Opter santé! - Université de Sherbrooke

Report
Par Cora Loomis, diététiste-nutritionniste
Université de Sherbrooke
21 février, 2012
 Un
problème de poids
 Un problème d’estime de soi
 Régimes amaigrissants
- Types
- Efficacité
- Effets secondaires
 Opter santé!
 Ressources disponibles
57 % des Québécois ont un surplus de poids
(♀ + ♂)
 Un
gain de poids est le résultat d’un
déséquilibre au niveau du bilan énergétique
apport énergétique (kcal) > dépense énergétique
 Mais
ce n’est pas si simple…
 Plus
d'une Québécoise sur cinq affirme que la
gestion de son poids domine sa vie (♀)
 La moitié des Québécoises font plus de deux
régimes par année (♀)
 45% des enfants de 9 ans au Québec sont
insatisfaits de leur silhouette! (♀ + ♂)
Source: www.aspq.org
 Ce
n’est pas si difficile d’identifier le
pourquoi…
http://www.youtube.com/watch?v=DnJQJFlyDGY&NR=1
 Ne
tiennent pas compte des raisons pour
lesquelles vous prenez du poids
 Vous font de fausses promesses
 Vous font sentir coupable si vous ne
réussissez pas, en prétendant que c’est une
question de volonté
 Sont coûteux  ≈ 600$/mois pour Jenny Craig
≈ 840$/mois pour Ideal Protein
 Ont
des effets secondaires néfastes pour la
santé, à court et/ou à long terme
 Affecte de façon permanente la façon dont
votre corps métabolise l’énergie
1) Restriction calorique
a) Calculé(500 à 1000 kcal de moins que les besoins
estimés)
b) Modéré (moins de 1200 kcal par jour)
c) Sévère (400 à 800 kcal par jour)
2) Diète faible en glucides et/ou hyper protéinée
(i.e. Ideal Protein, Atkins diet)
3) Diète hypo lipidique (faible en gras, souvent
relié au MCV)
4) Autres
a) Diète méditerranéenne
b) Diète riche en calcium
c) Diète faible en indice glycémique
1 a,b) Restriction calorique calculée et modérée
 EFFICACITÉ:
Court terme: perte de poids jusqu’à 10 % du
poids corporel initial
Long terme: perte de 5 % car regain dans
l’année qui suit le régime
* Si consommation de repas pré-préparés (i.e.
Jenny Craig), il n’y a aucun apprentissage
concernant les bons choix donc difficile de
maintenir après!
1 c) Restriction calorique sévère (400 à 800 kcal
par jour)
 EFFICACITÉ:
Court terme: perte de 15 à 25 % en 8 à 16
semaines
Long terme: environ 6 % (similaire aux diètes
restriction modérée)
Supervision médicale nécessaire donc $$$!
2) Diète faible en glucides et/ou hyper protéinée
(i.e. Ideal Protein, Atkins diet)
40 à 60 g de glucides par jour (le cerveau
utilise 150 g par jour)
Restriction glucides =
Gluconéogenèse (le corps puise dans les réserves
de glycogène pour nourrir le cerveau)
-
-
Perte d’eau associée à l’utilisation des
réserves de glycogène
Le niveau de corps cétoniques augmente, ce
qui coupe l’appétit

-
-
EFFICACITÉ:
Perte importante de 3 à 6 mois: plus de 20 lbs
habituellement
Pas de différence significative à 12 mois
comparé à une diète faible en gras
‘’traditionnelle’’
Aucune modification des habitudes de vie pour
à long terme, pas d’enseignement sur des
choix alimentaires sains et équilibrés
Ne peut le suivre pour plus d’un an,
nécessite supervision médicale!
Que faire au jour 366??
3) Diète hypo lipidique (faible en gras)
Lien avec la prévention de l’obésité, du
diabète et des MCV
 EFFICACITÉ:
Résultats contradictoires
Perte de poids significative, mais pas de
différence significative avec perte de poids
reliée aux diètes à restriction calorique
Amélioration au niveau des facteurs de risques
de MCV et diabète
4) LES AUTRES…
 Diète méditerranéenne
Riche en fruits, légumes, huile d’olive, poissons,
grains entiers avec un peu de viande et de
produits laitiers
 EFFICACITÉ:
Perte de poids significative et à long terme car
adhésion plus facile
Effets positifs sur la santé cardiovasculaire
 Diète riche en calcium et à faible indice
glycémique
 EFFICACITÉ: contradictoire!
 Constipation
ou diarrhée
 Maux de tête, étourdissements
 Fatigue et faiblesse générale
 Augmentation du stress, anxiété
 Crampes musculaires
 Hypotension
 Intolérance au froid
 Peau sèche
 Perte de cheveux
Goutte (surtout avec diète riche en protéines)
 Perte excessive de la masse musculaire
 Diminution de la masse osseuse
 Carences nutritionnelles
 Libération de polluants organiques persistants
 Troubles psychotiques aigus
 Arrêt cardiaque*
 Mort subite*

