therapie manuelle - Pascal pommerol

Report
EN PLEIN CENTRE DE LYON
24, Rue SULLY
69006 LYON
TEL : 04.37.43.16.21
Site Internet : pascalpommerol.fr
Portable : 06-87-21-54-52.
E-mail : [email protected]
27
28
1) La présentation de SAS PASCAL POMMEROL FORMATION
- a) La présentation générale
- b) L’organigramme de SAS PASCAL POMMEROL FORMATION
- c) L’équipe pédagogique
- d) La liste des enseignants
2) Le cursus
- a) Introduction
- b) L’historique de notre démarche
30
31
32
33
38
41
43
- c) Le programme de formation
3) Les dates du cursus
Formation le week-end
46
4) Les ouvrages de référence
47
28
- a) La présentation générale
- b) L’organigramme
- c) L’équipe pédagogique
- d) La liste des enseignants
29

Le certificat de thérapeutique manuelle (TMO)

Nous possédons la certification ISO 9001 depuis le début de l’année 2011 ainsi que nos propres
locaux, situés en plein centre-ville de LYON 6eme.

Nous avons passé des conventions avec le secteur public (Faculté de LYON 1).
proposé par « SAS pascal
POMMEROL Formation » existe à Lyon depuis 1998, date à laquelle nous sommes devenus
membres, de la Charte de Qualité des Organismes de Formation Continue en Kinésithérapie et
membres de la Fédération Française des Organismes de Formation Continue en Masso Kinésithérapie.
Au titre du Développement Professionnel Continu (DPC) et du FIFPL 2016, nous sommes agréés pour
l’ensemble de nos formations
Le cabinet BCS a attribué à SAS Pascal POMMEROL FORMATION la certification ISO 9001 (Charte
de qualité)


Notre public concerne les professions médicales et les masseurs-kinésithérapeutes DE.
Leur demande d’inscription est accompagnée de l’enregistrement à leur Ordre respectif.
Nous proposons essentiellement des formations qui sont :
-
Des actions de DPC
Des formations en thérapie manuelle pour les professions médicales et paramédicales.

Notre équipe est constituée d’une quarantaine d’intervenants, pour la plupart, enseignants à la
Faculté de Lyon I. Nous proposons une formation scientifique basée le plus possible sur des
niveaux de preuve, d’une durée de 676 heures.
Cette formation diplômante se déroule dans nos propres locaux.

En 2010, nous avons créé l’unité de formation à distance « FOAD » en partenariat avec la Faculté
Lyon I et « SPIRAL » et l’INRP (institut national de la recherche pédagogique) grâce à 4 étudiants
stagiaires en Master 2 des sciences de l’éducation.

