Le monde grec : la période archaïque (8e * 6e s. av. J.-C.)

Report
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
A. Introduction
La période hellénistique (définition)
Nom donné à la période de histoire du monde grec suivant la
conquête et l’unification de l’Orient par Alexandre le Grand
(mort en 323) et s’étendant jusqu’à la conquête romaine
complète de l’Orient (31 av. J.-C.). C’est une période de
diffusion de la culture grecque en Orient (hellénisation).
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
Aux sources du monde hellénistique
Pour comprendre le monde hellénistique, il faut remonter au
passage de la Grèce des cités à la Grèce des royaumes, ou si l’on
préfère, de la Grèce de la démocratie à celle de la royauté.
Réf. à la victoire de Philippe II de Macédoine en 338 av. J.-C. et
à la formation de la Ligue des Hellènes ou Ligue de Corinthe.
Il fallait alors que les cités grecques se résignent à subir la tutelle
d’un roi (Philippe II, Alexandre le Grand, ... les rois
hellénistiques à venir).
Le royaume gréco-macédonien d’Alexandre le Grand
Conquêtes d’Alexandre le Grand 334-326
http://www.3dsrc.com/alexandrelegrand/multimedia.php
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
B. Les principales étapes
1. Le partage de l’empire d’Alexandre : les royaumes
hellénistiques
•
•
•
•
Le royaume de Macédoine et la Grèce continentale
Le royaume séleucide d’Asie
Le royaume lagide d’Égypte (Ptolémées)
Le royaume de Pergame des Attalides
4 royaumes hellénistiques
Schéma de la période hellénistique IIIe-Ier s. av. J.-C.
Le royaume antigonide de Macédoine
et de la Grèce continentale
Les Antigonides
 Le plus compact
 Peuplement exclusivement grec
 Tradition d’autonomie et d’indépendance
 De plus courte durée
Généalogie des Antigonides de Macédoine
Le royaume séleucide d’Asie
Les Séleucides
 Le plus grand
 Le plus difficile à gérer
(le plus faible, le plus fragile)
 Manque d’unité
 Manque d’homogénéité
 Troubles internes, révoltes
Généalogie des Séleucides d’Asie
Séleucos Ier Nikator (Vainqueur)
Le royaume lagide d’Égypte
Les Lagides
 Le plus stable
 Le plus isolé
 Politique prudente
 Contrôle maritime
 Développement culturel important
Ptolémée Ier Sôter (Sauveur)
Le royaume attalide de Pergame
Les Attalides
 Ami du Sénat romain
 Taille et localisation importantes
(centre du monde hellénistique)
 Omniprésence diplomatique dans la Méditerranée
Schéma de la période hellénistique IIIe-Ier s. av. J.-C.
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
2. La conquête romaine de l’Orient
Rome s’intéresse de façon prudente à la Méditerranée
orientale et ce sans plan préconçu.
Elle agit d’abord en se mêlant aux conflits intérieurs au
monde grec par le moyen de la diplomatie (elle y est d’abord
invitée par les royaumes hellénistiques).
Provinces
148: P. de Macédoine
146: P. d’Achaïe
133: P. d’Asie
31: P. d’Égypte
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
C. L’idéologie royale
Le royaume = bien personnel du monarque.
Le monarque = exerce un pouvoir absolu. Une monarchie
personnelle. Une idéologie selon laquelle l’état n’existe que
dans et par le roi, seule source d’autorité .
Le pouvoir du monarque doit se justifier: par la victoire et
par sa vertu. Voir les épiclèses: évergète = bienfaiteur, sôter
= sauveur, épiphane = qui se manifeste,
mégas = le grand, nikator = victorieux.
VIII. Le monde grec : la période hellénistique
(IIIe – Ier s. av. J.-C.)
C. L’idéologie royale
•
•
•
•
•
•
•
Une monarchie nationale;
Les rois sont des chefs de guerre et tiennent leur pouvoir
à la capacité qu’ils ont de l’emporter sur leur ennemi;
Personnages «vainqueurs», « bienfaiteurs »,
« sauveurs », « bons », « bienveillants » pour leur nation,
leur peuple;
Volonté d’assimilation du roi vivant aux héros et aux
dieux;
Mariages intra familiaux ;
Urbanisme, architecture et sculpture utilisés de façon
consciente au profit de l’exaltation du prince;
En contrepartie, les sujets doivent démontrer leur
reconnaissance envers le roi en lui rendant hommage,
notamment en instituant un culte en leur honneur et en
celui de leur famille, très souvent un honneur divin.
Alexandrie
Alexandrie
Alexandrie
Fouille du phare http://www.culture.gouv.fr/culture/archeosm/fr/index.html
Alexandrie, le phare

similar documents