Recensement général de l*agriculture

Report
Recensement Général de l’Agriculture
(RGA)
Enquête exploitation
Synthèse Nationale des Résultats
du RGA
Montana, le 30 octobre 2012
PETION-VILE
Georges B. BOLIVAR
Coord. National RGA
Rideler PHILIUS
Coord. National Adj.
Situation des statistiques agricoles
avant le RGA
1) Vide informationnel sur le secteur agricole et le monde
rural expliqué par:
- Absence de données de base sur le secteur;
- Absence d’un système de génération de statistiques
agricoles;
- Les rares données existantes sont des estimations
effectuées depuis plus de 20 ans;
Situation des statistiques agricoles
avant le RGA
2) Manque de coordination des activités de statistiques
traduit par :
Diversité des méthodologies utilisées ;
Problème de validation des données générées ;
Multiplicité d’opérateurs générant des données pour
leurs propres besoins;
Face à ce constat, le MARNDR a décidé de réaliser le
Recensement général de l’Agriculture (RGA)
Rappel sur le Projet RGA
Objectif global du RGA :
-Contribuer à la réduction de la pauvreté et de l’insécurité
alimentaire grâce à des stratégies et politiques plus efficaces
définies et mises en œuvre sur la base d’informations
statistiques structurelles fiables, pertinentes et actuelles;
-Etablir un Système d’Information Agricole Permanent
pouvant stimuler la croissance du secteur agricole et
dynamiser les espaces ruraux.
Rappel sur le Projet RGA
Objectif spécifique du RGA :
1. Améliorer la disponibilité des statistiques agricoles et
alimentaires;
2. Constituer la base pour la mise en place du Système
d’Information Agricole Permanent.
Réalisations du Projet RGA
•Enquête communautaire et cartographie des
connaissances rurales;
•Recensement des exploitations;
•Système de suivi des prix agricoles (SIMA);
•Système de suivi des productions agricoles :
Réalisation d’une enquête pilote d’estimation de la production
agricole dans le Centre
Enquête Exploitation du RGA
Approche méthodologique du RGA:
Conformité de la méthodologie du RGA avec les recommandations
de la FAO énoncées dans le Programme Mondial de Recensement
Agricole 2010.
Appui financier: Union Européenne et Trésor Public
Appui technique : FAO
Mise en place du Bureau du RGA : Gérée par la Coordination Nationale du RGA
Rapprochement institutionnel:
- IHSI, (formation de cadres du RGA, mise a disposition de la base de
données cartographiques, validation de la méthodologie, du questionnaire, …) ;
- CNIGS (formation de cadres en SIG, validation de la méthodologie, …) ;
- Mobilisation des DDA, des Responsables de Statistiques DDA, Directions
Techniques
et CNSA pour discussions thématiques (méthodologie, questionnaire, approche
terrain, …);
Enquête Exploitation du RGA
Thématique du RGA:
- Statut et gérance des exploitations ;
- Aspect genre ;
- Principale destination de la production;
- Statut juridique des parcelles ;
- Mode de faire-valoir ;
- Irrigation ;
- Occupations de sol ;
- Elevage ;
- Main d’œuvre ;
- Equipements et matériels ;
- Crédit agricole ;
- Conseil et vulgarisation ;
- Entraves au développement des exploitations agricoles.
Enquête Exploitation du RGA
Mobilisation de personnel : 1210 personnes
- 1005 enquêteurs ;
- 171 contrôleurs ;
- 17 superviseurs départementaux ;
- 17 superviseurs nationaux qui étaient tous des cadres du Bureau
central du RGA ;
- Le bureau central du RGA
Portée de l’opération : Enquête exhaustive réalisée dans toutes les
sections communales du pays.
