Diaporama sur les contenus de la formation

Report
STAGE CHANTIER MATHS
Maternelle
Stage filé en 3 temps :
-
6 et 7 janvier 2014
10 et 11 février 2014
28 mai 2014
Intervenants
Conseillères pédagogiques : Catherine MARIOTTI et
Corinne HILLIOU
ESPE : Frédérique MISKIEWICZ et Pierre EYSSERIC
Conception diaporama : Catherine Mariotti
Pôle Maternelle 04
1
1ère et 2ème journées : 6 et 7 janvier 2014
Apports de connaissances
Présentation du dispositif
Choix des situations à mettre en œuvre dans sa classe
Pierre EYSSERIC ESPE
« La question dont nous proposons l’étude est donc : pourquoi enseigner le nombre aux
enfants de l’école maternelle ? Et pour tenter d’y apporter une réponse quelque peu
consistante, cette question semble en appeler une autre : pourquoi l’humanité a-t-elle
construit le concept de nombre ? Ce pouvoir sur le monde que l’humanité a acquis grâce à
la construction du concept de nombre, il s’agit de le transmettre aux enfants par
l’intermédiaire de l’école. À terme, il s’agit donc de rendre les élèves autonomes dans la
résolution des problèmes sociaux de référence dans les situations où ils pourront les
rencontrer. Outre l’acquisition de connaissances sur les nombres, il faudra leur faire
découvrir puis maîtriser les techniques de résolution de ces problèmes à l’aide des
nombres, mais aussi les conduire à être capable face à la diversité des situations qu’ils
pourront rencontrer de discerner celles dans lesquelles l’utilisation des nombres sera
pertinente. On va donc transposer à l’école chacun des problèmes sociaux de référence
pour construire une situation déclinable sous divers habillages qui devra d’une part
permettre l’acquisition des techniques de résolution et d’autre part construire cette
capacité de discernement de la pertinence ou non de l’utilisation du nombre dans une
situation. »
Situation fondamentale du nombre cardinal
Aller chercher en une seule fois une collection équipotente à une collection de référence
(qui n'est plus visible) sans que la consigne indique l’utilisation du nombre.
Quelques éléments d’analyse de cette situation
1. Cette situation met en jeu la maîtrise de deux types de tâches :
- dénombrer une collection de n objets : passer de la collection de référence à un nombre
mémoire de la quantité une fois cette collection non visible ;
- construire une collection de n objets : utiliser le nombre mémorisé pour construire la
nouvelle collection.
2. On retrouve bien derrière cette situation notre problème social de référence de
mémoire de la quantité.
3. La manipulation est bien présente dans la mesure où les deux collections vont être
matériellement construites, mais une partie de la manipulation est empêchée. Et c’est
parce que cette partie de la manipulation est empêchée que l’utilisation du nombre va
devenir incontournable. On a là un des éléments fondamentaux de la situation : la
contrainte imposée à la manipulation va permettre à l’élève d’accéder à ce que l’homme a
justement construit pour éviter cette résolution pratique du problème par la seule
manipulation qui devenait trop coûteuse.
4. Dans l’apprentissage, le retour à l’appariement effectif des deux collections, une fois le
problème résolu, va permettre aux élèves de valider par eux-mêmes la solution.
5. Enfin le dernier élément fondamental de cette situation réside dans l’absence
d’indications relatives à l’utilisation du nombre dans la consigne donnée.
