Les sports de glisse: point d*accroche de l*imprégnation d*un

Report
La fabrication de 3 engins de glisse: susciter l’intérêt à
court terme, à moyen terme et à long terme
 Fabriquer ou faire fabriquer un skimboard et l’utiliser très tôt dans
l’année pour concrétiser une première séquence d’enseignement.
 Fabriquer ou faire fabriquer un « handboard » et utiliser cet engin en
respectant des règles de sécurité et pour comprendre le « take off »
 Faire fabriquer un surf de type mini-malibu et l’utiliser pour finaliser
une année riche en enseignements.
Les engins de glisse:
1.
Le skimboard:
Facile à fabriquer, facile d’accès, facile à décorer, il ne nécessite pas de réunir trop de
conditions favorables pour sa pratique.
un skimboard
Les engins de glisse:
 2. le handboard
Souvent méconnu, facile à fabriquer, à décorer, sa prise en main n’est possible qu’après la
validation des tests anti-panique et savoir nager 1. Il permet de surfer avec son corps, en s’appuyant sur
sa main. Des palmes sont nécessaires.
Le hand board pour le bodysurf
Les engins de glisse
 3. le mini-malibu
La planche la plus populaire pour l’initiation au surf. Sa confection nécessite un certain
temps, et sa prise en main nécessite un apprentissage assez long.
Un mini malibu
La Démarche: créer du sens grâce à un point
d’ancrage pour fédérer les enseignements:
 Une demie journée par semaine consacrée aux
constructions, visites et à la pratique. L’encadrement se
ferait par 2 enseignants.
 Des enseignements utilisant ce point d’accroche
 Des visites d’entreprises, de lycées professionnels, de
musées, d’instituts de recherche, de sites
archéologiques, de vestiges de la 2nde guerre mondiale,
de réserves naturelles et de sites protégés.
L’EPS
 Apprendre à nager vite, longtemps, passer le test anti-
panique, apprendre les compétences du socle commun
relatives au savoir nager.
 Apprendre à sauver
 Apprendre à gérer un équilibre dynamique précaire
dans un environnement changeant, et avec des engins
de natures différentes.
Les arts plastiques





Décorer, personnaliser ses engins
Concevoir un logo
Utiliser des matières différentes selon les supports
Land-art sur les plages en utilisant les galets, le sable…
Art éphémère avec les déchets rejetés par la mer pour sensibiliser
les élèves et les citoyens à la nécessité de préserver le milieu
marin (épouvantails de matières plastiques, bidons, etc…)
L’éducation musicale
 Composition ou interprétation de musiques qui seront
intégrées dans le montage du DVD de présentation.
 Composition de « bootlegs » grâce à des logiciels
libres.
Les sciences de la vie et de la terre et les sciences
physiques, chimiques.
 L’étude d’écosystèmes, d’espèces végétales et animales
 L’étude des propriétés de l’eau (densité, poussée
d’archimède…), de sa composition chimique (eau
douce, eau de mer, eau polluée, planctons,…), de ses
états (solide, liquide, gazeux)
 Les forces en présence (force de frein, poussée
d’Archimède, la masse, les écoulements
fluides/perturbés)
Histoire
 La préhistoire au travers des menhirs, du musée de Pors
Carn, du site archéologique de la pointe de la Torche.
 L’histoire de la seconde guerre mondiale, au travers des
bunkers de la Torche, de Tronoën ou de l’usine à galets de
Tréguennec.
 Une histoire plus locale des chapelles et de la destruction
de leur clocher pendant la Révolution (à relier avec la
légende de la hauteur des coiffes bigoudènes.
Géographie
 Savoir lire une carte et sa légende, se situer et prévoir




un déplacement.
Comprendre en partie la météo: météo marine, météo
sur carte et bulletin météo des activités nautiques
En lien avec les maths: savoir calculer une distance à
l’aide d’une échelle
Les marées, les coefficients, la pression atmosphérique
L’origine des vagues, des vents, des précipitations
Mathématiques
 Savoir représenter à l’échelle ses projets de




construction
Les dosages de résine: les règles de proportionnalité
Le volume
La densité
Le poids
Français
 Constitution de binômes ayant la responsabilité de
présenter une étape de la conduite du projet, en
utilisant les TICE.
 Tenue d’un carnet personnel , outil pédagogique
fourni par l’équipe, permettant de retracer l’ensemble
du projet.
L’éducation à l’orientation
 Visites d’entreprises à la forte implantation locale:
 Hénaff
 Armor lux
 Chantier naval
 Visites de lycées professionnels
L’éducation à la citoyenneté
 Par l’acquisition de compétences en sauvetage
 Par l’apprentissage de gestes de premier secours (avec
le chef des travaux ou les infirmiers, ou les pompiers,
la SNSM…)
 Par des initiatives de protection de l’environnement
 Une égalité des sexes devant la pratique, puisque tout
le monde débute. Valorisation du sens de l’équilibre
des filles.
L’utilisation des TICE
 Recherches internet
 Utilisation de logiciels libres de mixage et de montage
 Présentation d’un exposé court s’appuyant sur des
documents informatiques personnels construits
(Power point par exemple)
L’anglais comme langue vivante
 Termes propres aux activités de glisse: « shape »,
« swell », shore break, take off, board, paddle, leash,
offshore, side off, side on, on shore, stand up, spot,
peak, curl….
 Les unités de mesure (inches, feet, pounds, knots,
miles….)
 Etre capable d’annoncer les conditions
météorologiques du jour sur le spot du jour, en Anglais
Visites d’instituts, de sociétés,
d’établissements scolaires