Période de réalisation : Mars à novembre 2009
Suivi de l’enquête : Missions fréquentes des superviseurs nationaux
(cadres du Bureau) accompagnés des superviseurs départementaux,
Enquête Exploitation du RGA
Traitement post enquête :
- Redressement des questionnaires (1 atelier de redressement de
20 agents) ;
- Saisie des questionnaires (2 ateliers totalisant 37 agents) ;
- Contrôle informatique (1 atelier avec 9 agents) ;
- Tabulation et analyse
Résultat : 1,018,951 exploitations recensées
Recensement Général de l’Agriculture
Enquête exploitation
Présentation des Résultats
Synthèse Nationale
Exploitations / Exploitants
Nombre d’exploitations recensées : 1,018,951
Superficie Agricole Utile (SAU) estimée : 736,241.5 cx
Graphe 1.1 : Répartition des exploitations par
département
Pourcentage
25.0
20.0
15.0
6.4%
21.3
5.0
4.1%
16.6%
Artibonite
7.1%
16.1
Centre
16.5%
12.3
10.2
10.0
Graphe 1.2 : Répartition de la SAU des exploitations
par département
9.1 8.6
7.7
Ouest
Nord
7.4%
Sud
6.4
4.4 4.1
Nord-Ouest
7.6%
Sud-Est
Grande-Anse
0.0
Nord-Est
8.2%
14.7%
11.4%
Nippes
Exploitations / Exploitants
SAU moyenne par exploitation : 0.72 cx. Elle est de 0.58 cx pour les femmes et 0.77
cx pour les hommes
26.1 % des exploitations ont une SAU supérieure à 1 cx et exploitent 46.7% de la
SAU totale
73.9% des exploitations ont moins de 1 cx de SAU et exploitent 53.3% de la SAU
Répartition de la SAU totale par classe taille
35.0
35.0
30.0
30.0
25.0
20.0
15.0
Pourcentage
Pourcentage
Répartition des exploitations par classe taille
25.0
20.0
15.0
10.0
10.0
5.0
5.0
0.0
0.0
Exploitations / Exploitants
Sexe des exploitants :
25.3% sont des femmes exploitant 20.4% de la SAU
74.3% sont des hommes qui exploitent 79.2% de la SAU
Répartition des exploitants par sexe
Répartition de la SAU par sexe
0.4%
20.4%
25.3%
0.4%
Masculin
Masculin
Feminin
Feminin
Non
concerné
Non
concerné
74.3%
79.2%
Structures foncières
Nombre de parcelles : 1,824,032 pour 1,018,951 exploitations
Nombre moyen de parcelles par exploitation : 1.8
Superficie totale des parcelles 768,439.4 cx dont 736,241.5 cx de
SAU, représentant 96.8% de la superficie totale des parcelles
 Superficie moyenne par parcelle : 0,42 cx
SAU moyenne par parcelle : 0.40 cx
Structures foncières
Statut Juridique des parcelles (80% en propriété individuelle)
oTitre/ Achat : 962,459 parcelles, soit 52.8% du total
oTitre/ Héritage : 482,996 parcelles, représentant 26.5% du total
oMineur/ Partage : 221,472 parcelles, soit 12.1% du total
oMineur/Collectif : 56,370 parcelles, correspondant à 3.1% de l’ensemble
o Terres de l’Etat : 2.1% des parcelles
Répartition des parcelles selon leur statut juridique
2.1%
0.1%
0.3%
3.1%
3.1%
52.8%
12.1%
26.5%
Titre
Achat
Titre
Héritage
Mineur
Partage
Mineur
Collectif
Appartenant
à
l'église
Appartenant
à
l'Etat
Bien
Rural
de famille
Statut
Juridique
Non déclaré
Mode de faire-valoir
81.9% des parcelles sont en mode de faire-valoir direct (83.9% de la
superficie des parcelles) ;
 10.9%, en MFV indirect dont 75.1% en métayage, soit 8.2% du total ;
 6.2% des parcelles sont exploitées sans autorisation préalable.
