Présentation des intervenants

Report
ème
4
CSFR automobile
26 novembre 2013
Préfecture de Région d’Ile-de- France
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Introduction
Paul-Emmanuel GRIMONPREZ,
Secrétaire Général pour les Affaires Régionales, Préfet
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Introduction
Jean-Paul PLANCHOU,
Vice-Président du Conseil Régional
d’Ile-de-France
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Introduction
Claude CHAM,
Président de la FIEV (Fédération des Industries des
Equipements pour Véhicules) , Vice-Président du Comité
stratégique de filière national automobile
Production de VL en France par constructeur
Unité : milliers
4,000
3,569
3,644
3,565
3,604
3,486
3,500
3,281
3,125
3,098
2,940
2,900
3,000
2,534
2,495
2,500
2,187
1,926
2,000
1,994
1,922
1,934
2,243
2,018
1,976
1,888
1,720
1,618
1,615
1,500
1,366
1,122
1,457
1,377
1,408
1,413
1,505
1,345
1,283
1,310
1,349
1,268
1,374
1,272
1,324
1,121
1,116
1,114
1,008
1,000
722
547
637
646
533
500
0
21
81
101
182
260
312
299
258
2003
2004
2005
319
365
2006
2007
372
323
256
253
2010
2011
305
0
1997
1998
1999
2000
2001
2002
Production France de VL
Smart + Toyota
PSA
2008
Renault
2009
2012
Production de VL en France depuis 1898
4,500,000
1 989
3 919 776
4,000,000
2 002
3 701 870
1 979
3 613 458
3,500,000
3,000,000
2 012
1 967 765
2,500,000
2,000,000
1 996
2 390 505
1 963
1 668 906
1,500,000
2 013
1 650 000
1,000,000
1 952
498 962
500,000
2,012
2,009
2,006
2,003
2,000
1,997
1,994
1,991
1,988
1,985
1,982
1,979
1,976
1,973
1,970
1,967
1,964
1,961
1,958
1,955
1,952
1,949
1,946
1,943
1,940
1,937
1,934
1,931
1,928
1,925
1,922
1,919
1,916
1,913
1,910
1,907
1,904
1,901
1,898
0
Production -tous véhicules- en Europe
17,000,000
16,000,000
15,000,000
14,000,000
13,000,000
12,000,000
11,000,000
10,000,000
9,000,000
8,000,000
7,000,000
6,000,000
5,000,000
4,000,000
3,000,000
2,000,000
1,000,000
Reste de l'Europe
Reste de l’Europe : autres pays de l’UE + CIS + Serbie + Turquie
2,012
2,009
2,006
2,003
2,000
1,997
1,994
1,991
1,988
1,985
1,982
1,979
1,976
1,973
1,970
1,967
1,964
1,961
1,958
1,955
1,952
1,949
1,946
1,943
1,940
1,937
1,934
1,931
1,928
1,925
1,922
1,919
1,916
1,913
1,910
1,907
1,904
1,901
1,898
0
TOP 5
TOP 5 : Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Italie
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Introduction
Laurent VILBOEUF,
Directeur régional de la DIRECCTE
Ile-de-France
Actualité du CSFR automobile Liens entre les 7 GT du CSFR
réunis en 2012 et les actions mises en place en 2013
Cellule opérationnelle d’anticipation des mutations
économiques « CORAME » pilotée par la Direccte
GT 7 : observatoire de la filière
francilienne
Portail automobile mis en place par la Direccte
http://www.mesures-automobile-idf.fr
GT 6 : actions pour mieux faire
connaître les dispositifs
d’accompagnement
Charte automobile cofinancée par l'Etat (ministère)
ADEC formation secteur Ingénierie cofinancé par la
Direccte
Actions du pôle de compétitivité Mov’eo
cofinancées par l' Etat et la Région
GT 2 : ressources humaines
GT 3 : innovation
IEED VeDeCom
Actions de soutien à la compétitivité des PME : plan
filières industries automobile- mécanique aéronautique, cofinancées par la Direccte et la
Région
GT 4 : renforcement des liens
au sein de la filière
Plan d’action PFA et RAVI avec partenaires
GT 1 : attractivité de la filière
GT 5 : financement des PME
Actualité du CSFR automobile: La nécessité d’accompagner
les entreprises sous-traitantes de la filière
:
Par une veille et une approche préventive dès détection de « signaux
faibles » (ex baisse des commandes, demandes d’activité partielle)
En traitement individualisé
En proposant le panel des réponses , en articulation avec les différentes
mesures :
Actions collectives d’accompagnement sur les volets économiques (plan
filières industries méca-aéro-auto ) et ressources humaines (ADEC
Ingénierie, Charte auto)
Mesures individuelles de soutien aux entreprises: en baisse d’activité (activité
partielle), en difficulté ou recherche de financement (COSAE, aide à la
restructuration de la Région)
= Rôle de la Cellule Opérationnelle Régionale d’Anticipation des
