Picard-buts-Grammaire - Institut français de l`éducation

Report
« A quelles conditions… ? »
Typologie des buts et tentative de grammaire
Patrick Picard
Centre Alain Savary
Institut Français de l’Education
ENS de Lyon
Deux questions
• Quels modèles pour décrire l’activité
enseignante ? Comment se développe-t-elle ?
• Comment concevoir des contenus et des
dispositifs de formation qui alimentent la vitalité
de cette « structure dynamique » qu’est la
compétence des enseignants, à partir de ce
« moteur » (leur activité) ?
Dit autrement, « réussir pour comprendre » ou
« comprendre pour réussir » ?
Toute leçon doit être une réponse
« Un adulte n’est
prêt à se former
que s’il trouve une
réponse
à
ses
problèmes dans sa
situation. »
Bertrand Schwartz, 1989

« Tant qu’il n’a pas
été
satisfait
une
première
fois,
le
besoin ne connaît pas
son
objet.
»
Alexis Léontiev, 1975
Une difficulté à comprendre l’épaisseur du
métier :
- La recherche découpe pour comprendre,
- Le professionnel convoque toutes les
dimensions dans l’urgence de l’action.
- => le formateur doit tantôt élémentariser,
tantôt rassembler
Quelles disciplines utiles pour les
formateurs d’enseignants ?
• Les didactiques disciplinaires (epistémo, catégories de
situations, obstacles, erreurs…)
• Les théories pédagogiques
• La psychologie cognitive et les neurosciences
(mémoires, procédures, fonctionnement cognitif…)
• La psychologie constructiviste ou socio-c. (Bruner,
Piaget, Vygotski)
• La psychologie sociale (estime de soi, motivation…)
• La sociologie (pourquoi les pauvres ne réussissent pas
comme les riches…)
• …
Les différentes entrées théoriques
de l’analyse du travail
•
•
•
•
•
•
•
didactique professionnelle (Mayen, Pastré)
ergonomie (Leplat, Rabardel)
action située et cours d’action (Theureau, Durand, Ria…)
psychologie du travail, clinique de l’activité (Clot, Saujat, Yvon…)
psychologique (Blanchard-Laville, Vermersch….)
sociologie de la traduction (Lantheaume)
mixtes (Bucheton, Goigoux…) avec croisement didactique
=> au cœur des débats, la question du sujet, du
social et des instruments…
Trois focales
intimement liées…
Savoir
enseignant
enseignant
enseignant
enseigna
nt
… un défi pour la formation
de formateurs ?
Elèves
Elèves
Elèves
Comprendre que les normes se confrontent
sujet
Débutant
inspecteur
enseignant
Hiérarchie
Compagnon
institution
métier
MF ou CP
Formateur « de terrain ? »
Organisme de formation
formation
Du point de vue des stagiaires
Que vous disent
vos stagiaires ?
• Sentiment d’urgence, de mise en danger
(« limiter la casse »)
• Sentiment d’incompétence
• Recherche d’outils, de trucs, de conseils
pratiques, de tours de main
• Inquiétude sur l’évaluation, les parents, les
espaces, le temps…
• Et la fatigue qui monte…
Traduction par les formateurs
Comment
analysez-vous
leurs difficultés ?
• Défauts de planification
• Gestion du temps
• Manque de connaissances didactiques
• Relation au groupe-classe
• Représentations sur l’enseignement
• Méconnaissance du prescrit
• Role du langagier en classe
Développement professionnel
Conduite et maîtrise du groupe
100%
0
Planification didactique et choix des
tâches et des scenarios
Gestes professionnels : régulation
« en vol » du déroulement de la tâche
et de l’activité des élèves
Prise en compte des différences
interindividuelles : du traitement des
erreurs à la différenciation
Temps >
Un travail qui s’apprend ? Développement
Outiller le travail des formateurs…
Conduire la classe
conduite et maîtrise du groupe
4
Réussite
Difficultés
3
2
Réguler les
tâches
et les activités
régulation
tâche
et activité
des élèves
de
la
classe
(différences interind)
1
Préparation didactique
et pédagogique
planification
didactique (général)
pour la classe
0
Réguler
pendant l’activité
Réguler les
tâches
les activités
régulation
tâche
et et
activité
des élèves
de certains
élèves
(général)
Planifier
Anticiper
Différencier
planification
didactique
(différences
interind)
Préparation
didactique
et pédagogique
spécifique pour certains élèves
Exemples de la vraie vie
http://crefodep.com
http://crefodep.com
Dilemmes de métier de formateur ?