Répartition des parcelles selon le mode de faire-valoir
0.2%
0.1%
6.2%
1.0%
2.4%
Direct
Indirect
Nature
Indirect
sans
Contrepartie
Indirect
Service
Indirect
Espèces
Sans
autorisation
préalable
8.2%
81.9%
Caution
ou
Plane
Irrigation
12.9% des parcelles sont irriguées, correspondant à 10.2 % de la SAU
totale (22.3% des P.I. sont exploitées par des femmes)
SAU moyenne de la parcelle irriguée : 0,32 cx
SAU moyenne de la parcelle non irriguée : 0,42 Cx
81% des parcelles sont irriguées par l’eau des fleuves/rivières et
barrages
Part des parcelles irriguées et de leur SAU
87.1 89.8
100.0
1.2%
80.0
14.1%
60.0
Parcelles
40.0
SAU
20.0
Répartition des parcelles irriguées selon
l’origine de l’eau
12.9 10.2
36.4%
Barrage
Fleuve/
Rivière
Source
Lac/ Etang
0.0
Irriguées
3.7%
Non irriguées
44.6%
Puits/ Forage
•
Occupations de sol
En considérant l’occupation du sol pendant plusieurs saisons, les associations et les
occupations de cultures ainsi que les occupations non agricoles, la superficie réelle cultivée
est de 1,212,420.9 cx alors que la superficie des parcelles n’est que 768,439.4 cx. (Taux
d’utilisation de la terre : 157.8%)
• Les superficies cultivées en première saison et celles des cultures pérennes couvrent
75.5% des occupations
• Les superficies cultivées par type de culture :
 14.1% de la superficie totale des spéculations sont en monoculture;
 Les associations représentent 68%;
 Les cultures pérennes couvrent 10.1% de la superficie totale
Répartition des superficies cultivées par type de culture
2.0%
0.7%
17.3%
50.7%
0.7%
4.3%
10.1%
14.1%
Cultures
pérennes
Mono
cultures
Associations
principales
Associations
secondaires
Sous-étages
monoculture
Sous-étages culture
associée principale
Sous-étages culture
associée secondaire
Cultures
résiduelles
Occupations de sol
• Superficies des grands groupes d’occupations de sol :
 Les céréales : 461,807.4 cx, soit 38.1% des superficies totales cultivées dont 73.6% en 1ère
saison ;
 Les légumineuses : 321,282.8 cx , soit 26.5% des superficies totales dont 70% en 1ère saison;
 Les légumes : 217,781.5 cx, soit 18% des superficies totales dont 71.7% en 1ère saison ;
 Les fruits et les noix : 78,735.8 cx, représentant 6.5% des superficies totales
Répartition des superficies cultivées par grands groupes de culture
1.9% 2.0% 3.5%
3.3%
Céréales
Légumineuses
Légumes
Fruits
et noix
Cultures
oléagineuses
Boissons
épices
Cultures
sucrières
Floricultures
et pépinières
Cultures
aromatiques
Autres
cultures
38.1%
6.5%
18.0%
26.5%
Autres
0ccupations
Occupations de sol
• Superficies des principales cultures :
 Maïs : 304,724.9 cx, soit 66% des superficies des céréales dont 84.9%
en 1ère saison, et 25.1% des superficies totales cultivées
 Sorgho : 98,275.4 cx, soit 21.3% des superficies des céréales dont
46.7% en 1ère saison, et 8.1% des superficies totales cultivées
 Riz : 58,807.1 zcx, soit 12.7% des superficies des céréales dont 60.1%
en 1ère saison, et 4.9% des superficies totales cultivées
 Haricot : 191,525.5 cx, soit 59.6 % des superficies des légumineuses
dont 69.2% en 1ère saison, et 15.8% des superficies totales cultivées