Mutations Economiques automobile : CORAME
Actualité du CSFR automobile: La Cellule Opérationnelle
Régionale d’Anticipation des Mutations Economiques
automobile
Plan filières industries auto-aéro méca- 2013 :
soutien des PME au regroupement , à la stratégie ,
CORAME
visite, détecte et
oriente les entreprises
sous-traitantes sur les
mesures :
compétitivité,
ressources humaines,
soutien aux difficultés
financières
Direccte+ RAVI+Région
En complément du
traitement « de droit
commun » des mesures
au financement , à la performance
CETIM, CCIE, CCI 77, pôle Finance innovation, MOV’EO,CCIR,
RAVI, Comité mécanique…
Co financement Etat-Région FEDER
Formation ADEC salariés du secteur ingénierie
SYNTEC, CINOV,FAFIEC co financement Etat
Accompagnement emploi compétences
Charte automobile 2012-2015
(PME secteurs métallurgie, plasturgie, caoutchouc, textile)
OPCAIM, GIM RP co-financement Etat
Activité partielle (- maintien des emplois)
financement Etat, UNEDIC
COSAE départementales (entreprises < 400 sal.,
en difficulté et recherche de financement )
tous secteurs animées par l’ Etat
Actualité du CSFR automobile: La Cellule Opérationnelle
Régionale d’Anticipation des Mutations Economiques
automobile
Membres actifs de la CORAME
DIRECCTE : référente auto régionale : Yasmina Redouane, chargés de
mission territoire-auto développement économique et référents mutations
économiques en UT cf portail www.mesures-automobile-idf.fr
RAVI : directeur opérationnel François Regimbeau,
Région : chargé(e) de mission plans filières Etat-Région et innovation
Méthode :
Engagement de confidentialité.
Echange d’informations opérationnelles entre les membres sur les
situations des entreprises,
Orientation des entreprises sur l’ensemble du panel de mesures
Renvoi au traitement par les COSAE (difficultés financières) dès que besoin
via la Direccte.
Actualité du CSFR automobile: La Cellule Opérationnelle
Régionale d’Anticipation des Mutations Economiques
automobile
Bilan provisoire sur 6 réunions de janvier à novembre 2013
sur 130 entreprises listées à partir des indices suivants :
- PME de la filière auto (d’après la base de données des plans
filière Etat-Région ) à connaitre par une visite systématique
- PME ou ETI ayant obtenu une autorisation d’activité partielle
- PME ou ETI déjà connue, y compris traitée en COSAE et
nécessitant un suivi ou des actions complémentaires
spécifiques à l’automobile
- PME ou ETI déjà connue ayant demandé le bénéfice de la
Charte automobile
59 dossiers actifs dont 46 entreprises ayant bénéficié de visite et
conseil approfondis ou d’accompagnements effectués ou en cours
Actualité du CSFR automobile: La Cellule Opérationnelle
Régionale d’Anticipation des Mutations Economiques
automobile
Accompagnements effectués, en cours ou préconisés
diagnostic de performance PME (PFA-RAVI ) (7 réalisés, 7 prévus)
3 interventions auprès d’un constructeur donneur d’ordre
diverses actions financées en revitalisation, (diagnostics Seine
Aval,78 , accompagnement à la relation fournisseur-sous-traitant du
RAVI, formation de salariés, en Intelligence Economique,)
actions du Plan Filières industries 2013, dont ACAMAS.
1 appui à la transmission d’entreprise (par la CCI 95),
2 informations sur la création d’activité de formation
1 ADEC formation du FAFIEC
Aide à la recherche de financement en COSAE, prime à
l’investissement productif du CG 95
4 entreprises sont également bénéficiaires de la Charte auto, 3
pourraient en relever bientôt
Actualité du CSFR automobile: le portail des mesures, exemple de
l’activité partielle rénovée au 1er juillet 2013
http://www.mesures-automobile-idf.fr
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Côté Ressources Humaines…
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Marine VICARIOT,
Coordinatrice gestion de l’emploi et des compétences
Groupe des Industries Métallurgiques:
La mise en œuvre de la Charte automobile
CSFR AUTO ILE DE FRANCE
26 NOVEMBRE 2013
CHARTE AUTOMOBILE 2012-2015
CSFR AUTO IDF 26/11/13
CHARTE AUTOMOBILE 2012-2015
Signature le 20/12/2012 pour 3 ans
Les signataires de la Charte automobile 2012-2015 :
•
l’Etat,
•
•
•
•
•
les 2 constructeurs automobiles,
le CCFA,
la PFA,
les équipementiers automobiles (FIEV),