Nom de l’enseignant
Ecole
Constitution de la
classe
Problématique retenue
Outils choisis
Le Brusquet
PS/MS
PS
Construction de la quantité 3
Petit ours à 3 ans
Accès
Digne La Sèbe
TPS/PS/MS
MS
Utilisation autonome du nombre comme
mémoire de la quantité
Situation : carottes et lapins (de 5 à 10
lapins)
Digne Les Arches
PS
PS
Construction de la quantité 3
Petit ours à 3 ans
Accès PS
Mirabeau
TPS/PS/MS/GS
St André
TPS/PS
L’Escale
PS
Volonne
MS
Volonne
TPS/PS/GS
Les Mées
TPS/MS
Roumoules
PS/GS/GS
Corbière
MS/GS
Montclar
PS/MS/GS
BIAGIONI Catherine
BRENEUR Marie-France
DEVES Sandrine
DOL Gilles
NAVARRO Magali
FINO Laura
Gandon Céline
PIOLI Anne
MEUTELET Sylvain
GIRIEUD Florence
PAGELLA Isabelle
GUERIN Estelle
PS/MS/GS
A partir de l’album 1,2,3 petits chats qui
Décomposition du nombre de 3 à 5
savaient compter jusqu’à 3
Collection terme à terme
PS
La tête à toto
Pratiquer des collections de cardinal 1 et
Accès PS
cardinal 2
PS
La tête à toto
Pratiquer des collections de cardinal 1 et
Accès PS
cardinal 2
MS
Situation : carottes et lapins (de 5 à 10
Utilisation autonome du nombre comme
lapins)
mémoire de la quantité
PS
Pratiquer des collections de cardinal 1 et
cardinal 2
PS
Construction de la quantité 3
La tête à toto
Accès PS
Petit ours à 3 ans
Accès PS
PS/MS/GS
Décomposition du nombre
Collection terme à terme
PS/MS/GS
Décomposition du nombre
Collection terme à terme au coin cuisine
A partir de l’album 1,2,3 petits chats qui
savaient compter jusqu’à 3
PS/MS/GS
Décomposition du nombre
Collection terme à terme
A partir de l’album 1,2,3 petits chats qui
savaient compter jusqu’à 3
A partir de l’album 1,2,3 petits chats qui
savaient compter jusqu’à 3
3ème et 4ème journées : 10 et 11 février 2014
Échanges par groupes entre
enseignants ayant mis en
œuvre les mêmes situations
dans leur classe.
Temps de mutualisation entre
enseignants autour de situations, de jeux,
d’outils déjà expérimentés par chacun.
Visionnement des séances filmées dans les
classes :
La tête
à Toto
Petit ours
a 3 ans
Petit ours
a eu 3 ans
Lapins /
carottes
échanges et analyse
Présentation par les stagiaires des séances
mises en œuvre (autre support que vidéo) :
à partir de l’album 1, 2, 3 petits chats…
échanges et analyse
Visionnement du diaporama
« Les concepts péri-numériques
constitutifs du concept de nombre » :
apports didactiques et pédagogiques
d’après le CD-Rom Apprentissages mathématiques en maternelle, situations
et analyses (HATIER) et le CD Découvrir le monde à l’école maternelle : vers
les mathématiques (AGEEM 2005)
suite
Présentation de situations et de jeux par CPC
- Jeu du puits (PS/MS)
- Jeu des 3 tours (MS)
- Logiciel Voitures - garages
Conceptualiser un nombre…
Essai de définition
Échange collectif
Visionnement diapo « Conceptualiser le
nombre 8 »
Présentation de
situations en lien :
- Tri boîtes ouvertes/
boîtes fermées
- Les photos
- Boîtes identiques
- Boîtes d’allumettes
- Logiciel Trains et lapins
D’après la diapo 4 « Conceptualiser les premiers nombres » du diaporama « Connaître les nombres entiers naturels inférieurs à 1000 » de Sébastien Moisan, CPC Angoulême Sud
https://ww2.ac-poitiers.fr/ia16-pedagogie/IMG/pdf/Calcul_mental_CP_CE1_compresse_anonyme.pdf
retour
LE TRI EN PETITE SECTION
DE MATERNELLE
d’après un article de Joël BRIAND
Grand N spécial maternelle
5ème journée : mercredi 28 mai 2014
Retour sur les situations mises en œuvre
dans les classes et échanges :
- les situer dans le contexte séquence
- préciser la complexification des objectifs
progressivité des apprentissages
- erreurs et traitement
- points de vigilance
Visionnement d’extraits d’une
conférence* de J.-P. Astolfi sur
les acquis des élèves :
- activité
- pré-requis / pré-acquis
- champ conceptuel
Rédaction des fiches-outils dans le
cadre élaboré par les formatrices,
par binômes ou trinômes, puis
numérisation.
