Jean Michel BASQUIAT - Collège de La Grange du Bois – SAVIGNY

Report
HISTOIRE DES ARTS
ARTS, CREATIONS ET CULTURES
JEAN MICHEL BASQUIAT
« Je rature et je retire, mais jamais
au point qu’on ne puisse plus
reconnaître ce qui se trouvait là. »
Jean-Michel Basquiat.
COURONNE: ROI,
Association Charlie
Parker (qu’il adore ) à
un roi: lien avec
Charles premier: roi
décapité la couronne
à trois pointes sera
une marque
récurrente de ses
tableaux.
PREE: un des
enfants de
Charlie mort à 2
ans
THOR: super héros de
bandes dessinées, il
associe Charlie Parker
a un super héros
Cherokee: compo
très connue de
Charlie mais aussi
à ses origines
indiennes
Logos « s » de
superman
Le mot HANDS
barré: rappelle
que la magie
d’un
saxophoniste
réside dans ses
mains, également
présentes
La plupart des jeunes
roi vont voir leur tête
coupées…Les génies
ont la vie courte
comme la sienne
Admiration de la
Callas:
représenté par
OPERA et des
AAA
SYMBOLE AMERICAIN
CHARLES THE FIRST / CHARLIE PARKER
DATE: 1982
TECHNIQUE: Pastel gras, acrylique sur toile, 3 tableaux
FORMAT: 198,1 x158,1 cm
CONTEXTE: Basquiat fait un « portrait » de Charlie Parker.
Charlie Parker Jr, né Charles Christopher Parker le 29 août 1920 à Kansas City et
mort le 12 mars 1955 à New York, est un saxophoniste alto américain. Parker, aussi
surnommé Bird, est considéré comme l'un des créateurs et interprètes
exceptionnels du style be-bop (tempo rapide, improvisation basée sur une
structure harmonique) . Avec Louis Armstrong et Duke Ellington il est l'un des
musiciens les plus importants et influents de l'histoire du jazz.
C’est la premier fois dans l’histoire du jazz que les musiciens
deviennent des artistes expérimentateur et non des
amuseurs de blancs
À partir du début des années 1950 la santé du saxophoniste décline fortement,
principalement en raison de sa dépendance aux drogues et à l'alcool initiée dans sa
jeunesse. Il décède en mars 1955 à seulement 34 ans.
Le tableau est entièrement abstrait et est animé d'une suite d'effets dont la
succession rappelle beaucoup la logique du jazz. Les musiciens de jazz sont des
gens qui se répondent.
Basquiat, dans son tableau, ne répond pas à des musiciens, mais à un artiste qui l'a
fait rêver, en l'occurrence Charlie Parker.
CHARLIE PARKER
Basquiat est le premier artiste noir à accéder à un niveau de
notoriété équivalent aux peintres américains les plus
célèbres de De Kooning à Warhol.
JEAN MICHEL BASQUIAT
•
•
•
DATE: né le 22 décembre 1960 à Brooklyn, mort le 12 aout 1988 à New York (D’origine
haïtienne et portoricaine)
NATIONALITE: Américaine
BIOGRAPHIE: jean michel Basquiat grandit dans un milieu bourgeois, sera exclu de
l’école pour indiscipline chronique, il endosse l’uniforme d’outsider noir.
Il commence comme artiste dans les rues du Bronx, à New York peignant des graffitis,
tags, bombages sur les murs ou les rames de métro qu'il signe sous le pseudonyme
SAMO (Same Old Shit, « toujours la même merde »). Puis il devient un artiste d’avantgarde pionnier de la mouvance dite underground.
Dans ces années de transition entre le monde de la rue et celui de l’art, le jeune
Basquiat ne possède pas les moyens de s’acheter le matériel nécessaire pour peindre. Il
parcourt alors les immeubles à l’abandon dans Lower Manhattan pour récupérer des
portes et cadres de fenêtres qu’il utilise comme châssis. Des objets trouvés lui servent
aussi de support qu’il peint et transforme : miroir, coffret à cigares, mousse synthétique,
blouses de laboratoire, cartons.
Artiste écorché vif, tourmenté, il n’a jamais suivi d’enseignement artistique. Son art de
graffiti évolue vers une forme néo-expressionniste car il exprime avec véhémence des
sentiments violentes, douloureux et tragiques. (800 tableaux et 1500 dessins)
Egalement classé dans le bad painting pour son côté spontanné et non fini, l’artiste se
voit couronné de succés sur la scène internationale de l’art des années 80.
Sa production intensive et fulgurante dure une très courte période, car il meurt
prématurément à l’âge de 28 ans en pleine gloire d’une overdose
La carrière de Basquiat se divise en trois grandes périodes :
• Pendant la première, de 1980 à fin 1982, il faisait de la peinture sur
toile, représentant le plus souvent des personnages squelettiques
et des visages ressemblant à des masques. Ceci montrait son
obsession de la mortalité de l'Homme. Il peignait aussi des
éléments tirés de sa vie dans la rue : voitures, bâtiments, policiers,
jeux d'enfants, graffitis...
• Une période intermédiaire de fin 1982 à 1985 présente des
peintures sur panneaux de toutes matières et de toutes formes, et
des tableaux individuels avec traverses intermédiaires visibles, une
surface dense avec des écritures, des collages, et des
représentations sans relation apparente les unes avec les autres.