Aider
Transmettre
le métier
Observer
le maître
Evaluer
Faire réfléchir
sur le métier
Observer les élèves
ou la classe
Chaliès, S. Revue recherche et Formation. Novembre 2008
Observation du milieu de travail :
déplier l’implicite de l’activité,
avoir une activité croisée
sur des traces du réel,
sur l’activité vécue
Exemples de la vraie vie
Questionner les systèmes de valeurs
Avec les élèves, les débutants, les formateurs…
Christine Félix, ERGAPE
« laisser se débrouiller seul »
« mâcher le travail »
Faire découvrir la consigne
Expliciter buts et moyens de réalisation
 Résoudre des problèmes
 Automatiser – Exercer
1er plan : démarches d’autoconstruction du
savoir…
-
-
1er plan : médiation dans l’appropriation par
l’enfant des savoirs étudiés…
Entre une logique de sur-guidage (vs perte d’autonomie) et une logique de
sous-guidage (vs élève renvoyé à lui-même), comment trouver la ligne de crête
entre ces deux logiques ?
Jusqu’où cadrer, guider, étayer le travail de l’élève pour permettre des
autorégulations ?
Exemples de la vraie vie
Des profils de conseils ?
Temps de travail Conception de la séquence
Prise de décision
Logique des apprentissages
Logique de la conduite de
classe
Réalisation de la séquence
X
O
E. Sonzogni
• Plus les formateurs sont spécialistes de la séquence
(contenu+niveau), plus les conseils se focalisent en X
• Plus ils sont loin de l’expertise (matière et niveau) et plus ils
sont en O
• Le savoir aide à moins prendre de risque... pour le formateur ! Un discours qui reste
sur les généralités n’a aucune opérationnalité s’il n’est pas contextualisé...
Exemples de la vraie vie
Des règles à contextualiser ?
Avantages
(Gain)
Geste
professionnel
« critiqué »
Alternative :
geste n°2
Inconvénients
(Perte)
X
X
Autre
alternative :
geste n°3
Exemples de la vraie vie
Faire du collectif ?
• Problèmes de débutants…
• ou problèmes de métier ?
« Il y a collectif quand on peut encore dire à son collègue « ça, c’est pas du
boulot ». Quand, par contre, le silence s’installe sur cette question, ou
qu’elle devient taboue, alors on tombe dans la collection. Quand la dispute
professionnelle autour du « travail bien fait » fait partie du travail, alors il y
a collectif ».
Yves Clot
Dans cette logique,
comment créer des instruments, des outils,
pour la formation des débutants, des chevronnés,
et des formateurs ?
Exemples de la vraie vie
Des buts,
en formation
Des temps et des tâches
questionnaire
recherches
chat
observations
forum en ligne
in situ
échange de
plateformes
ressources
pratiques
travaux dirigés
production
documents
conférence
Une dynamique de formation hybride
présentiel
présentiel
présentiel
but
Prévoir
concevoir
Comprendre la
manière de
résoudre les
situations
(consensus/dis
sensus)
Identifier un
problème
professionnel
(consensus/dis
sensus)
questionnaire
échange de
pratiques
observations
in situ
production
documents
Passage à risque formateur
chat
forum en ligne
recherche
Propositions
pour faire dace
aux dilemmes
du métier
travaux dirigés
plateformes
ressources
Passage à risque stagiaires
conférence
Présentiel
individuel
terrain
accompagnement
autoformation
collectif
Points de vigilance : balises
technologie
À distance
http://neo.ens-lyon.fr
Des tâches pour tirer parti de l’observation
1. Décrire les faits observés le plus précisément possible :
comportements du maître (verbalisations, communication non verbale,
...), comportements des élèves, contexte, etc.