En 2013, Nous avons eu d’office l’agrément « d’organisme habilité à délivrer des formations DPC »
car nous réalisions des formations FCC (formations continue conventionnel financé par UNCAM)
depuis 1998.
30
PRESIDENT
Pascal POMMEROL
Assistante
Mathilde TILLIETTE
Responsable
Qualité et Conseiller
pédagogique
Christian BRUGE
CONSEIL SCIENTIFIQUE
Professeur Francesco GIAMMARILE
Dr Dominique LANGIN
M. Vincent JACQUEMIN
Comité de
pilotage
et de
recherche
ELEVES
ET STAGIAIRES
31
Le Conseil Scientifique
Professeur GIAMMARILE
Dr LANGIN
Mr. JACQUEMIN
Conseiller Pédagogique et
Responsable qualité
Directeur à temps plein
Mr POMMEROL Pascal
CDS et chargé de cours à la Faculté, (Institut
Sciences et Techniques de réadaptation).
Mr BRUGE Christian
Psychologue, CDS
Ancien Directeur des IFMK
de Lyon et de Villeurbanne,
Assistante à temps plein
Mme TILLIETTE Mathilde
Comité de pilotage et de recherche
LES REFERENTS
Module de niveau 1
Module de niveau 2
Module de niveau 3
F. SIMON
P. JUNG
P. POMMEROL
MK DO
Fédération Française de
rugby
CDS, Ostéopathe
Professionnel de santé
CDS, Ostéopathe
Professionnel de santé
Chargé de cours
à la Faculté de LYON
Contractuel ISTR
32
Chargé de cours
à la Faculté de LYON
Vacataire ISTR
Les enseignants sont agréés par le Conseil Scientifique après fourniture d’un dossier
complet comprenant :
- Avis d’enregistrement à l’Ordre
- Curriculum vitae
- Copie des diplômes
- Conflit d’intérêts
- Signature de la charte de qualité de l’enseignant
1. Mme. ALVARADO-FAYSSE Caroline, Masseur-kinésithérapeute DE, chargée de
cours à ISTR (Lyon I), ostéopathe, DU maxillo faciale.
2. M. ARGAUD Sébastien, Masseur-kinésithérapeute DE, doctorant en biomécanique,
chargé de cours à Lyon I
3. Dr AUGOYARD Romain, Chirurgien orthopédiste spécialisé en chirurgie de pied et de
la cheville
4. Docteur BARRAL CADIERE Laurence, Chirurgien-dentiste, Orthodontiste, Chargée
de cours à la Faculté de Lyon I.
5. M.BOIRON Jean, Masseur-kinésithérapeute DE, Ostéopathe,
6. Docteur BONIN Nicolas, Chirurgien orthopédiste, Chargé de cours à la Faculté de
Besançon
7. M. BRUGE Christian, Cadre de santé, psychologue Master 2, ancien Directeur des
IFMK de Lyon et de Villeurbanne
8. Mme BRUYNEEL Anne-Violette, Licence en kinésithérapie Chercheur associé du
Laboratoire de Physiologie de l'Exercice - Université Jean Monnet - Saint Etienne,
formatrice responsable de la mise en place de la recherche au cours des études,
formatrice en orthopédie pédiatrique.
9. Pr CAPTIER Guillaume, Professeur d’anatomie à la Faculté de MONTPELLIER,
Chirurgien de la face à l’hôpital LAPEYRONNIE à MONTPELLIER
10. M. CHAMU Thomas, Masseur kinésithérapeute DE, qualifié en kinésithérapie du sport
11. Docteur DEJOUR David, Chirurgien orthopédiste, spécialisé membres inférieurs, Chef
de clinique à la faculté de Lyon I.
12. Docteur DELAVAL Christophe, Chirurgien maxillo faciale
13. M. DUGAST Bruno, Masseur-kinésithérapeute DE, Ostéopathe, Praticien libéral,
Président régional du URPS – MK DE.
14. M. FANGET Gabriel Masseur kinésithérapeute DE, Ostéopathe Praticien libéral
15. M. FAURE Olivier, Masseur kinésithérapeute DE, Ostéopathe , Praticien libéral
33
16. M. FOUQUET Hervé, Cadre de Santé en masso-Kinésithérapie DE, Chargé de cours à
la faculté de Lyon et de Saint Etienne, DU vestibulaire, A.E.U. de rééducation du
complexe oro-facial et des pathologies associées.
17. M GERMAIN Alexandre, Masseur kinésithérapeute DE, Ostéopathe, qualifié en
kinésithérapie du sport
18. Pr GIAMMARILE Francesco, Professeur en imagerie médicale à la Faculté de Lyon
Sud. Praticien à l’hôpital Lyon Sud.
19. Mme GONON Caroline, Masseur kinésithérapeute DE, Praticien libéral, Ostéopathe
20. M. GOUTAUDIER Serge, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE, DU en
kinésithérapie du sport et chargé de cours à la faculté de Lyon I.
21. Dr GROSSETETE Catherine, docteur en médecine, DU de Lymphologie -Centre
Léon BERARD
22. M. GUILLAUME Mathieu, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE, Chargé de
cours à la faculté de Lyon I, DU de rééducation vestibulaire.
23. Mme HEBERT Vanessa, Cadre de Santé, Infirmière à l’hôpital HEH (Lyon),
enseignante en institut, master management de Lyon I.
24. M.JACQUEMIN Vincent, Masseur-kinésithérapeute DE, Enseignant à la Faculté de
Lyon (Institut Sciences et Techniques de réadaptation),
25. M. JUNG Pierrick, Cadre de santé en kinésithérapie DE diplômé de 2ème cycle en
biomécanique, Contractuel à la Faculté de Lyon I (Institut Sciences et Techniques de
réadaptation).
26. M. KERANGUEVEN Jean Manuel, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE,
Praticien libéral
27. Dr LANGIN Dominique, médecin urgentiste, ostéopathe, Masseurs kinésithérapeutes
DE, Chargé de cours à la faculté de Lyon I
28. Dr LUCIANI Jean François, médecin du sport, Chef de service du Service de
médecine du sport de E. Herriot, CHU Lyon
29. M MATEO Sébastien, Masseur kinésithérapeute DE, Doctorat en neuroscience, salarié
à l’hôpital Henry Gabriel St GENIS LAVAL, Chargé de cours à la faculté de Lyon I