Visionnement d’extraits de séances autour de l’utilisation
de la comptine numérique, à partir du DVD
« Introduire la procédure de comptage »
« Donner du sens à la procédure de comptage »
Échanges
Présentation de jeux et situations mathématiques PS/MS et MS/GS :
-
cartes 1, 2, 3
Les maisons des chats
Jeu du puits
Jeu des trois tours
- situation des bouteilles et des bouchons
- cartes « Je compte, tu compares »
Différence entre
comptage et
dénombrement
Jeu du puits
PS
http://primaths.fr/
Site personnel d’Yves Thomas,
formateur à l’ESPE des Pays de la Loire
Jeu des trois tours
MS
Exemple
d’une série complète
(situations 2, 3 et 4)
Comparer deux collections à l’aide de collections-témoins de doigts
Petite section et début moyenne section
Les maisons des chats
Jeu présenté dans Premiers pas vers les maths de R. Brissiaud (RETZ), pages 63 à 67
Des chats vont entrer dans la maison au toit noir…
Des chats vont entrer dans la maison au toit blanc…
Dans quelle maison y aura-t-il le plus de chats ?
Et dans
cette autre
maison, il y
en aura
comme ça.
Après avoir passé en revue chaque chat de la bande et
déplié chaque fois un doigt lui correspondant, on associe
la carte collection-témoin…
Dans cette maison,
il y aura comme ça
de chats.
Répondre à la question revient à comparer
deux collections-témoins de doigts : il y a un
doigt de plus pour les chats de la maison au
toit blanc. Il y a donc plus de chats dans cette
maison que dans l’autre.
Situation des bouteilles et des bouchons
MS et GS
Situation présentée dans Premiers pas vers les
maths de R. Brissiaud (RETZ), pages 51-52
Elle donne du sens à la comptine numérique pour comparer deux collections.
« Une collection de bouteilles en plastique vides se
trouve dans un coin de la classe (7 bouteilles par
exemple) et, dans un autre coin, il y a une collection de
bouchons (8 bouchons par exemple). Il s’agit d’une
situation d’anticipation : on dit à l’enfant que tout à
l’heure, on prendra les bouchons et on mettra un
bouchon par bouteille et on lui pose la question : « Y
aura-t-il assez de bouchons, trop de bouchons ou
exactement ce qu’il faut pour boucher chaque
bouteille ? ».
« Cette situation problème permet aux élèves de comprendre que ce qui importe dans
un comptage c’est son étendue. Elle permet également de comprendre que la suite
verbale des mots nombres fonctionne comme un instrument de mesure de la taille des
collections. »
Cartes « Je compte, tu compares »
MS et GS
Matériel présenté dans Premiers pas vers les maths
de R. Brissiaud (RETZ), pages 72-75
Elles constituent le support de situations-problème où il s’agit d’anticiper le résultat
d’une correspondance terme à terme.
Il va ensuite compter à voix haute les
chats et les souris. Les élèves
peuvent « anticiper le résultat de la
correspondance terme à terme et
même la différence ».
L’enseignant présente aux
élèves le verso de cette
carte (animaux non-visibles)
en annonçant que des chats
et des souris y figurent.
« Je compte
les chats : un,
deux, trois »
La carte plastifiée est
retournée pour vérifier les
réponses, un élève vient
relier les animaux à l’aide
d’un feutre effaçable.
« Je compte
les souris : un,
deux, trois,
quatre, cinq »
« Y a-t-il plus de
chats ou plus de
souris ? »
Ces situations permettent également de manipuler les décompositions : 5 souris, c’est 3 souris comme les
chats et 2 souris toutes seules.
Formalisation de 4 fiches (mutualisation)
Titre de la situation (séquence PS/MS) : 1, 2, 3 petits chats qui savaient
compter jusqu'à 3 (reconnaître les collections jusqu'à 3, construire une
collection, compléter une collection, décomposer une collection)
Titre de la situation (séquence PS) : L’anniversaire de petit ours (construire
des collections de 3 objets, compléter des collections pour avoir 3 objets,
décomposer le nombre 3)
Titre de la situation (séquence PS ) : La tête à toto (pratiquer des collections
de cardinal 1 et 2)
Titre de la situation (séquence MS) : lapins-carottes (utiliser le nombre
comme mémoire de la quantité. fréquenter le concept de désignation )
Merci à tous les enseignants et
formateurs
I. Caré IEN Ecole Maternelle 04/05
15

similar documents