les branches professionnelles (UIMM, CNPA, Plasturgie, SNCP et UIT)
•
les 5 organisations syndicales de salariés représentatives
Objectifs :

Accompagner et favoriser une GPEC cohérente avec les orientations stratégiques
de la filière automobile française

Mettre en place des actions au bénéfice direct des PME et de leurs salariés pour
accompagner les conséquences, sur l’emploi et les compétences, des évolutions
économiques et industrielles dans ce secteur
Engagements financiers :

10 Millions d’Euros/an pour la filière automobile amont (3 M€ à la charge de l’Etat et
7 M€ à la charge des entreprises et des fonds mutualisés OPCAs)
+ 10 Millions d’Euros/an pour la filière automobile aval
CSFR AUTO IDF 26/11/13
CHARTE AUTOMOBILE 2012-2015 : MISE EN ŒUVRE
Agir pour les entreprises dans le cadre de la Charte automobile
3 types d’actions possibles :
 Actions individuelles au bénéfice des entreprises
Diagnostic et accompagnement emploi-compétences
• Etat des lieux de l’organisation, des projets et des ressources humaines
dont l’entreprise a besoin aujourd’hui et demain
• Plan d’actions opérationnel pour adapter les ressources et compétences
• Accompagnement du plan d’actions RH
 Actions de sécurisation des parcours professionnels des salariés
Formation des salariés
• Pour développer les compétences des salariés pour les adapter aux
métiers de demain et favoriser leur développement professionnel
• Pour construire des passerelles professionnelles vers d’autres métiers
• Pour maintenir les séniors dans l’emploi et transférer leurs savoirs
 Actions collectives au bénéfice de bassins d’emploi
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
:
RAPPEL DU FONCTIONNEMENT
Entreprises bénéficiaires
des aides de la Charte automobile
• Entreprises adhérant à l’OPCAIM ou à l’un des autres OPCA des branches
signataires de la Charte automobile
• Entreprises ayant besoin d’être accompagnées pour
adapter leurs ressources humaines aux évolutions industrielles
 Entreprises en difficulté et devant développer de nouveaux marchés
et/ou reconvertir leurs salariés
 Entreprises « stratégiques » pour la filière ayant besoin de se consolider et
se développer
• Effectif des entreprises bénéficiaires
 Règle de principe : entreprises de moins de 250 salariés, sous-traitantes de
rangs 2 et plus dans l’automobile (le taux d’activité dans l’automobile n’est
pas défini a priori).
 Cas dérogatoires : les cas d’entreprises de plus de 250 salariés ou
appartenant à un groupe de plus de 250 salariés et/ou sous-traitantes de
rang 1 seront examinés au cas par cas et avec pragmatisme en fonction
des besoins et de l’accompagnement susceptible d’être proposé.
30
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
:
RAPPEL DU FONCTIONNEMENT
Pour toute demande d’aide à la Charte automobile,
 une « Fiche signalétique » est complétée et transmise, avec l’avis de la
Direccte, au Secrétariat technique (composé de représentants de l’UIMM
et de la DGEFP) par la Chambre syndicale territoriale métallurgie (GIM).
 Pour les entreprises < 250 salariés :
 Traitement de la demande en 48 heures maximum
 Pour les entreprises > 250 salariés : ces demandes dérogatoires sont
étudiées en Comité industriel Charte auto (représentants achats et RH des 2
constructeurs + FIEV + UIMM).
 Le comité industriel se réunit toutes les 5 semaines.
 Les actions éligibles sont celles qui :
└ Ne relèvent pas du plan de formation « normal »
└ Sont liées à la problématique industrielle de l’entreprise
└ Ont pour but de contribuer à préserver l’activité de l’entreprise et/ou à
sécuriser les parcours professionnels des salariés.
31
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Actions mises en œuvre en Ile de France depuis juin 2013 :
26 entreprises ont demandé un financement charte automobile
(+ 3 entreprises auto ont commencé un diagnostic emploi-compétences)
 3 entreprises sont en attente d’un avis Charte automobile
 3 entreprises ont reçu un avis négatif (entreprises dérogatoires)
 20 entreprises ont reçu un avis favorable pour tout ou partie de
leur demande pour
 un budget prévisionnel global de 600 000 Euros
 un montant prévisionnel de financement Etat à hauteur de
180 000 Euros.