30. M. NAINANI Guillaume, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE, Praticien libéral.
31. M. NICAULT Robert, Cadre de Santé, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE
32. Mme PITIOT Olga, Masseur kinésithérapeute DE, Praticien libéral
33. Melle POMMEROL Aurélie, pédicure podologue DE.
34
34. M. POMMEROL Pascal, Cadre de santé masseur kinésithérapeute, Master II en
biomécanique, ancien moniteur, chargé de cours à la l’université Lyon I
35. M. POULET Pascal, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute, Master de réadaptation.
36. M. RIFFARD René, Masseur kinésithérapeute DE, Enseignant à la Faculté de Lyon
(Institut Sciences et Techniques de réadaptation).
37. M. RIVORY Rodolphe, Masseur kinésithérapeute DE, Praticien libéral, ostéopathe
38. Mme ROCHE Nathalie, Masseur kinésithérapeute DE, ostéopathe
39. Mme RODRIGUEZ ALIGE Caroline, Masseur kinésithérapeute DE, référente de
Lymphologie -Centre Léon BERARD
40. M. SIMON Fabien, Ostéopathe, Masseur kinésithérapeute DE, Masseurkinésithérapeute de la Fédération nationale de rugby
41. Dr TRAVERS Vincent, Chirurgien orthopédiste à la clinique Saint Charles
35
- 2a) Introduction
- 2b) Historique de notre démarche
- 2c) Programme de formation
36
1.
Est réservée aux
kinésithérapeutes).
professionnels
de
santé
2.
Comprend un ensemble de techniques manuelles important
3.
Est assurée par une quarantaine d’enseignants pour la
plupart chargés de cours à la Faculté de LYON I.
4.
Est la plus scientifique possible, car basée sur des niveaux
de preuve et des recommandations professionnelles sans
dogme, ni croyance.
5.
Promotions de 28 stagiaires maximum.
6.
Les diagnostics d’exclusion sont réalisés le plus possible
avec une validation par la littérature (batterie de tests ou
cluster).
7.
Le prix comprend tous les supports de cours et tous les
éléments de pédagogie (y compris l’accès à l’Intranet)
8.
Moins de cours théoriques grâce à la plateforme de
formation à distance et de E-learning (Site en partenariat
avec « SPIRAL » Intranet de la Faculté Lyon I),
9.
Clinique au sein de l’établissement de formation équipé de
tables électriques dans les salles de cours.
10. Possibilité de validation et d’équivalence (VAE)
37
(médecins,
Notre but est de former des professionnels connaissant les limites et les indications, contre-indications des
mobilisations avec ou sans thrust. Notre volonté est de proposer un cursus de type universitaire.
Nous participons à la formation de base, dès la première année de kinésithérapie à la faculté de Lyon, et à
l’Institut de St Etienne et de Villeurbanne. Notre démarche s’inscrit dans une suite logique de la formation. Nous
développons une complémentarité entre la kinésithérapie, et une formation post DE.
Nous proposons une formation avec une prise en charge partielle au titre du FIFPL 2016. Nous avons 100
% d’agrément de nos formations au titre du FIFPL 2016.
Les objectifs de la formation
La formation est dans le domaine neuro-musculo-squelettique et de la thérapie manuelle. La formation théorique
et pratique a comme objectifs :
- l’acquisition de connaissances et notions complémentaires concernant l’anatomie fonctionnelle du système
neuro-musculo-squelettique dans le but de l’appliquer à l’examen ou au traitement du patient;
- l’acquisition de connaissances et notions complémentaires concernant les divers aspects de la douleur afin de
les appliquer au patient;
- l’acquisition de notions complémentaires concernant la biomécanique du système neuro-musculo-squelettique
afin de l’appliquer au patient;
- l’acquisition de connaissances et notions concernant les affections musculo-squelettiques et les pathologies
pour lesquelles la thérapie manuelle est une indication ou contre-indication;
- l’acquisition de connaissances et notions concernant les principes et l’utilité des différentes techniques
d’imagerie médicale;
- l’acquisition de connaissances et notions concernant les principes et les concepts de la thérapie manuelle et de
les appliquer au patient;
- l’acquisition de connaissances et de notions qui d’une manière systématique peuvent être appliquées à la
procédure de l’examen neuro-musculo-squelettique au niveau des articulations périphériques et de la colonne
vertébrale, et de pouvoir, sur base de ces constatations, conceptualiser, exécuter et évaluer un plan de traitement
de thérapie manuelle. Ce plan de traitement peut contenir divers actes de thérapie manuelle qui sont une
indication des affections musculo-squelettiques concernées, parmi lesquels la délivrance de conseils et
d’informations et/ou des formes de thérapies manuelles passives (y compris les manipulations) et/ou de thérapies
actives (y compris la rééducation du contrôle moteur);
2a.1 Scolarité
Le cursus de thérapeutique comprend :
4 modules obligatoires indépendants et règlementaires
38
1)
2)
3)
4)
Obtention du module 1A : Diagnostic et les techniques articulaires et musculaires de base.
Obtention du Module 1B : Technique neuroméningée ®
Obtention du module 2 : Techniques complémentaires
Obtention du module 3 : Perfectionnement
2a.2 Cadre légal