IFREMER
Le Cross
les pompiers de Loctudy
La SNSM
Lycées professionnels en rapport avec les travaux du bois et
de son traitement (Plouhinec), ou des matériaux
composites (Lanester)
 Bretagne vivante
 Maison de la baie d’Audierne
Des initiatives environnementales
 Analyser l’eau dans laquelle ils pratiqueront les activités
nautiques: sensibilisation aux polluants rejetés en mer.
 Ramassage de déchets abandonnés sur les plages à chaque
séance. Intervention de la Surfrider foundation.
 Recherche de méthodes alternatives pour fabriquer la Wax
ou la résine (Apiculteur par exemple)
 Compréhension du rôle de l’oyat, des ganivelles
Le matériel nécessaire
 Pour la pratique, par élève:




Une combinaison Hiver
Une paire de gants, de chaussons et une cagoule
Un leash
Une paire de palmes de type bodyboard
COUT ESTIME: 300 euro
Le matériel de fabrication
 Un pain de mousse par élève
 6 Litres de résine polyester par élève
 12m de tissu de fibre de verre par élève
 Une planche de 1m sur 1m de contreplaqué (ép: 1cm)
 Un plug de leash, un plug d’aileron par élève
 Un écrou d’aileron par élève
Le matériel de fabrication à estimer
conjointement avec les lycées professionnels












Masques
Gants
Lunettes de protection
Des rabots manuels ou des cales de ponçage
De la toile émeri
Plans de travail
ponceuses mécaniques
Pinceaux
Diluants
Scotch de masquage
Papier de soie
Un aspirateur de chantier
Les freins au projet
 Co-enseignement une demie journée par semaine pour 2
enseignants
 La possibilité d’emmener ces élèves à la piscine avec les
élèves de 6è le mardi ou de 5è le mardi
 Le financement du matériel élève (combinaison, gants,
chaussons, cagoule, palmes)
 La durée des visites (en estimant que nous disposons de 2
heures semaines le lundi de 15h à 17h et parfois un peu plus
grâce aux CAP qui partent en stage))
Des solutions
 Ne pas fabriquer, mais faire fabriquer dans les lycées
professionnels ad-hoc (Plouhinec et Lanester)
 Chantiers associatifs
Une planification rigoureuse
 Pour la fabrication
 Pour les visites
 Pour l’enseignement de la natation et du sauvetage
 Pour la recherche de financements
 Pour l’organisation de la « cérémonie de clôture »
 Pour la prise d’images et le montage d’un DVD
La clôture, le produit final
 Invitation des partenaires de l’initiative et remise d’un
DVD retraçant cette année.
 Présentation de chaque étape du projet par des
groupes de 2 élèves.
 Buffet gracieusement offert par l’EREA? Servi par les
CAP?
 Chaque élève montre ses réalisations où figurent son
logo et ses « sponsors »
Le long terme
 Proposition de création d’une activité glisse en AS
 Reconduction l’année suivante du projet avec une part importante de




tutorat dans l’enseignement.
Participation à des compétitions locales de surf
Création possible d’un évènement festif, sportif, artistique en
collaboration avec d’autres établissements (Section Sport Scolaire Surf
de Pont l’Abbé par exemple, de Plovan…)
Organisation possible d’un séjour dans les landes pour pratiquer le surf
et découvrir un autre patrimoine local tout aussi riche.
Initiation au Wake board à Saint Renan (Téléski), à la planche à voile
(Centre nautique de Ste Marine), au skate board, au roller,
Les intervenants et partenaires
potentiels













Bretagne vivante ([email protected])
Surf Rider Foundation
IFREMER
CROSS
SNSM
Pompiers de Loctudy
La Région (Karta)
Le musée de la préhistoire de Pors Carn
La maison de la baie d’Audierne
Swell addiction
Desert point
Loisirs 3000
Decathlon (combis, tentes 3 sec)













Armor Lux
Hénaff
Atan
Leclerc paramédical
Amicale de l’EREA
PEP29
Apiculteur
Lycées professionnels
Maîtres nageurs de la Piscine de Kerlouan
Chantier naval
Laurent Guéguen, Shaper.
Lycées de Plouhinec et de Lanester
L’« enfer » à Douarnenez
Cahier des charges à respecter pour
bénéficier d’un financement par la Région
Bretagne:




- Objectifs de Santé et qualité de vie
- de Développement durable et agenda 21
- d’Ouverture des jeunes au monde
- d’Education artistique et sensibilisation à l’art, à la
culture, aux sciences et techniques
 - d’Egalité Fille-Garçon et lutte contre toutes les
discriminations
 - de découverte de la langue et de la culture Bretonne
Planification
1.) La demie journée consacrée au projet
- les séances de fabrication
- les séances de pratique
- les séances de visite
2.) la séance de natation le mardi ou le jeudi
3.) Par discipline….qui fait quoi? Et quand?
4.) Le travail de prises de vue, de mixage de la bande son et le
montage du DVD.
5.) L’organisation de la cérémonie de clôture

similar documents