32
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
 Les demandes de financement concernent uniquement l’axe 2 de
la Charte automobile : sécurisation des parcours professionnels des
salariés (formation)
 Sur les 20 entreprises ayant reçu un avis favorable :
 13 entreprises ont moins de 250 salariés
 7 entreprises ont plus de 250 salariés ou appartiennent à des
groupes de plus de 250 salariés (cas dérogatoires)
33
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 13 entreprises de moins de 250 salariés
EFFECTIFS
 Toutes ont moins de 50 salariés
 Moins de 20 salariés : 6 entreprises
 20 à 50 salariés : 7 entreprises
RANGS de sous-traitance auto
 Rang 1 : 2 entreprises
 Rangs 1et 2 : 2 entreprises
 Rang 2 : 5 entreprises
34
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 13 entreprises de moins de 250 salariés (suite)
ACTIVITES
NAF 25
Fabrication de produits métalliques
7 entreprises
NAF 28
Fabrication de machines et équipements
2 entreprises
Autres NAF
Autres industries manufacturières
Réparation et installation de machines et
d'équipements
…
4 entreprises
 Dont 4 entreprises de mécanique industrielle
35
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 13 entreprises de moins de 250 salariés (suite)
DEPENDANCE au marché AUTO
La part du chiffre d’affaires réalisée dans le secteur automobile est :
 Inférieure à 50% pour 4 entreprises
 Supérieure à 50% pour 9 entreprises (2 sur 3)
 Comprise entre 80 et 100% pour 7 entreprises (plus d’1 sur 2)
Ouverture aux marchés internationaux
La part du chiffre d’affaires réalisée hors France est :
 Inférieure à 20% pour 8 entreprises (2 sur 3)
 Comprise entre 30 et 50% pour 4 entreprises
 Egale à 100% pour 1 entreprise (cas particulier, client unique)
36
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 13 entreprises de moins de 250 salariés (suite)
SITUATION ECONOMIQUE
 7 entreprises sont en difficulté
 4 sont en difficulté persistante depuis 2009
 3 sont à nouveau en baisse d’activité depuis 2012 ou 2013 après une période de
reprise en 2010-2011
 5 entreprises sont en développement
 1 entreprise est dans une situation stable
ORIENTATIONS STRATEGIQUES
 7 entreprises ont une stratégie de diversification
 Dont 6 vers l’aéronautique, notamment
 3 entreprises ont une stratégie d’internationalisation
 Autres orientations stratégiques
 Innovation (positionnement de niche dans l’automobile)
 Evolution de fournisseur produits à fournisseur systèmes intégrés (installation,
formation utilisateurs, maintenance)
37
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 13 entreprises de moins de 250 salariés (suite)
ACTIONS de FORMATION mises en place
Les formations concernent principalement les domaines suivants :
 Formations techniques/métier (5 entreprises)
 Pour adapter les compétences à de nouveaux marchés ou
améliorer la compétitivité sur des marchés existants
 Logiciels de FAO ou CFAO (4 entreprises)
 Logiciels ERP (2 entreprises)
 Suite à la mise en place d’un nouvel ERP contribuant à
structurer le développement dans des PME
 Anglais ou techniques de vente (2 entreprises)
 Pour renforcer le développement commercial
38
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 7 entreprises de plus de 250 salariés
Sur les 7 entreprises, 2 appartiennent au même groupe, on considèrera que
l’on parle donc de 6 groupes différents
EFFECTIFS
 Toutes ont des sites de production importants en France
 Les demandes refusées concernent des groupes étrangers représentés
en France uniquement par des entités administratives /support/
commerciales.
RANGS de sous-traitance auto
 Rang 1 : 2 entreprises
 Rangs 1et 2 : 4 entreprises
ACTIVITES
 Principalement des activités liées directement et exclusivement à
l’automobile (découpage/ emboutissage, équipements automobiles, …)
39
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 6 groupes de plus de 250 salariés (suite)
DEPENDANCE au marché AUTO
La part du chiffre d’affaires réalisée dans le secteur automobile est :
 Supérieure à 95% pour 5 entreprises
 Egale à 30% pour 1 entreprise
Ouverture aux marchés internationaux
La part du chiffre d’affaires réalisée hors France est :
 Nulle pour 4 entreprises
 Inférieure à 30 % pour 2 entreprises
40
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 6 groupes de plus de 250 salariés (suite)
SITUATION ECONOMIQUE
 3 entreprises sont en difficulté
 3 entreprises sont dans une situation stable
ORIENTATIONS STRATEGIQUES
 Des stratégies d’innovation et d’internationalisation
41
MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE AUTOMOBILE
EN ILE DE FRANCE
Caractéristiques des 6 groupes de plus de 250 salariés (suite)
ACTIONS de FORMATION mises en place
Les formations concernent principalement les domaines suivants :
 Relations clients, anglais et management de projets exports
 Pour renforcer le développement commercial et international
 Formations techniques/métier nouvelles technologies ou montée en
qualification
 Pour adapter les compétences aux mutations technologiques
 Pour accompagner l’innovation
 Pour mobilités internes avec besoins de montée en qualifications
(techniciens à ingénieurs)
 Pour sécuriser les parcours
 Management et RH
 Pour gérer des contextes économiques tendus
 Pour accompagner les mobilités internes
42
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Maryse Le BOURSICAUD
FAFIEC
Avancement de l’action de développement
de l’Emploi et des Compétences auprès
des entreprises d’ingénierie de la filière
ILE-DE-FRANCE
UN DISPOSITIF POUR LES ENTREPRISES
DU SECTEUR DE L’AUTOMOBILE
OU CELLES RECRUTANT D’ANCIENS SALARIÉS
DU SECTEUR DE L’AUTOMOBILE
L’ADEC : AIDE AU DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOI ET
DES COMPÉTENCES
Un accord-cadre entre :
L’État (DIRECCTE)
Les organisations professionnelles SYNTEC et CINOV (validation du projet par les
organisations syndicales)
Le FAFIEC
Signé le 11 octobre 2012 pour une durée de 15 mois (31 décembre 2013)
Demande faite à la DIRECCTE d’une prorogation de l’accord jusqu’au 30 juin 2014
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
45
L’ADEC : AIDE AU DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOI ET
DES COMPÉTENCES
Les finalités de l’accord :
Démarche concertée en faveur du développement de l’emploi et des compétences
des sociétés de la Branche impactées par les difficultés du secteur de
l’automobile
Sécuriser les parcours professionnels des salariés en organisant des actions de
formation et/ou de professionnalisation, leur permettant d’acquérir les
connaissances et/ou les compétences nécessaires à leur maintien dans l’emploi
ou l’accès à d’autres emplois
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
46
ADEC IDF AUTOMOBILE : Le 1er ADEC Ile
De France
MISE EN ŒUVRE
DISPOSITIF
POUR
LES ENTREPRISES
DUFAFIEC
SECTEUR
DE L’AUTOMOBILE
CSFR
Automobile
- ADEC
- DIRECCTE
26 novembre 2013
47
LES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ 1/2
 Les entreprises de la Branche :
Ayant une activité (siège ou établissement) en IDF dans l’automobile ou
recrutant des salariés du secteur automobile en IDF,
Prioritairement les entreprises de moins de 250 salariés (PME
indépendantes) 50% minimum des bénéficiaires, ainsi que celles de moins
de 5000 salariés (ETI),
L’accès est envisageable pour les entreprises appartenant à des groupes et
les sociétés de 5000 salariés et + uniquement pour une certaine catégorie de
public (la plus vulnérable au regard de la situation de l’emploi et des
particularités de la Branche).