Cette formation doit vous permettre d’acquérir la technicité des mobilisations et du diagnostic
dans le but d’obtenir une qualification supplémentaire de thérapeutique manuelle manipulative.
Vous avez, durant vos études de kinésithérapie, abordé les mobilisations et le travail manuel des tissus. Aussi est
t’–il normal que vous désiriez approfondir vos connaissances !
Les médecins et les autres professions de santé trouveront dans notre formation la rigueur universitaire et
scientifique.
Ce cursus a pour but de respecter les normes internationales concernant la physiothérapie
manipulative.
Sa conception a été inspirée par le décret belge des qualifications supplémentaires _ :
22 AVRIL2014. Arrêt ministériel Fixant les critères particuliers d’agrément
autorisant les
kinésithérapeutes à se prévaloir de la qualification professionnelle particulière en thérapie manuelle
08.08.2014 — MONITEUR BELGE
La formation contient au moins 75 crédits ECTS dans le domaine de la thérapie manuelle et est suivie après ou
en complément d’une formation générale en kinésithérapie.
A la fin de la formation en thérapie manuelle, le kinésithérapeute doit être capable, sur base d’un examen
systématique, d’élaborer un plan de traitement spécifique adapté au patient en thérapie manuelle, de le réaliser et
de l’évaluer.