2. Prendre le risque d’interpréter les comportements du maître : «
qu'est-ce qui a pu le conduire à agir ainsi ? » (Postuler la cohérence
de la pratique observée et identifier ses fondements)
3. S’interroger sur les conflits de critères et sur les dilemmes
rencontrés (tels qu’ils ont été résolus en actes) : « En procédant
comme il l’a fait, qu’est-ce que le maître a gagné ? qu’a-t-il perdu ? »
(formuler des hypothèses)
4. Rechercher quelles alternatives s’offraient à lui (à quelles
conditions, dans quel contexte ?) « Qu’aurait-il gagné et perdu à les
choisir ? » Argumenter en explicitant les savoirs et les valeurs
mobilisés pour le soutenir (s’efforcer de sortir de l’implicite des doxas
pédagogiques et des normes didactiques décontextualisées).
27
Un aide-mémoire conçu
en formation de formateurs
Quelle(s) question(s) vive(s) ? Quelle analyse du prescrit ?
Quels choix ?
Ce qu’il y a dans la tête des stagiaires ? Comment faire le
diagnostic ?
Quelles questions de formation du point de vue de l’analyse
du travail ?
Quels dilemmes pour le formateur ?
Quelle ingénierie ?
Quelles ressources ? Où ?
Quels risques ?
Quel appui sur ce que savent faire les professionnels ?
Quelles tâches, avant, pendant, après… ?
Quelle évaluation possible ?
Un plan B ?
D’abord, partir
d’un vrai sujet de
difficulté en
annonçant ne
pas avoir toutes
les réponses…
Faire connaître
le prescrit
pour ne pas en rester
aux idées préconçues
Partager les
références
Croiser les lectures et les
modèles explicatifs
Évaluations,
référentiels, vidéos,
travaux d’élèves
Lire ensemble
le réel
Cinq directions
pour le conseil
pédagogique
... pour progressivement
soigner le collectif
et la controverse…
pour construire des
réponses pédagogiques
opératoires
Accompagner
dans la durée
Prendre le temps, gagner la
confiance, tester et faire
des retours
Oser les outils
Présenter ce qui existe
Faire « à la manière de… »
Compiler, piller
Développement ou souffrance ?
« Au travail, je me porte bien dans la mesure où je me
sens capable de porter la responsabilité de mes actes, de
créer entre les choses des rapports qui ne leur
viendraient pas sans moi »
Yves Clot, citant Canguilhem
« Quand elles viennent indépendamment de moi, elles
sont désaffectées, je suis désoeuvré...»
Yves Clot, citant Canguilhem
« comment faire ?
En faisant l’effort de chercher ensemble à faire ce qu’on
arrive pas encore à faire...»
Yves Clot
D'après F. Hubault 1996
Prescriptions
Ce qu’on me demande
Conflit
de logiques
Formation = aider les gens à bouger les
compromis, et à faire de leur métier un outil de
développement de soi, de santé professionnelle
ACTIVITÉ
=
Compromis opératoires
Ce qu’on fait
(ou qu’on ne fait pas…)
Opérateur
Ce que ça me demande
objective
ACTIONS
Ce qu’on « voit »
EFFICACITÉ
subjective
Ce que ça fait
Registres de conseil
• Conseils pour la gestion, la conduite de la
classe
• Conseils sur l’activité des élèves
• Conseils sur la posture de l’enseignant
• Conseils sur la conception de l’enseignement
et la préparation de la classe
• Conseils pour favoriser la clarté cognitive des
élèves
Formateur : métier et dilemmes
Une typologie de gestes du formateur ?
• L’évaluation (porter un jugement)
• L’interprétation (révéler à l’autre ce qu’il n’a pas
vu)
• Le soutien (encourager, consoler)
• L’investigation (questionner, en savoir davantage)
• La décision (donner la solution au problème,
prescrire)
• La compréhension (reformuler, écouter, faciliter
l’expression)

similar documents