M. Jean Claude de l`Estrac, Secrétaire général, Commission de l

Report
En bref
 Signature de la convention de financement :
le 5 juin 2013
 Programme intitulé « le développement des
énergies renouvelables et l’amélioration de
l’efficience
énergétique
dans
les
pays
membres de la COI »
 Financé par le 10ème FED
 Budget de 15 millions d’€
 Période de mise en œuvre : 2013-2017
 Pays participants : Union des Comores,
Madagascar,
Maurice,
Seychelles,
France/Réunion associée étroitement au
programme avec un financement FEDER.
CONTEXTE
 Forte dépendance des pays membres de la COI aux
combustibles fossiles : avec 81% de l’énergie primaire
importée (pétrole et charbon).
 Flambée des prix du pétrole, et besoin d’accéder à une
énergie peu coûteuse tout en respectant et préservant
l’environnement
 Epuisement des réserves
 Réchauffement climatique
 Forte croissance des pays émergents
D’où instruction du projet pour la promotion des
énergies renouvelables et de l’efficience énergétique
par le secrétariat général de la COI avec l’appui de
l’Union européenne
OBJECTIFS
1) Objectif global
Contribuer
à
l’amélioration
de
l’accès des Etats à des sources
modernes,
efficaces,
fiables,
diversifiées,
durables
et
renouvelables d’énergie saine et à
des prix compétitifs et donc de
contribuer
au
développement
durable
2) Objectif spécifique
L’amélioration
des
conditions
nécessaires pour le développement,
l’investissement
et
la
gestion
durable de l’énergie renouvelable et
l’augmentation de l’efficience de
l’énergie
5 RESULTATS ATTENDUS :
1) Une stratégie régionale de la COI focalisée
sur le développement des compétences
et des institutions est agréée et la mise en
œuvre a commencé.
2) Un plan de campagne de sensibilisation
et de plaidoyer sur l’énergie renouvelable
et l’efficience de l’énergie est élaboré, agréé
et mis en œuvre.
3) La réglementation de l’environnement
pour la production de l’ électricité, raccordée
au
réseau,
basé
sur
les
énergies
renouvelables a été amélioré, les bases de
données des ressources éoliennes et solaires
ont été développées.
5 RESULTATS ATTENDUS -suite4) Les organismes gouvernementaux et les investisseurs
privés ont développé leurs capacités à concevoir,
façonner, construire et faire fonctionner des systèmes
décentralisés de courant électrique et d'énergie basée
sur des énergies renouvelables.
5) Des normes d’efficience et des labels sont développés et
mis en œuvre dans la plupart des pays membres de la COI,
(i) pour toutes les catégories de bâtiments et (ii) pour les
appareils électroménagers et l'équipement, avec un
impact majeur sur la consommation électrique et le pic de
consommation.
LES ACTEURS
 Les gouvernements, les ministères
techniques, institutions publiques chargés
de l’énergie, les collectivités –en lien avec
l’ensemble des objectifs à atteindre-;
 le secteur privé –résultat 4: appel à
projets à lancer-;
 la population – en lien notamment avec le
résultat 2-.
OÙ EN SOMMES NOUS ?
 Avis de pré-information publié sur le site de l’UE le 19 juin
2013.
 Appel à candidatures: 13 septembre 2013.
 Date limite de remise des candidatures: 16 octobre 2013.
 Consultation des candidats retenus: fin octobre, début
novembre 2013, pour une remise des offres en
décembre/janvier 2013.
 Objectif: installation de l’assistance technique au 2ème
trimestre 2014, pour une durée de 38 mois.
AUTRES INITIATIVES
 L’Initiative Européenne de l'énergie pour tous
Dans la foulée de Rio+20 sur le développement durable, l’Union
Européenne, a décidé d’affecter 193M€ des 645 millions d’euros
de l’enveloppe du 10e FED de la région AfOA-OI pour soutenir
de nouveaux investissements en matière d’énergie durable pour
les pays en développement.
 Les projets d’infrastructures de la Tripartite
Objectif de faire émerger de nouveaux projets d’envergure en
infrastructures au sein de la Tripartite (Etats membres de
organisations régionales SADC-COMESA-EAC)
 Stratégie de la Banque Africaine de Développement
Stratégie en cours d’élaboration. Deux axes identifiés pour la
coopération BAD-COI, dont les infrastructures, incluant l’appui à
l’amélioration de l’énergie dans la région.
LES ENJEUX
 La situation: existence de fortes disparités
dans le domaine des énergies entre les pays
concernés.
Nécessaire adaptation du projet en fonction de
la situation des différentes îles : un projet à
plusieurs facettes.
 Existence de dynamiques dans les différents
pays avec des acteurs publics et privés d’ores
et déjà mobilisés.
Nécessaire intégration du projet au sein de
ces dynamiques, avec la COI « facilitateur ».
 La place de la Réunion.
Intégration de la Réunion dans le cahier des
charges du programme. Objectifs identiques,
avec un financement FEDER.
Nécessaires passerelles FED-FEDER.
Merci

similar documents