 Les salariés:
Dont l’expérience et les compétences sont restreintes au secteur automobile,
Les plus vulnérables au regard de la situation de l’emploi et des particularités
de la Branche :
 Salariés dont les compétences seraient obsolètes ou susceptibles de le devenir



rapidement
Les plus faibles niveaux de qualifications
La priorité sera donnée aux ETAM, sans exclure les ingénieurs et cadres
Les salariés de + de 45 ans.
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
48
LES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ 2/2
 Les projets de formation:
Parcours qualifiants de reconversion des salariés vers d’autres métiers
et/ou secteurs d’activité visés par les sociétés de la Branche ayant une
activité dans l’automobile,
Formations concourant au renforcement et/ou à la mise en place de
nouvelles connaissances et/ou compétences,
Formations permettant l’ouverture à l’international des salariés et de leurs
structures,
Formations permettant de favoriser la transmission intergénérationnelle
de savoirs.
Par exemple:
Parcours de reconversion des salariés de l’automobile vers le secteur de l’aéronautique, le
ferroviaire, l’énergie…
Formation en maintenance industrielle, calcul de structures, matériaux composites…
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
49
LES MODALITÉS ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES
 Comment procéder:
L’entreprise contacte son conseiller formation pour exposer son projet.
Le conseiller formation lui fournit un argumentaire à remplir et retourner via
l’adresse : [email protected] Ce dernier sera soumis en interne aux
porteurs du projet afin de statuer sur l’éligibilité du projet.
L’entreprise est recontactée afin d’établir la (ou les) demande(s) de prise en
charge correspondant aux parcours de formations acceptés dans le projet :
dispositif Plan de formation (accompagnées des programmes pédagogiques
de formation).
Les accords de prise en charge du FAFIEC lui parviennent rapidement
(dossiers traités en dehors du circuit classique).
Prise en charge à 100% des coûts pédagogiques
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
50
ENTREPRISES ACCOMPAGNEES
CETTE ANNEE
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
51
EN QUELQUES CHIFFRES
RÉSULTATS AU 19/11/2013
12 entreprises accompagnées depuis le lancement du projet
116 salariés bénéficiaires
Nombre total d’heures financées : près de 8000 H
Parcours moyen de formation : 73,50 H
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
52
TRANCHE D'EFFECTIF
2000 et plus
0.05%
0.11%
de 10 à 19
0.07%
0.45%
0.01%
de 200 à 499
de 20 à 49
de 500 à 1999
0.30%
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
de 50 à 199
REPARTITION PAR TYPES DE FORMATION
0.14%
0.15%
SECURITE DES INSTALLATIONS
0.02%
0.01%
SYSTEMES ET RESEAUX
0.03%
0.02%
TECHNIQUES INGENIERIE
COMPTABILITE / FINANCE
MANAGEMENT ENCADREMENT
D'EQUIPE
COMMUNICATION
0.63%
LANGUES ETRANGERES TECHNIQUES ET
PROFESSIONNELLES
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
SITUATION DES PUBLICS BENEFICIAIRES
Recrutement
d'un ex salarié de l'auto
100
90
80
70
Diversification
vers d'autres
secteurs
d'activité
60
50
91
40
30
55
20
10
24
Montée
en
compétences
dans le
secteur de
l'automobile
0
CSFR Automobile - ADEC FAFIEC - DIRECCTE
26 novembre 2013
ILE-DE-FRANCE
UN DISPOSITIF POUR LES ENTREPRISES
DU SECTEUR DE L’AUTOMOBILE
OU CELLES RECRUTANT D’ANCIENS SALARIÉS
DU SECTEUR DE L’AUTOMOBILE
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Côté innovation…
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Jacques CHAUVET
Directeur Général du Pôle Mov’éo
Perspectives liées au Nouveau
Contrat de Performance
Contrat de performance Mov’eo
2013/2018
CSFR– 26 novembre 2013
Les pôles dans la phase 2013-2018
« Passer de l'usine à projets
à l'usine à produits »
Nouvelle feuille de route
stratégique 2013/2018