 Pois congo : 84,212.2 cx, soit 26.2% des superficies des légumineuses
dont 72.7% en 1ère saison, et 6.9% des superficies totales cultivées
Occupations de sol
• Superficies des principales cultures :
 Patate : 51,119.3 cx, soit 27.1% des superficies des racines et
tubercules, et 4.2% des superficies totales cultivées
 Ignames : 45,883.6 cx, soit 24.3% des superficies des racines et
tubercules, et 3.8% des superficies totales cultivées
 Manioc (doux et amère) : 57,882.3 cx , soit 30.7% des superficies des
racines et tubercules, et 4.8% des superficies totales cultivées
 Malanga, taro : 13,596.9 cx, soit 7.2% des superficies des racines et
tubercules et 1.1% des superficies totales cultivées
 Banane et plantains : 75,610.1 cx, soit 96.6% des superficies des
fruits tropicaux et 6.2% des superficies totales cultivées
 Arachide : 39,074.3 cx, soit 97% des superficies des cultures
oléagineuses et 1.5% des superficies totales cultivées
Elevage et autres productions animales
• Cheptel :
 4,661,448 têtes sont recensées dont :
- 44.9% de caprins locaux ;
- 23.7% de bovins ;
- 23.5% de porcins ;
- 7.7% d’ovins;
Répartition du cheptel par espèce
0.3%
23.7%
44.9%
Bovins
Porcins
Ovins
Caprins
locaux
7.7%
23.5%
Caprins
améliorés
N.B 87.4% du cheptel total sont en propriété.
 73.8 % du cheptel total sont des femelles : Répartition du cheptel par espèce
et selon le sexe
- 77.5% chez les bovins;
120.0
100.0
- 75.5% chez les caprins locaux;
80.0
66.7
69.5
75.1
75.5
60.0
77.5
- 75.1% chez les ovins;
Femelle
40.0
Male
- 69.5% chez les caprins améliorés; 20.0
33.3
30.5
24.9
24.5
22.5
0.0
- 66.7% chez les porcins;
Bovins Porcins Ovins Caprins Caprins
locaux améliorés
Elevage et autres productions animales
• Capacité reproductrice du cheptel : 82.2%
 2,829,919 femelles reproductrices,
âgées d’un an et plus, sont comptées parmi les 3,442,293 femelles
recensées au total.
 Les bovins ont les plus fortes
capacités de reproduction avec
87.4% de femelles reproductives.
Capacité reproductive du cheptel par
espèce
90.0
88.0
87.6
86.0
84.0
81.8
82.0
 Les caprins améliorés et les bovins
78.0
ont les capacités reproductrices les 76.0
74.0
moins importantes avec 76.8% et 77% 72.0
70.0
respectivement.
81.7
80.0
77.0
Bovins
Porcins
76.8
Ovins
Caprins
locaux
Caprins
améliorés
Elevage et autres productions animales
• Aviculture : 777,067 exploitations, soit 76.3% du total




Aviculture moderne : embryonnaire avec 0.6% exploitations
Aviculture traditionnelle prédominante avec 8,911,805 têtes
En moyenne, on compte 15.3 volailles par exploitation
L’ élevage de poules, prédominant, est pratiqué sur 75.1% des
exploitations et totalise 7,322,113 unités, soit 82.2% du total de la
volaille dont 24.8% sur les exploitations des femmes.
Répartition des effectifs des volailles par type
7.1%
5.4%
2.7%
0.0%
Poules
Canards
2.6%
Répartition de la volaille selon le sexe
de l’exploitant
0.3%
24.8%
Homme
Dindes
Femme
Pigeons
Pintades
Non
concerné*
Oies
82.2%
74.8%
Elevage et autres productions animales
• Equidés : 147,936 têtes recensées
sur 34.1% exploitations
- 43.8% de chevaux;
- 35.9% d’ ânes;
- 21.3% de mulets.