A l'heure où la formation à l''ostéopathie" devient économiquement insupportable avec plus de 1800
heures d'enseignement à réaliser (1872 MK et 1814 MK+PACES) Arrêté du 12 décembre 2014 relatif
aux dispenses d'enseignement en ostéopathie (article 10), alors que cette même ostéopathie nie
volontairement la médecine basée sur des preuves, il est bon de rappeler que les techniques avec thrust
ne sont pas des manipulations au sens médical du terme. Elles peuvent répondre à une pratique prouvée
basée sur EBP (évidence base practice) ainsi qu’à notre décret de compétences.

Les kinésithérapeutes peuvent donc utiliser les techniques avec thrust sur prescription médicale.
"AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DU 18 DECEMBRE 2014 RELATIF AUX «
MANIPULATIONS ARTICULAIRES ». Suite à cet avis sur les manipulations articulaires, un MK
peut demander d'user de la spécificité "thérapie manuelle " auprès de l’Ordre.

Consultations en première intention et en urgence (amendement n° 1983 du 27/03/2015) Loi n° 201641 du 26 janvier 2016.
2a.3 Démarche scientifique
Notre formation se veut le plus proche possible des connaissances scientifiques et notre démarche s’inscrit dans
la médecine basée sur des preuves (EBM).
Nous utilisons les deniers travaux scientifiques : par exemple, pour le rachis en biomécanique, les références
sont Ishui 2003, 2004 et 2007, Fugiwara 2000,2008, ochia 2006, Lavaste 1998, White 1990 etc..). Nous
utilisons les clusters validés, dernières recherches en techniques diagnostic et notamment au niveau des
articulations sacro-iliaques (Laslett 2008), cervical (Wainners 2003), épaule (Park et al., 2005, etc…).
39
Nous vous proposons une véritable synthèse des différents courants de thérapie manuelle.
Les pathologies du rachis sont complexes. Nous essayons de les aborder de façon la plus pragmatique.
Ainsi 80% de l’enseignement est pratique et nous vous demandons de revoir chez vous les rappels
d’anatomie et de biomécanique nécessaires pour une bonne compréhension.
Nous respectons l’avis de l’Ordre (CNO) des kinésithérapeutes et nous
n’enseignons que des techniques conformes aux données scientifiques.
2a.4 Soutien logistique et obligation du stagiaire
Les cours sont assurés dans des salles de pratique, toutes équipées de tables
électriques de Manipulations.
L’utilisation des tables électriques est obligatoire pour l’apprentissage de ces techniques.
Certains stages et surtout les dissections et la recherche bibliographique se déroulent à la
Faculté de Médecine de Lyon.
Le stagiaire s’engage à être présent aux cours et à respecter et signer le règlement intérieur. Il
s’engage à suivre le cursus et signe un contrat annuel lors de chaque année universitaire.
2a.5 Validation du cursus
-
Le stagiaire doit respecter le règlement intérieur,
Toute absence non justifiée à un stage rend impossible le passage de l’examen,
Le stagiaire valide chaque module qui permet d’obtenir une attestation de stage.
L’examen final après le niveau 3 permet l’obtention du certificat
2a.6 Equivalence

Les demandes seront recevables seulement pour les titulaires d’un doctorat de médecine ou des
kinésithérapeutes (DE) ou équivalence du diplôme de kinésithérapeute. Sont donc exclus de la
formation les candidats sans diplôme médical ou paramédical.