Objectifs de développement du pôle
en 4 points
1- Politique
scientifique
2- Périmètre
d’action
3-Financement
4- Organisation
& gouvernance
3 piliers de la politique scientifique
Optimisation du
périmètre des DAS
(Fusion de 2 DAS, DAS
Usines du Futur, focus sur 28
technologies clés…)
Renforcement de la
sélectivité des critères
de labellisation (qualité
dossier, impacts éco des
projets, compétences
Business…)
Maintien de
l’exhaustivité de la
recherche
collaborative et de
l’accompagnement
de l’innovation
3 grands challenges techniques
Objectifs
Echéan
ce
Indicateurs
Valeur cible
6 ans
95 Grammes de
CO2/km
25 projets des
10 ans
Baisse de 50% des
coût des systèmes
8
6 ans
Nombre de
nouveaux services
de mobilité mis sur
le marché
10 projets
1/ Proposer des véhicules propres et
économes :





Amélioration des moteurs à combustion interne
Machines électriques et systèmes mécatroniques
Système de stockage d’énergie
Matériaux et allègement des véhicules
Aérodynamique et résistance au roulement
2/ Introduire des véhicules intelligents,
sûrs et connectés abordables :




Systèmes d’aide à la conduite
Information multimodale
IHM, supervision du conducteur
Communication C2X - ITS
3/ Proposer de nouveaux services &
mobilité pour tous




TIC
Systèmes coopératifs
Données de mobilité
Véhicules adaptés aux usages
DAS
projets
PERIMETRE D’ACTION:Rééquilibrage
amont / aval
Rééquilibrage de l’activité du pôle vers l’aval
de la labellisation pour favoriser
l’accompagnement des projets vers le marché
Groupements
PME
Suivi
d’Activité
Stratégique
(SAS)
Un outil d’accompagnement des projets vers le
marché : le SAS (Suivi d’Activité Stratégique)
•
•
•
70% de l’activité du pôle
consacrés à
l’accompagnement des
adhérents en amont de la
labellisation
30% de l’activité du pôle
consacrés à
l’accompagnement des
projets labellisés vers le
marché
DAS
SAS
Priorisation / sélection des
technologies à fort potentiel
Appui à la finalisation du
dossier
Etude des dossiers /
présélection
•
•
Suivi des projets labellisés
Revue de projet :
 Ré-évaluation de la
maturité techno
 Identification des freins et
leviers d’accès au marché
 Construction du plan
d’actions
Revue de projet effectuée au sein du SAS 18 à 24 mois après la
labellisation
Groupements PME
Mise en place d’une
structure de
groupements de
PME permettant la
mise en relation
de PME innovantes
et la recherche de
pistes de
financement et de
débouchés dans
d’autres secteurs
Favoriser l’accès
au marché des
projets portés par
les membres
Gagner des
appels d’offres
1er groupement (à dominante francilienne) = INI
(Intégration du Numérique pour l’Industrie)
rassemblant 8 PME
Mov’eo-Développement
• Catalogue de services dédié aux PME et ETI
positionnées ou porteuses de projets labellisés
• Prestation qui répond aux besoins identifiés dans les
plans d’actions par la mise en relation avec des
prestataires sélectionnés par Mov'eo
• Service payé uniquement par les bénéficiaires avec
l’accès aux tarifs préférentiels négociés par Mov'eo
FINANCEMENT:Diversification et
Renforcement
Financements
européens
Plan de prospection
Diversification de ses
sources de
financement et
renforcement des
financements privés
Mov’eoDéveloppement et
Groupements PME
Carte de transformation du pôle 2013-14-15
Vers
B : Politique scientifique
A : Financement
A.6. Développer l’accès des
adhérents et du pôle aux
financements européens
2015 et
Plus
B.5. Créer un DAS
Usines du Futur
2014
A.5. Faire de Mov'eo
Développement une
source de
financement
B.4.Interconnecter les
DAS avec les SAS
A.4. Mettre en place les
modes d’intervention des
B. 3. Renforcer la
financeurs privés dans le
synergie entre les
processus amont et aval
DAS existants
(en lien avec les SAS)
A.3. Faire des
groupements de
PME une source
de financement
2013
A.2. Faire
adhérer tous
les partenaires
projets
B.2. Revoir le
système de votation
du comité
opérationnel
B.1.
