VOL LENT A DIFFERENTES CONFIGURATIONS

Report
Leçon 12
1
Objectif :

Identifier la plage de vol lent, sortir de la limite basse,

Evoluer en vol lent à différentes configurations en
maîtrisant la symétrie.
2
Utilité :

Garder le contrôle de l’avion lors de manœuvres à
basse vitesse (atterrisage par exemple),
3
Plan :
I. Introduction
II. Le vol lent
1. Définition et identification du vol lent
2. Rappel sur le 1er et 2nd régime
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage
4. Procédures de sortie du vol lent
III. Les différentes configurations en palier
IV. Utilisation des volets
V. Conclusion
4
I.
Introduction
La portance  lorsque l’incidence ,
 A partir d’une certaine valeur d’incidence, les filets
d’air décollent de l’extrados : l’aile décroche.

5
I.
Introduction (suite)
La vitesse de décrochage (noté Vs) est influencée par
différents facteurs :


La masse de l’avion (Masse   Vs ),
Le facteur de charge (n).
6
II. Le vol lent
1. Définition et identification du vol lent
W
2nd
0
Vs
régime
1er
régime
1,45 Vs
Wn
V
Plage de vol lent
7
II. Le vol lent
1. Définition et identification du vol lent
Symptômes du vol lent :
Assiette fortement cabrée,
 Gouvernes peu efficaces,
 Faibles efforts aux commandes,

Effets secondaires gouvernes et moteurs
amplifiés,


Avertisseur à 1,15 Vs
8
II. Le vol lent
2. Rappel sur le 1er et 2nd régime
W
2nd
Wn
régime
2
1
0
régime
1er
V1
V2
Wu
V
9
II. Le vol lent
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage

En ligne droite
Fz
La portance équilibre le
poids

Le facteur de charge en
palier est égal au rapport Fz/P

P
En palier, le facteur de
charge est donc égal à 1

10
II. Le vol lent
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage (suite)

En virage
Le facteur de charge en
virage est égal au rapport Pa/P

Le facteur de charge est lié à
l’inclinaison par la relation :

Fc
Pa
P
11
II. Le vol lent
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage (suite)

En virage
La vitesse de décrochage croit avec le facteur de
charge suivant la relation :

Exemple : A 30° d’inclinaison avec une Vs de 56kt,
n = 1,15 et Vs30° = 60kt
12
II. Le vol lent
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage (suite)

En virage
En vol lent, les virages sont effectués à vitesse
constante en augmentant la puissance,


Les inclinaisons sont à limiter.
1,45 Vs : Vitesse minimum de sécurité en virage
13
II. Le vol lent
3. Le facteur de charge et vitesse de décrochage en
virage (suite)

Inclinaisons opérationnelles
Vitesse
Inclinaison
opérationnelle
Marge de
sécurité
1.2Vs
10°
19%
1.3Vs
20°
25%
1.45Vs
37°
30%
14
II. Le vol lent
4. Procédures de sortie du vol lent

En ligne droite
A la perception de l’avertisseur de décrochage :
 Maintien de l’assiette,
 Puissance totale en couvrant les effets moteurs,
 dès que l’avion accélère, adapter l’assiette pour
maintenir le vol en palier,
 A la vitesse d’attente ou de croisière, régler la
puissance,
 Compenser si nécessaire.
15
II. Le vol lent
4. Procédures de sortie du vol lent (suite)

En virage
A la perception de l’avertisseur de décrochage :
 Revenir progressivement à inclinaison nulle puis
procéder comme pour la sortie en ligne droite.
16
III. Les différentes configurations en palier

Configuration en lisse

Croisière ou palier attente,

Volets = 0°,

Vitesse de croisière ou 1,45 Vs,

θ = 0° ou 2° (2cm)

W = 2500tr/mn ou 2200tr/mn
17
III. Les différentes configurations en palier

Configuration approche

Palier approche,

Volets = 10°,

V = 1,45 Vs,

θ = 2° (2cm)

W = 2250tr/mn
18
III. Les différentes configurations en palier

Configuration atterrissage

Rattrapage de plan,

Volets = 25° ou 40°,

V = 1,3 Vs,

θ = 3° (3cm)

W = 2300tr/mn
19
IV. Utilisation des volets
Nous savons que si la vitesse diminue alors la
portance diminue aussi
 Variation d’assiette à cabrer pour augmenter
l’incidence
Mais une vitesse trop faible associée à une forte
incidence peut nous conduire au décrochage.
20
IV. Utilisation des volets
Les volets sont des dispositifs hypersustentateurs
permettant de diminuer la vitesse de décrochage et
d’améliorer les performances à basse vitesse.

•
Ils agissent sur le Cz en modifiant le profil.
•
Donc si le Cz , la vitesse de décrochage Vs 
 But recherché lors de la phase d’atterrissage
21
IV. Utilisation des volets
Les volets constituent donc un système ingénieux
mais ils sont, par contre, fragiles à l’utilisation et,
principalement sensibles à la vitesse.


Des limitations de vitesse apparaitront donc pour :
 leur sortie
 les évolutions volets sortis
Ces limitations figurent sur l’anémomètre et dans le
manuel de vol

22
IV. Utilisation des volets
Indications sur l’anémomètre
 Vso
: Vitesse de décrochage
pleins volets
Arc blanc : Plage de vitesses
dans laquelle il est possible
d’évoluer avec les volets

 Vfe
: Vitesse maximale
volets sortis (limitation
structurale)
23
V. Conclusion
Le vol est considéré en vol lent lorsque ma vitesse
est comprise entre :

24
V. Conclusion

En ligne droite, pour sortir du vol lent,
je maintiens l’assiette,
 j’applique la pleine puissance en contrant les
effets moteurs,
 Dès que la vitesse accélère, j’adapte l’assiette
pour maintenir le vol en palier,
 A la vitesse d’attente ou de croisière, je règle la
puissance,
 Je compense si nécessaire.

25
V. Conclusion

En virage, pour sortir du vol lent,
je reviens progressivement à inclinaison nulle,
 je maintiens l’assiette,
 j’applique la pleine puissance en contrant les
effets moteurs,
 Dès que la vitesse accélère, j’adapte l’assiette
pour maintenir le vol en palier,
 A la vitesse d’attente ou de croisière, je règle la
puissance,
 Je compense si nécessaire.

26
27

similar documents