Chaque demande d’équivalence sera examinée par le Conseil Scientifique. Si un doute existait au
niveau de la validité des diplômes acquis, la tutelle serait informée et saisie.

Selon le nombre d’heures réalisées dans un centre de formation non agrée, le candidat présentera un
examen d’équivalence théorique et pratique, même s’il a validé certains modules.

Le stagiaire en complément de formation doit répondre à la validation des modules et aux mêmes
exigences que nos autres stagiaires et au respect du règlement intérieur.
40

Nous avons étudié Cyriax (Directeur de l’hôpital Saint Thomas) et Maitland (Physiothérapeute
australien, élève de Cyriax, Directeur de l’enseignement des thérapies manipulatives à l’université
d’Adelaïde). Maitland et Mac Kenzie étant cités dans les deux tomes du textbook de Cyriax. Nous vous
présentons le diagnostic par les tests les plus spécifiques et les plus reproductibles des derniers articles,
des batteries de tests ou cluster et le schéma décisionnel : Nous utilisons le consensus de porter un
diagnostic positif avec au moins trois tests positifs sur cinq réalisés et non sur un ou deux tests de
mobilité.
La thérapie manuelle occidentale nous vient de l’hôpital Saint Thomas en Grande Bretagne.
Ce sont les docteurs Mennell, père et fils puis James Cyriax qui ont développé une médecine manuelle faite de
manipulations fortes et le plus souvent en traction. Ils furent tous les trois Médecins- Chefs de cet hôpital.
Au sein de l'hôpital Saint-Thomas, se trouve une école de physiothérapie et JB Mennell introduit des
mobilisations visant l’étirement des éléments capsulo-ligamentaires. Cyriax enseigne l’examen cartésien pour un
diagnostic anatomique précis. Il fonda la Société de médecine orthopédique.
Ainsi, il crée le signe de l’étoile repris en France par Maigne, un diagnostic capsulaire et extra capsulaire et un
diagnostic différentiel entre les structures actives (le muscle) et les structures passives (capsulo-ligamentaires,
osseux). L’œuvre de Cyriax est très importante et nombreux physiothérapeutes, médecins seront formés à son
enseignement.
Ainsi son enseignement est le plus répandu dans les pays scandinaves (Hollande [Dos Winkel], Suisse [Dvorak],
Allemagne [Kaltenborn], Suède [Ekven], Danemark, Angleterre) et dans les pays de l’hémisphère Sud (Afrique
du sud, Australie [Maitland], Nouvelle Zélande [Mac Kenzie]).
Son enseignement est très riche au niveau diagnostic et très pauvre en technique thérapeutique manuelle.
Maitland a repris l’examen de Cyriax en le divisant en deux : l’examen objectif (examen clinique) et l’examen
subjectif (anamnèse). C’est cette nomenclature que nous utilisons pour notre démarche diagnostic.

L’examen :
Nous avons inclus dans notre démarche d’examen en 4 temps :
-
un examen d’exclusion médicale, cet examen comprend des tests cliniques et un interrogatoire
permettant de juger si le patient relève de notre compétence ou d’un diagnostic médical et donc d’une
consultation médicale. (lombalgie avec signe de l’étoile de type capsulaire, sans mouvement non
douloureux avec une douleur de type inflammatoire et dérouillage matinal.) C’est la recherche des «
drapeaux rouges ».
-
un examen d’exclusion fonctionnelle, qui comprend des tests d’exclusion. Ce bilan permet de
rechercher l’origine véritable des douleurs et d’éliminer des sites douloureux (ce sont des compensations
ou des douleurs référées). Ils sont donc secondaires à une dysfonction (cf. : examen objectif). Ce
diagnostic facilite la recherche de la dysfonction principale.
-
Ce diagnostic repose sur un examen subjectif et objectif. Nous ne nous contentons pas seulement d’un
examen d’hypomobilité mais d’un examen des douleurs (cotation, comportement, sites douloureux
numérotés) avec une cartographie la plus précise possible, un examen postural puis dynamique (passif et
actif) pour différencier les éléments passifs (capsulo-ligamentaires) ou actif du corps (muscles). L’étude
des mobilités (mobilité physiologique et accessoire) nous permet de déterminer la qualité et les freins des
mouvements. Nous vous proposons les tests les plus validés et les batteries de test ou CLUSTER avec
un fort niveau de preuve (sensibilité, spécificité, ratio de vraisemblance).
41
Grâce à cet examen nous pourrons diagnostiquer 5 dysfonctions au niveau du rachis.
1.
2.
3.
4.
5.