Renforcer la
préparation
du dossier de
labellisation/fi
nancement
A.1. Renforcer le
plan de
prospection et la
fidélisation des
adhérents
De
XXX :
C1. Obtenir le label
gold « Cluster
Management
Excellence »
D.3. Réussir certaines
mutualisations avec
d’autres pôles de
compétitivité
E.2. Mettre en place
des groupements de
PME
E.1 . Définir et partager les modalités de
collaboration avec VeDeCoM et la PFA
XXX :
D:
Organisation
et
Gouvernance
D.5. Repenser le
fonctionnement du
Comité territorial
D.2. Recentrer le rôle
de Mov'eo dans le
plan Compétences
Action susceptible d’être mise en
œuvre par le pôle de manière autonome
D.7. Intégrer le plan
Intelligence économique
dans Mov'eo
Développement
D.8. Mettre en place
une cellule de veille
au niveau européen
pour postuler à de
nouveaux projets
D.6. Adosser le européens majeurs
plan International
au plan PME
D.4. Réussir certaines
mutualisations avec
l’écosystème
automobile
E.3 Créer et animer
Mov'eo
Développement
Action impliquant l’écosystème
du pôle
E.6. Utiliser
nos relations
avec les
E.5. Créer et
clusters
animer le SAS
européens
pour bâtir des
projets
E.4 intégrer Mov'eo
européens
Dev au système de
management de la
qualité
E : Périmètre
d’action
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Jérôme PERRIN
Directeur Général
IEED VeDeCoM
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Côté Compétitivité…
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
François REGIMBEAU et Damaris LEVI-MILLER
Réseau Auto-mobilité et Véhicule en
Ile-de-France
Zoom sur les mesures automobiles du
Plan filière Industries « automobilesaéronautique-mécanique » en IDF
Le réseau francilien des
ENTREPRISES de
de l’AUTOMOBILE
et de la MOBILITE
RAVI c/o CCIV : 23 av de Paris 78000 Versailles
Fonctionnement de la filière
automobile en France
Un niveau national avec la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) :
Un niveau régional avec les Associations Régionales des Industries de
l’Automobile (ARIA)
 Pour l’Ile de France : le RAVI (Réseau Automobilité et Véhicules en Ile de
France) assure le rôle de représentant des entreprises franciliennes vis-àvis de la PFA afin d’assurer:
 Une parfaite cohérence des actions
 Une circulation des informations montante et descendante
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
74
Raison d’être du RAVI
« Cette association loi 1901, créée en 2010, a pour objet de favoriser
la création, le développement et la pérennité des 1 600 entreprises
de la filière automobile en Île-de-France, en partenariat avec les
acteurs régionaux du développement économique et ceux de la
filière. »
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Missions du RAVI
Donner une image homogène de la filière automobile en Ile-de-France, la promouvoir et
défendre les intérêts de cette filière automobile auprès des acteurs locaux, régionaux et
nationaux
Renforcer les liens de manière durable entre les différents rangs de la filière automobile
francilienne
Identifier et connaître les forces et faiblesses des entreprises pour leur apporter
l’accompagnement ciblé nécessaire afin d’améliorer leur compétitivité et leur pérennité
Piloter l’animation de la filière avec tous les acteurs publics et privés, au niveau régional en
menant ou en participants à des actions concrètes dont l’impact est mesurable au travers
d’indicateurs clairs et partagés. Le but ultime est le maintien ou le développement de
l’emploi dans la filière, la création de valeur et l’augmentation des marchés (automobile ou
non) en France et à l’export.
Valoriser les métiers de la filière automobile (attractivité de la filière)
Favoriser l’innovation en étroite collaboration avec MOV’EO
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Le RAVI
Représente tous les métiers de la filière automobile francilienne :
114 adhérents à ce jour – objectif 350 adhérents en 2015
constructeurs, équipementiers, ingénieristes, services
Partenaires : les CCIs (Paris, Essonne, Seine et Marne),
la PFA, Mov’eo, la Direccte, le Conseil Régional IDF,…
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Depuis juin 2013,
un nouveau Bureau est mis en place
Salah Obeida
Véronique Lorin-Grosclaude
Jacques Empinet
Jean-Marie Micheaux
Michel Floutard
Président
Vice Présidente
Vice Président
Trésorier
Trésorier Adjoint
Xavier Petit
Laurent Le Trionnaire
Secrétaire
Secrétaire Adjoint
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Depuis juin 2013, une équipe opérationnelle polyvalente
Damaris Levi-Miller
Déléguée Générale
François Regimbeau
Directeur Opérationnel
Danièle Sosthene
Directrice Opérationnelle
Sophie Tour
Assistante
Camille Giletti
Apprentie Marketing
Mireille Eustache
Chargée Communication
Henri Begarin
Référent CCI 78
Romain Guiraud
Référent CCI 77
Marcel Gervelas
Référent CCI 91
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Partenaires du RAVI
L’animation du RAVI est totalement intégrée au Plan Industries
Ile-de-France avec ses partenaires:
Le RAVI est en relation étroite avec d’autres partenaires comme
l’ UIMM, le CETIM, le SYNTEC,…
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
Zoom des actions du Plan Industries
francilien pour l’automobile
.
Les têtes de réseaux partenaires et les pouvoirs publics ont
construit avec l’appui des opérateurs (CETIM, CCIR, CCIs,…) un
plan d’actions qui s’adressent aux 3 secteurs :
- Automobile
- Aéronautique
- Mécanique
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
81
Actions portées par le RAVI
 Diagnostics et accompagnement fournisseurs
 15 diagnostics sont engagés à ce jour
 De nombreuses autres actions (hors plan industrie) sont mises en œuvre par le RAVI, en
particulier grâce aux fonds de revitalisation PSA et Renault







Passeport RAVI
Formations spécifiques
Accompagnement fournisseurs
Participation au Salon EQUIPAUTO
Mission à l’International (Stuttgart – 12/2013)
Certification aéronautique
…
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
82
Actions portées par Astech (1)
Salon du Bourget 2013
 Organisation et animation de l’espace francilien. Salon bisannuel, la dernière édition en juin
2013 a réuni 102 exposants sur l’espace Ile-de-France / ASTech.