Répartition des équidés par espèce
34.9%
43.8%
Chevaux
Mulets
Anes
21.3%
• Apiculture :
- 6,148 exploitations concernées,
soit 0.6% du total des exploitations
- 31,376 ruches dont 86.7% de type
traditionnel
Répartition du nombre de ruches par
type
13.3%
Apiculture
traditionnelle
Apiculture
moderne
86.7%
Main d’œuvre
• Main d’œuvre familiale et salariale : 4,386,439
- 57.7% concerne la MO familiale
et permanente
pers/jr
Répartition de la Main d'œuvre familiale et
permanente par type
2.0%
Familiale
permanente
40.3%
- 40.3% sont fournis par les aides
familiales
Aides
familiales
Salariés
permanents
57.7%
- 2% constituent les salariés
permanents
Répartition de la Main d'œuvre familiale et
permanente selon le sexe
 De cette MO familiale et permanente :
44.2% sont fournies par les femmes
44.2%
Homme
Femme
55.8%
Main d’œuvre
• Emploi occasionnel
 Plus de 60.9 millions de personnes-jour de travail occasionnel comptabilisés
dont 15.2% dispensés par des femmes
 En moyenne, 82.8 jours de travail occasionnel ont été déployés par carreau de
SAU au cours de l’année
 59.9 jours de travail occasionnel ont été déployés par unité d’exploitation au
cours de l’année
 70.7% de la main d’œuvre occasionnelle sont mobilisées en 1ière saison
2.9%
Répartition de la main d’œuvre
occasionnelle par saison
Répartition de la main d’œuvre
occasionnelle par sexe
15.2%
Première
saison
26.3%
Femmes
Deuxième
saison
Hommes
Troisième
saison
70.7%
84.8%
Equipement et matériel agricole
 Le degré de mécanisation de l’agriculture est très faible au niveau du pays.
Seulement 7% des exploitants agricoles déclare avoir utilisé au moins une fois un
équipement ou matériel mécanique;
 La pompe à aspersion, le tracteur, le motoculteur et la pompe d’irrigation sont les
équipements et matériels les plus utilisés avec une mobilisation sur 3.9%, 0.90%,
0.72 et 0.69% exploitations respectivement.
Pourcentage
Nombre d’exploitations selon les équipements et
matériels utilisés
4
3.5
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
Crédit agricole
• 5.2% des exploitants ont cherché à contracter un crédit (5.1% de
la SAU).
N.B. : 26.2% de ces exploitants sont des femmes
• 35.8% de ces sollicitants ont pu avoir un crédit, ce qui représente
1.9% de l’ensemble des exploitants
N.B. : 30.2% de ces exploitants sont des femmes
• Utilisation du crédit :
- 96%  campagne
- 22%  investissement
Répartition du crédit selon l'utilisation
120.0
100.0
96.0
80.0
60.0
40.0
22.0
20.0
0.0
Campagne
Investissement
Principales entraves au développement de l’exploitation
Entraves citées par les exploitants :
- Manque de ressources financières : 74.9% des exploitants ;
- Manque d’encadrement : 43.4% ;
- Irrigation/eau : 30.1% ;
- Accès aux intrants : 23.2% ;
- Catastrophes naturelles : 21.9%;
- Accès au crédit : 21.1% ;
Pourcentage
Importance des entraves déclarées par les exploitants
80.0
70.0
60.0
50.0
40.0
30.0
20.0
10.0
0.0
74.9
43.4
30.1 23.2
21.9 21.1
15.0 11.3
10.8 10.4 9.7
7.5
7.0
3.9
3.2
2.9
1.5
0.8
0.6
0.0
Accessibilité des Informations
-Site du MARNDR : www.agriculture.gouv.ht
-ConutrySTAT Haïti : www.countrystat.org.hti
-Composante de Statistique Agricole /Bureau du RGA
-Contacts :
- Agr Georges Bruno BOLIVAR, Coord. Nationale RGA,
Cell : (509)3654-5447 / (509)3995-5447
Email : [email protected]
- Rideler PHILIUS, Coord. Nationale Adjoint du RGA,
Cell : (509)3752-1437 / (509) 3999-1014
Email : [email protected] , [email protected]
MERCI DE VOTRE ATTENTION!

similar documents