Dysfonction en flexion bilatérale ou unilatérale
Dysfonction en extension bilatérale ou unilatérale
Dysfonction somatique discale
Dysfonction neurale : atteinte de la branche antérieure ou postérieure du nerf rachidien.
Dysfonction musculaire.
Ces cinq tableaux de déficiences mécaniques auront des traitements différents :
Ces dysfonctions peuvent être isolées ou associées :
Deux couples fonctionnent ensemble : La dysfonction discale entraîne la dysfonction de la racine nerveuse
antérieure, la dysfonction facettaire est souvent associée à la dysfonction de la racine nerveuse postérieure. La
dysfonction musculaire est le plus souvent la conséquence d’une dysfonction articulaire, ligamentaire ou neurale.
L’intensité de la mobilisation dépendra du contexte du patient : Soit le patient est dans un contexte grave, soit il
est dans un contexte bénin.
La gravité étant définie selon trois paramètres :
- Les pathologies du patient (diagnostic médical)
- L’importance de la douleur (durée, intensité, signe de l’étoile entraînant un schéma capsulaire)
- Le contexte psychologique du patient
Ce sont ces éléments qui nous permettrons, de réaliser des mobilisations douces ou un peu plus fortes. Grâce à
cette notion, nous savons si la mobilisation avec thrust est pertinente à utiliser.
Le MK TMO doit utiliser et savoir utiliser les techniques fonctionnelles (activo passive) et les techniques de
mobilisation avec ou sans thrust.
Ainsi,
- Dans un contexte bénin, on préférera utiliser des techniques à haute vélocité et faible amplitude
(mobilisation avec thrust).
-
Dans un contexte grave, l’utilisation des techniques activo-passives est indiquée.
Fort de notre expérience d’enseignants, nous vous proposons un nombre important d’heures de cours sur le
rachis et sur les pathologies mécaniques de ce rachis. Nous savons tous que le rachis est la partie la plus
complexe du corps au niveau de la biomécanique et qu’elle mériterait plus d’heures de cours dans nos études de
base.
Le programme pédagogique vise à vous présenter un ensemble de technique complémentaire sans restriction.
Toutes ces techniques ont un grand intérêt.
42
La formation est conforme au décret de compétences du MK et au cahier des charges FIFPL et comprend 700h.
Chaque stage comprend des QCM (avant et après le stage) pour évaluer votre compréhension et revoir les points
importants.
Tout stage peut être refait gratuitement. Chaque stage comprend un module de E-learning sur le site SPIRAL
de l’Université comprenant vidéo, polycopiés, QUIZZ et QCM.
Il comprend plus de 100 heures de E-learning que vous pouvez faire chez vous.
Les stages en centre de formation sont donc essentiellement pratiques
Le rachis est la plus grosse unité d’enseignement (environ 300 heures de cours).
Notre volonté est de suppléer ce déficit d’enseignement en IFMK et de former de « véritables spécialistes de
l’appareil locomoteur ».
CHAQUE STAGE EST INDEPENDANT ET PEUT ETRE REALISER ISOLEMENT (sur demande)
1. NIVEAU 1 : formation de base
MODULE 1A : techniques ostéo-musculaires (mobilisation avec ou sans thrust, technique
myotensive et triggers points). Démarche diagnostic et traitement spécifique à chaque
dysfonction
Nous abordons :
1 stage à propos des sacro-iliaques : La biomécanique et les dysfonctions des articulations
sacro-iliaques et leur traitement. Une synthèse de méthodologie concernant le bassin vous sera
proposée basée sur des preuves.
4 stages sur le diagnostic et traitement des dorsalgies et des lombalgies et des cervicalgies ,.
Ces stages sont axés sur la pratique et ont peu de théorie (E-learning):
 La sémiologie clinique du rachis avec le Docteur Langin (MD, ostéopathe, MKDE).
 la biomécanique : Revue des dernières connaissances et des dernières expérimentations
sur le rachis.
 L’imagerie radiologique du rachis par le docteur Emery, Chef de clinique à l’Hôpital
Saint Joseph à Lyon.
2 stages de diagnostic et traitement du membre supérieur du membre inférieur : on envisage
lors de ce stage, les dysfonctions de la ceinture scapulaire, du coude, du poignet et de la main, de
la hanche genou et pied. Les diagnostics et les traitements des membres seront réalisés sur 6
jours seulement car votre formation de base vous permet en général de suivre ce cours facilement.
43
MODULE 1B : Thérapie manuelle du tissu neuromeningé
1er stage : Initiation et techniques de base : Ce module est réservé à l’apprentissage des techniques
neuro-méningées. Ce stage vous permettra de traiter facilement toutes les compressions nerveuses
comme les sciatiques, les cruralgies, les névralgies cervico-brachiales, les syndromes canalaires.
2ème stage : les névralgies rachidiennes et d’hernie discale. Perfectionnement des techniques,
explication des dysfonctions neurales, revues de la littérature des 10 dernières années.
3 et 4ème stage Le traitement des syndromes canalaires périphériques des membres: Il vous
permettra d’adapter vos traitements sur les conflits de compression des nerfs périphériques. On
envisagera ainsi le traitement des syndromes des scalènes, du petit pectoral, du coude, du syndrome du
canal carpien, du piriforme, du nerf pudendal, de la tête de la fibula (péroné), du canal tarsien, de la
maladie de Morton avec les traitements ostéo ligamentaires musculaires appropriés. Adaptation au
TMS.
5ème stage : ce stage est en quatre temps : Découverte des douleurs non spécifique bras (NSPA),
applications des techniques neurales chez l’enfant, mobilisation en glissement neural, cas cliniques
2. NIVEAU 2 : techniques complémentaires avec 7 stages
1er stage : Le diagnostic et le traitement des cervicalgies d’origine haute : apprentissage des
techniques avec thrust des cervicales supérieures. Révision et perfectionnement des techniques
manipulatives.
Le stage de « ORL1 l’articulation temporo mandibulaire ». Découverte de l’orthodontie, les troubles
de la mastication et du SADAM, les troubles de la déglutition, les dysfonctions posturales. Il a pour
vocation d’être pluridisciplinaire : Les interventions d’orthodontiste, oclusodontiste, orthophoniste,
médecins ORL sont programmées. Ce champ d’activité est très important et peu de kinésithérapeutes