Un ticket modérateur a permis de rendre ce salon accessible à 54 PME dont certaines
appartenant également à la filière automobile
 Un accord GIFAS/PFA a permis d’organiser une journée pour les salariés de l’industrie
automobile
 visite exposition l’AVION DES METIERS (54 métiers),
 échanges avec salariés aéro (ingénieurs, techniciens et compagnons)
 rencontres avec responsables RH d’entreprises aéro.
 270 salariés ont participé (144 IC,101 TECH, 25 O.P.), 9 entreprises dont 126 pour
PSA et 111 pour Renault,
 Une très bonne satisfaction globale (contacts pris sur place, …)
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
83
Actions portées par Astech (2)
AeroSpaceDays – 16 et 17 octobre 2013 (bisannuel)
 Quelques chiffres :
 1028 participants
 33 pays représentés distincts
 85% des participants sont Européens
 67% sont Français dont 40 % d’Ile de France
 5 960 rendez-vous organisés
 Afin de rendre ces rencontres accessibles aux plus petites structures, un ticket modérateur de
200€ a été accordé à 56 PME franciliennes.
 Ces rencontres permettent aux entreprises de toutes les filières de tester leurs produits sur le
marché aéronautique et/ou spatial pour un coût à partir de 450€ (à comparer au coût et au
délai nécessaires pour une étude de marché).
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
84
Actions portées par le CETIM (1)

Acamas 2013-2014
 Accompagner 6 groupes de 7 PME et PMI des secteurs mécanique, automobile et
aéronautique afin qu’elles relèvent les défis pour mieux assurer leur développement et
leur pérennité, grâce à une démarche structurée de changement .
 Au 13/11/2013, 14 entreprises sont inscrites dans Acamas 2013-2014 dont 10
appartenant à la filière automobile
 Groupements 2013-2014
 Inciter et accompagner des entreprises pour se regrouper sur du moyen terme
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
85
Actions portées par le CETIM (2)
 Compétitivité et développement durable C2D
 Sensibiliser et accompagner les entreprises d'Ile-de-France à la mise en place d’actions de
développement durable
 28 entreprises accompagnées / 5 font partie de la filière automobile
 Production performante 2013-2014
 Optimisation de l’organisation industrielle des entreprises avec les outils du Lean
 Sur les 19 accompagnements en cours, 8 entreprises appartiennent à la filière
automobile
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
86
Actions portées par les CCI
 Aide à la recherche de financement (action portée par la CCIE)
 Sur 19 entreprises diagnostiquées, 10 font partie de la filière automobile
 CAPLEAN (action portée par la CCIR)
 45 entreprises accompagnées dont 20 dans les secteurs automobile / mécanique
 Cartographie (action portée par la CCIR)
 La monographie de la filière automobile (réalisée)
 La consolidation des informations de la cartographie, en particulier automobile (en cours)
 La communication sur l’interfilière (en cours)
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
87
Actions portées par Finance Innovation
 Action Réseau business francilien
 Journée de lancement « grand témoin » organisée le 10 octobre
 Un tiers des 23 entreprises rencontrées font partie de la filière auto
 Constitution des workshops d’ici fin décembre / début janvier
 Actions propres à Finance et Industries
 7 groupes de travail entre avril et décembre 2013, réunissant 20 participants en moyenne
 60 personnes mobilisées (institutionnels, experts, représentants de PME, grands groupes
et académiques)
 22 outils innovants de financement accompagnés (dont 2 portés par des grands groupes),
5 autres outils identifiés
 Expérimentation et diffusion sur le terrain via les pôles & réseaux
 Remontée de quelques cas pratiques pour résolution ponctuelle
 Les acteurs de la filière automobile sont intégrés à ce processus
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
88
MIDEST et INDUSTRIES DAYS
 INDUSTRIES DAYS (28 au 30 mai 2013)
Portées par CAP’TRONIC avec comme opérateur PROXIMUM
 Plus de 6000 rdv d’affaire
 143 donneurs d’ordres et 385 fournisseurs
 La filière automobile était largement représentée
 MIDEST (action portée par le Comité Mécanique Idf avec le soutien de la CCI 77)
 53 entreprises au total
Association Régionale des Industries Automobile en Ile de France
89
CONTACTS
Damaris LEVI-MILLER
Déléguée générale 06 21 09 76 58
[email protected]
François REGIMBEAU
Directeur opérationnel
06 72 84 46 86
[email protected]
www.reseauravi.fr
Twitt: @Aria_idf
Association Régionale des Industries de l’Automobile en Ile de France
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Echanges avec la salle
CSFR Automobile
26-11-2013
Préfecture de la Région
Ile-de-France
Conclusion

similar documents