* Seulement avec les restrictions caloriques sévères
 Une
étude, effectuée pendant la 2e guerre
mondiale au Minnesota, nous a permis de
mieux comprendre les effets secondaires
de la privation calorique…
 Lorsque
-
privé:
Le MB ralentit (ad 600 kcal par jour)
L’humeur fluctue
C’est plus difficile de se concentrer
Il y a une perte de motivation
Il y a un manque d’énergie
Une fixation/obsession pour la nourriture
se développe
 Après
-
le retour d’une alimentation normale
ou ‘’la permission de manger comme
avant’’:
Appétit ++
Le corps fait des réserves: la masse grasse
retrouve son taux normal et continue
d’augmenter, malgré un apport calorique
raisonnable
OUI MAIS… JE VEUX PERDRE DU
POIDS!!!
Ok, commencez par…
 Assurez-vous
de réellement avoir besoin de
perdre du poids
 Assurez-vous de ne pas en perdre trop
rapidement
IMC, un point de référence:
 Si votre IMC est entre 18,5 et
24,9 kg/m2, vous n’avez pas
besoin de perdre du poids
 Si votre IMC est entre 25,0 et
29,9 kg/m2, vous avez peutêtre besoin de perdre du
poids malgré qu’on puisse
être «gros et en santé»
http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/Tests/Test_IMC.aspx
 Programme
1)
2)
3)
compréhensif:
Nutrition
Activité physique
Comportement
Engagement
 Investissement
 Modification à long terme
 Globale, touche à plusieurs sphères de la vie!


Programme d’au moins 6 mois avec suivis aux 2
semaines ou au mois
Approches nutritionnelles recommandées
pour une perte de poids efficace et
sécuritaire:
 Restriction
calorique modérée et équilibrée,
respectant les besoins nutritionnels de
l’individu (macro et micronutriments)
 Diète riche en protéines ou faible en gras,
tout en respectant la répartition des
macronutriments indiqués dans les ANRef
 Écoute des signaux de faim et de satiété
Approches nutritionnelles recommandées
pour une perte de poids efficace et
sécuritaire:
4
à 5 repas par jour, répartition égale de kcal
aux repas
 Contrôle des portions aux repas et collations
STRATÉGIES...
 Restriction
calorique modérée et
équilibrée, respectant les besoins
nutritionnels de l’individu (macro et
micronutriments)
500 à 100 kcal de moins que les BEE de
l’individu
 Perte de 5 à 10 % de la masse corporelle du
départ
 Perte graduelle de 1 à 2 lbs par semaine
 Incluant les 4 groupes alimentaires du GAC
 Diminution des portions/quantités