sont formés à ces disciplines.
2 stages de « technique activo passif ou fonctionnelle » en deux parties (3 jours de rachis, 3 jours
sur les membres)
C’est un stage pour découvrir les techniques myofaciales et les techniques de « glissement avec
mouvement ».
5ème stage : perfectionnement des techniques avec thrust au niveau du bassin et des lombaires :
application hernie discale.
6ème stage : Thérapie manuelle et sport avec un cours de diagnostic d’exclusion médicale pour poser
l’indication de consultation médicale d’urgence par le chef du service de « traumatologie et sport » de
l’hôpital HEH de Lyon et 2 jours sur l’application pratique des techniques
7ème stage : pédiatrie 1ère partie avec intervention d’un médecin. On aborde le nouveau-né dans son
ensemble avec la particularité de l’examen orthopédique. Pathologie des membres, pathologies
digestives, sémiologie.
44
3.
Niveau 3 : perfectionnement avec 5 stages
1er stage : Pédiatrie 2ème partie : les traitements chez l’enfant : le torticolis, les plagiocéphalies et les
problèmes de pied et luxation de hanche.
2ème stage ORL2: sémiologie des vertiges. Vertiges et instabilité. Technique de manipulations des
otolithes de l’oreille interne, prise en charge des problèmes tubaires et des acouphènes.
3ème stage : structurel thrust » Présentation des techniques manipulatives sans mise en tension avec
minimum levier.
4ème stage de pratiques dirigées avec des cours de diagnostic d’exclusion et de traitement pour
aborder « le patient en 1ère intention », des consultations cliniques sont organisées dans la clinique de
notre centre de formation. C’est un véritable de stage de Clinicat.
5ème stage de clinique et examen du certificat : les participants sont complètement autonomes, ils
sont supervisés par les autres participants et par un enseignant. L’examen est avec un patient en mise à
situation
L’examen final se réalise devant un jury et permettant l’obtention du
titre de certificat de thérapeutique manuelle (TMO).
45
Prise en charge possible par :
le FIF PL en formation longue ou courte ou par le DPC
Niveau 1 : Acquisition
MODULE 1A
MODULE 1B (*)
Neuroméningé
Diagnostic et techniques de base
21 jours
14 jours
Coût : 2 950€
1 Diagnostic et traitement
sacro iliaque
Coût : 2 000€ (voir INK)
2 Diagnostic et traitement
lombaires
Lyon : 15 au 16/01/16
ou 10 au 11/09/16
Fréjus : 13 au 14/05/16
Ou 16 au 17/09/16
1 Techniques de base neuromeningées
Lyon : 18 au 19/03/16
Ou 17 au 18/09/16
Lyon : 13 au 16/10/16
Fréjus : 01 au 04/12/16
Paris : 26 au 27/02/16 (INK)
Ou 01 au 02/04/16
Fréjus : 11 au 12/03/16
Ou 30/09 au 01/10/16
3 Diagnostic et traitement
dorsales
4 - 5 Diagnostic et
traitement cervicales
(6 jours)
2 Technique du rachis
3 Syndrome canalaire
périphérique du MS
Lyon : janvier 17
Fréjus : janvier 17
Lyon : mars 17 et mai 17
Fréjus : mars 17 et mai 17
6 Diagnostic et traitement MI
7 Diagnostic et traitement
MS
4 Syndrome canalaire
périphérique du MI
5 Cas cliniques NSAP
et pédiatrie
Lyon : juin 17
Fréjus : juin 17
Lyon : septembre 17
Fréjus : septembre 17
Lyon : 2017
Fréjus : 2017
Lyon : 2017
Fréjus : 2017
Lyon : 24 au 26/11/16
Fréjus : 01 au 03/12/16
Niveau 2 : Techniques
complémentaires
Lyon : 2017
Fréjus : 2017
Niveau 3 : Perfectionnement
15 jours
20 jours
Coût : 2 000€
Coût : 2 950€
Techniques Cervicales
ATM
Pédiatrie 2ème partie
ORL 2
Lyon : 07 au 09/10/16
Lyon : 15 au 17/12/16
Lyon : 08 au 10/09/16
(vertiges, acouphène, problèmes
tubaires)
Techniques
activo-passives des membres
Techniques
activo-passives du rachis
Lyon : janvier 17
Lyon : mars 17
Techniques
Lombaires – bassin
Sport
Lyon : avril 17
Lyon : mai 17
Lyon : 06 au 08/10/16
Structurel Thrust
Lyon : 18 au 20/11/16
Pratiques dirigées
Clinique et examens
2017
2017
Pédiatrie
Lyon : juin 17
46
Frais d’inscription/an : 200€ en supplément du prix
Les 12 ouvrages de référence en thérapie manuelle
Voici une bibliographie très simplifiée pour aborder l’ensemble de la formation:
Nous vous proposons les ouvrages importants pour votre utilisation personnelle :
L’anatomie
Techniques de mobilisations
1. BEAUTHIER J.P./ LEFEVRE P . « Traité d’anatomie de la théorie à la pratique palpatoire ».
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Editions De Boeck Université 1991. Ces livres vous permettent de revoir l’anatomie et il est
actuellement l’ouvrage de référence en anatomie palpatoire. trois tomes
GREENMAN Philip, « Principes de médecine manuelle », Edition Pradel, Paris, 1998. traduit
par Mr Renard L’ostéopathie des USA inspiré par Mitchell
MAITLAND GF. Vertebral manipulation, 5th ed Butterworth Edit, London, 1986.
DOS WINKEL/ SALLY FISCHER « Manuel schèmatique pour l’examen et le traitement des
parties molles de l’appareil locomoteur » basé sur l’oeuvre de J. CYRIAX , édition de la
nederlandse akademie voor orthopedische Geneeskunde , Brahmslaan 4,2625 BW Delft.
CYRIAX J. - Textbook of Orthopaedic Medicine. 8th ed. Vol. 1 et vol 2. BaillierreTindall,
London, 1982.
MAIGNE Robert, « Diagnostic et traitement des douleurs communes d’origine rachidienne »,
expansion scientifique Française, Paris 1989.
MULLIGAN BR. « Manual Therapy “NAG ́s”, “SNAG ́s”, “MWM ́s”etc ». Plane View
Services. Wellington. New Zealand. 2004.
GIBBONS Peter, et coll., Manipulation of the spine, thorax and pelvis, Churchill livingstone,
Elsevier, toronto 2000.
Un livre en anglais avec de très belles
vidéos des techniques structurelles
8.
Un livre indispensable pour le
diagnostic d’évidence base médecine qui
décrit la validité des tests cliniques :
9. CLELAND. J, “Examen clinique de l’appareil locomoteur”, Elsevier, Paris 2007
Pour les techniques neuro-méningées:
10. Pascal POMMEROL, “Ostéopathie et thérapie manuelle du tissu neuro méiningé“, éditions
En anglais : l’ouvrage de référence
pour ces techniques
11. D.Butler « The sensitive nervous system »,Noigroup Publications,Adelaide,Australia,2000
Pour la sémiologie médicale du rachis :
L’ouvrage de pathologie canadien est
très intéressant
12. DUPUIS M., LECLAIRE R., « Pathologie médicale de l’appareil locomoteur », éditions
Sauramps Médical, Montpellier, 2007
Edisem, Québec, 1986.
47

similar documents