enqueteCGEHEI2013

Report
PRÉSENTATION DE L’ENQUÊTE CGE-HEI
► La CGE réalise son enquête sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés
depuis 21 ans. Depuis la première édition, HEI s’y associe et interroge ses deux
dernières promotions.
► La période d’enquête est identique pour l’ensemble des écoles (ingénieurs et
management) et correspond globalement au premier trimestre de l’année 2013.
► Cette année, 127 écoles sur les 137 écoles d’ingénieurs de la CGE ont participé.
La comparaison des résultats d’HEI avec les données issues de la synthèse
globale nous permet de positionner notre école.
► La participation a été importante : 73 % des diplômés de la promotion HEI 2012
(taux moyen de réponse des diplômés des écoles d’ingénieurs : 64,9 % ) et 56 %
des diplômés de la promotion 2011 ( taux moyen … ingénieurs : 49 % )
Un grand merci à tous les participants !
EVOLUTIONS GLOBALES CONSTATÉES PAR LA CGE
► Les indicateurs d’insertion de la dernière promotion interrogée
marquent un fléchissement. L’accès à l’emploi s’est révélé plus
difficile fin 2012 et début 2013 avec la diminution du recrutement
des cadres et une légère augmentation de la durée de recherche
d’emploi. Cependant considérant le contexte de crise, les diplômés
des grandes écoles « s’en sortent bien » et plus particulièrement les
ingénieurs dont les niveaux se salaires n’ont pas baissé.
► Confirmation d’une augmentation croissante et régulière du nombre
de CDD depuis trois ans.
► La part des emplois à l’étranger croît cette année(16% des diplômés
ayant participé à l’enquête et 22,9 % des managers).
► Entre 2000 et 2013, constat d’une baisse continue des
rémunérations de début de carrière (en euros constants) pour les
ingénieurs (-11% ) comme pour les managers (-15%).
► La proportion des femmes parmi les ingénieurs augmente légèrement
passant de 29,4 % contre 29 % en 2011.
PARTICULARITÉS HEI / DONNÉES CGE (1)
Promotion 2012
Activité professionnelle
Volontariat
Création d'entreprise
Recherche d'emploi
Poursuite d'études
Thèse
Sans activité volontairement
Total
HEI
60,8 %
11%
0,4%
20,3%
5,5%
0,4%
1,6%
100%
CGE
65,4%
3,5%
0,4%
13,3%
8,7%
7,5%
1,2%
100%
Promotion 2011
HEI
78,8%
6,4%
0,6%
6,4%
7,2%
0,6%
0%
100%
CGE
78,2%
3,7%
0,4%
5,1%
2,9%
9,2%
0,6%
100 %
Promotion 2012
► L’augmentation importante du nombre de volontaires HEI cette année (26 contre 16 l’an
dernier) révèle l’attrait de cette formule à la fois pour les entreprises et les élèves.
► En ce qui concerne la recherche d’emploi , il est nécessaire de considérer également les
données relatives à la poursuite d’études et aux thèses. Les ingénieurs HEI sont plus nombreux
à entrer directement sur le marché de l’emploi et choisissent plus rarement de se spécialiser
que leurs homologues.
Promotion 2011
► Comme depuis plusieurs années, les chiffres de la promotion N-1 HEI sont meilleurs que ceux de
leurs homologues en ce qui concerne l’activité professionnelle. L’explication est sans doute à
trouver dans le fait que la promotion sortante est enquêtée peu de temps après la fin des stages et
la diplomation et qu’à cette période un certain nombre d’ingénieurs sont en pleine recherche
d’emploi.
PARTICULARITÉS HEI / DONNÉES CGE (2)
Taux net d'emploi *
% CDI / Diplômés en emploi
% Cadres ou assimilés / Diplômés en emploi
% Emplois en moins de 2 mois / Déjà travaillé
% Emplois à l'étranger
Satisfaction dans l'emploi
Rémunération brute annuelle hors primes France
Rémunération brute annuelle avec primes France
Rémunération brute hors primes
Rémunération brute avec primes
Promotion 2012
HEI
CGE
75,1%
83,5%
76,9%
78%
90,5%
79,4%
89,7%
90,9%
12,5%
12%
4,2
4,1
33 245 €
33 067 €
36 053 €
33 516 €
34 514 €
33 985 €
37 810 €
36 742 €
Promotion 2011
HEI
CGE
92,5%
94%
92,5%
86,1%
95,3%
91,6%
74,8%
74,6%
13%
11,6%
4,2
4
33 002 €
33 893€
36 276 €
36 768 €
33 879 €
34 094 €
38 032 €
38 160 €
Promotion 2012
Promotion 2011
Deux changements sont à noter par rapport aux
années précédentes.