Ces travaux révèlent un fort intérêt pour l'identité noire et
hispanique de Basquiat, son identification avec les personnages
noirs historiques ou contemporains, et les événements qui leur sont
liés.
• La dernière période, débute vers 1986 et dure jusqu'à sa mort en
1988. Elle montre un nouveau genre de peinture figurative, dans un
style différent avec des sources, des symboles et un contenu
contrastant avec ses autres peintures.
ARTS VISUELS ET MUSIQUE
• La peinture de basquiat rend visuel ce qui est sonore alors que d’habitude
la peinture est muette. C’est la musique qui cri!
• En mai 1979, Basquiat fonde le groupe « Gray » qui s’apparente à la Noise
Music, une combinaison dans l’esprit Punk, de Jazz et de Pop. Il est
possible d’interpréter sa technique picturale comme l’adaptation des
musiques qu’il affectionne (Jazz et Bebop) aux arts visuels.
• Il se donne comme mission de peupler l'histoire de l'art avec des Noirs. Il
réalise des tableaux comme des images religieuses, comme des ex-voto.
Il s'agit d'une action politique.
Ainsi, par exemple, de célèbres figures de la boxe comme Joe Louis, Sugar
Ray Robinson, Mohammed Ali deviennent, grâce à lui, des figures de
l'histoire de l'art. Il en va de même pour des musiciens de jazz et pour bien
d'autres personnalités qui sont des héros afro-américains.
Pas le jazz « mainstream » initial, mais le bebop rapide
Basquiat écrit et peint sur ses tableaux d’une façon syncopée qui rappelle le
scat, cette forme d’improvisation vocale où les onomatopées remplacent
les paroles. Les PRKR et CPRKR qui apparaissent dans Now’s the Time
(1985) désignent ainsi Parker et Charlie Parker,
COMPOSITION
3 Panneaux qui se juxtaposent verticalement,
indépendants qui forment un tout.
Ses œuvres témoignent d'une force interne avec une
écriture violente, des signes sauvages et
élémentaires.
Poète du fragment, il réalise de vastes collages où les
images, les signes et les mots s'entrechoquent. Il
peint l'histoire du peuple noir, le jazz et les jazzmen
qu'il vénère.
La mort est omniprésente dans son œuvre, comme
un présage: membre ici présent (main) main de
l’artiste noir musicien ou de l’artiste peintre
Basquiat voyait non comme un
peintre, mais comme un ‹
écriveur › de tableaux, de listes
et de ‹ carnets de vocabulaire ›.
Dans ses graffitis tracés à main levée, le dessin
malhabile des caractères joue le rôle d’une
signature. Il est d’ailleurs difficile de distinguer
dans sa pratique du dessin la figure, le symbole ou
l’écriture, et il est de même parfois compliqué de
tracer une nette distinction entre dessin et
peinture.
LA TOUCHE/ MATIERE
Les touches présentent parfois une
matière pâteuse, épaisse, que
Basquiat n’hésite pas à inciser,
griffer et gratter pour retrouver
des graphismes et faire émerger un
dessin.
Les traces sont parfois très lisses,
fluides et transparentes,
aboutissant à des effets de coulure
et giclure…
Les touches se recouvrent, se
superposent, et créent une
épaisseur et une grande
complexité de lecture en se
recouvrant et s’effaçant
partiellement.
LE GESTE
Les très grands formats et la rapidité
d’exécution des toiles impliquent
fortement le corps de l’artiste dans
son travail. Il y laisse des traces et les
mouvements libres de son corps y
sont perceptibles. Les toiles
montrent la spontanéité et l’urgence
du geste.
Le pinceau, souvent large, est chargé
de peinture pâteuse ou très liquide.
LIGNES ET ECRITURES
Ligne de contour et de cerne,
ligne intérieure qui structure
la forme, ligne qui compose…
« Je biffe les mots pour que vous les voyiez
mieux.
Le fait qu’ils sont à demi effacés vous donne
envie de les lire. »
Le texte écrit est parfois barré
d’un simple trait horizontal,
mais il reste souvent lisible.
Plus généralement, le texte
écrit, les plages de peinture et
le graphisme sont fortement
imbriqués. Il constate qu'il n'y
a plus ni objets ni images. Ils
ont été remplacés par le texte.
La littérature a gagné sur l'art.
COULEURS
Basquiat associe avec succès dans
le même tableau des couleurs
enfantines et gaies, des couleurs
antillaises et joyeuses avec des
couleurs très dures.
Il utilise des couleurs saturées
directement « en sortie de tube ».
Chez lui, les teintes sont pures et
sauvages, les bleus incandescents
et électriques, les jaunes d’un or
sans alliage.
VOCABULAIRE
• Graffiti : inscription, dessin griffonné ou
gravé sur les murs, les portes…
• Biffure: synonyme de rature.
• Ex-voto: offrande ou objet placé dans un lieu
vénéré en accomplissement d’un vœu ou en
signe de reconnaissance.
• Abstrait:
Ingres dit qu'il faut savoir dessiner avant de faire de la
peinture.
Pour Basquiat, la peinture c'est le dessin, le geste
primordial de l'artiste.
Écrire c'est laisser une trace, dessiner aussi. Basquiat
fusionne poésie, texte et dessin.

similar documents