 Diète
riche en protéines ou faible en
gras, tout en respectant la répartition
des macronutriments indiquée dans les
ANRef
Valeurs de référence pour la répartition des
macronutriments (19 ans +)
Glucides
45 à 65 %
Protéines
10 à 35 %
Lipides
20 à 35 %
 Diète
riche en protéines ou faible en
gras, tout en respectant la répartition
des macronutriments indiquée dans les
ANRef
Exemple d’un repas bien équilibré
500 kcal, 55 % glucides, 23 % protéines, 22% gras
1 sandwich au thon (2 tr. de pain de blé entier, 10 ml
de mayo, ½ canne de thon) avec
1 tasse (250 ml) de carottes et poivrons crus avec
1 contenant (100 g) de yogourt à 2 % m.g. et 1 fruit
 Écoute
des signaux de faim et de satiété
 Prise de conscience
 Aide a retrouver votre poids santé
 Pour en savoir plus:
http://www.conseilsnutrition.tv/p-signaux-corporels
 Écoute
des signaux de faim et de satiété
 Plusieurs
petits repas par jour (environ 5),
kcal divisés également (selon kcal totale
pour perte de poids)
 Contrôle des portions
- Portions raisonnables d’aliments
- Assiette équilibrée
8 critères à considérer lorsqu’on veut
perdre du poids
Rythme de perte de poids: est-ce que ma démarche
mise sur une perte de poids d’au plus 1 à 2 livres
par semaine?
Moyens utilisés: est-ce que ma démarche mise sur
l’alimentation, l’activité physique et la
modification des mes comportements? Est-ce que le
support de professionnels de la santé m’est offert?
Alimentation: est-ce que mon alimentation est variée?
Y a-t-il différentes saveurs, divers ingrédients et
plusieurs couleurs dans mon assiette? On mange par
plaisir et non seulement pour la santé
Activité physique: est-ce que ma démarche mise sur la
pratique d’une activité physique qui me fait plaisir?
8 critères à considérer lorsqu’on veut
perdre du poids
Efficacité: est-ce que ma démarche a été évaluée
scientifiquement et est efficace à long terme?
Danger: est-ce que ma démarche est sécuritaire, c’està-dire sans danger ou effet secondaire?
Promotion et publicité: est-ce que les messages
publicitaires reliés à ma démarche sont réalistes?
Ce que ça coûte: est-ce que je suis en mesure
d’évaluer les coûts totaux de ma démarche?
Source: www.aspq.org
Consulter un diététiste-nutritionniste

Cora Loomis, Dt.P. (pour étudiants seulement!)



Cora Loomis, Dt.P. et Julie Gosselin, Dt.P.
Clinique médicale Plateau Marquette



(819) 564-8843 #240
731 rue Galt O, bureau 212, Sherbrooke, QC
Sylvie Gougeon, Dt.P.



819 821-7667
Service de Santé, pavillon E1, l’Université de Sherbrooke
(819) 620-3188
234 rue Dufferin, bureau 105, Sherbrooke, QC
Clinique externe CHUS – Hopital Fleurimont



BESOIN D’UNE DEMANDE DE CONSULTATION
(819) 346-1110
3001, 12e Avenue Nord, Sherbrooke, Qc
Groupes de soutien

Choisir de maigrir, pas dispo en Estrie encore. Faites
valoir la demande!
http://www.equilibre.ca/content.asp?node=46&lang=fr#d

Pour les troubles de comportement alimentaires:
ANEB en lien avec le Centre de santé des femmes de
l’Estrie (CSFE): http://csfestrie.qc.ca/?page_id=619

Créez votre propre groupe de soutien:
http://www.plaisirssante.ca/ma-sante/maigrir/perte-dupoids-5-etapes-pour-demarrer-un-groupe-de-soutien
SITES WEBS
www.aspq.org
www.passeportsante.net
www.equilibre.ca

Pour mieux manger: infos et recettes
www.soscuisine.com
www.passeportsante.net
www.extenso.org
www.guidealimentairecanadien.org
www.vegemontreal.org


www.aspq.org (Association pour la santé publique du Québec)

http://www.eatingdisordersreview.com/nl/nl_edt_7_3_2.html

Présentation ‘‘Mise à jour et analyse critique des diètes
populaires et critiques’’ par Amélie Roy, Dt.P., M.Sc. 28 octobre
2011 dans le cadre d’une formation continue : ‘‘mise à jour sur
les implications nutritionnelles des traitements de l’obésité chez
l’adulte’’

Strychar, I. CJMA. 2006; 174 (1):56-63

Résumé de la présentation ‘’Maigrir: pour le meilleur et non le
pire’’ par l’ASPQ à l’intérieur du congrès FMOQ le 10-11
novembre.

Mangez! Un livre anti-régime pro-minceur. Guevremont,
Guylaine, Dt. P. et Lortie, Marie-Claude, Les Éditions La Presse.

Images: clip art de WORD 2007, google images

similar documents