s’ agissait
d’arnaque à l’ assurance et de faux)
•
La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire à la DDASS depuis 2008
+++ le diagnostic par prélèvement salivaire ou prise de sang est obligatoire++
La Varicelle
• Encore quasi obligatoire en France, car le vaccin n’est fait qu’ à partir de 12
ans, il est alors fortement recommandé ( 1 à 2 injections selon l’age)
• Elle survient 14 jours après un contage
• C’ est une éruption vésiculeuse typique touchant n’importe quelle partie
du corps et le nombre de vésicules est très variable, de quelques unes à
quelques centaines
• Elle peut s’ accompagner de fièvre et d’ atteinte internes ( buccales,
ophtalmiques) ainsi que de troubles neurologiques rares ( troubles de l’
équilibre …)
• Il n’ y a pas d’âge : même in utéro on peut l’attraper, les bébés même
allaités peuvent être atteints
• Attention aux formes néonatales sévères ( traitement obligatoire si la
mère le transmet avant la naissance à son futur bébé)
L’éruption est typique
Parfois importante
Dans la bouche
Un traitement est utile
• Ne pas faire de bétises: les anti inflammatoires sont interdits +++
(ibuprofène, aspirine, corticoïdes, même en inhalation ou aérosols)
• Les talcs, pommades occlusives, sont interdits
• Le soleil est mauvais et un coup de soleil peut entrainer une grave poussée
• La surinfection est fréquente et parfois grave donc garder la peau propre
et pas de plaies ni de grattage++++
• Les traitements désinfectent et calment les démangeaisons
• Les antiviraux (zovirax) sont réservés aux cas graves
Le zona est la résurgence d’une
ancienne varicelle
• Il survient chez 0,5% des malades parfois des années après surtout lorsque
la varicelle a été attrapée tôt
• Les boutons ressemblent à la varicelle mais sont en amas dans un
territoire localisé à un trajet nerveux ( intercostal , joue ) donc unilatéral++
• La récidive est fréquente dans le même territoire le plus souvent
L’éruption
zona axillaire
Les cicatrices sont fréquentes
• après zona

similar documents