Depuis plusieurs années également, les
indicateurs HEI de l’enquête de la promotion N-1
affichaient quasiment tous des résultats
supérieurs à ceux de la CGE. Cette année, le
« rattrapage » n’est pas constaté.
Depuis plusieurs années, le pourcentage HEI
relatif aux CDI était toujours supérieur à celui de la
CGE. La baisse de 6% par rapport à l’an passé
inverse la tendance.
A contrario, les rémunérations HEI constatées
étaient systématiquement en deçà de celles de
l’enquête et cette année, elles sont supérieures .
* Les modalités de calcul du taux net d’emploi (personnes en activité professionnelle + celles en
thèses CIFRE / personnes en activité professionnelle + celles à la recherche d’un emploi), excluant
les volontaires expliquent en grande partie le faible pourcentage HEI.
EVOLUTION DU TAUX DE PARTICIPATION SUR 6 ANS
88.00%
85.60%
86.00%
84.30%
84.00%
82.00%
80.00%
78.10%
77%
78.00%
76.00% 74.60%
73%
74.00%
72.00%
70.00%
68.00%
66.00%
Promotion sortante
Enquête 2008
Enquête 2009
Enquête 2010
Enquête 2011
Enquête 2012
Enquête 2013
Malgré l’augmentation des sollicitations et l’utilisation des réseaux sociaux,
communication, le taux de participation diminue depuis 3 ans. Parmi les causes
envisageables, figurent : l’allongement de l’enquête , l’utilisation des adresses
mails HEI à vie …
SITUATION DES RÉPONDANTS
1.7%
0.4% 1.4%
En activité professionnelle (Y compris volontariat)
En recherche d'emploi
5.5%
En poursuite d'études (Hors thèse)
Sans activité volontairement
En création d'entreprise
20.3%
71.6%
60,6 % en
activité
traditionnelle
et 11 % en
volontariat
En thèse
Evolutions constatées
- Augmentation nette du pourcentage de
répondants en activité professionnelle : 71,6%
contre 64,4 % en 2012 (+ 7,2%) et 68,1 en
2011
- La poursuite d’études contrebalance la
variation de l’activité professionnelle : 5,5%
contre 11,6% en 2012 (- 6,1%) et 7,3% en
2011
- Les chiffres de la recherche d’emploi sont
stables : 20, 3% cette année, 20,4 % 2012,
20,3 % en 2011
EVOLUTIONS HEI CONSTATÉES SUR 6 ANS
90.0%
80.0%
70.0%
60.0%
50.0%
40.0%
30.0%
20.0%
10.0%
0.0%
83.3%
70.5%
68.1% 64.4% 71.7%
63.8%
25.0%
20.3% 20.4% 20.3%
16.3%
9.4%
12.1%
10.9% 9.5%
6.5%
5.5%
7.3%
Promo Promo Promo Promo Promo Promo
2007 2008 2009 2010 2011 2012
Activité professionnelle
(y compris volontariat)
Recherche d'emploi
Poursuite d'études (y
compris thèse)
Sans activité
volontairement
Création d'entreprise
La promotion ayant la meilleure insertion ces dernières années est celle de 2007 (enquêtée
en 2008) avec 83,3% de jeunes diplômés en activité au moment de l’enquête soit le
pourcentage le plus important depuis 2000. La situation de la promotion HEI 2012 au
niveau de l’activité professionnelle est statistiquement la meilleure depuis.
VARIATIONS SELON LES DOMAINES
BFA
BAA
BTP
C
CM
ESEA
ITI
IMS
OME
TIMTEX
8
52
95
11
23
31
12
31
50
11
6
36
66
7
19
25
10
23
35
10
5
22
55
4
14
20
9
14
22
5
En recherche
d’emploi
10
7
3
2
3
6
13
4
En poursuite
d’études
2
4
Volontairement
sans activité
2
Diplômés
Répondants
En activité
En création
d’entreprise
En thèse
3
1
3
1
1
1
1
Les grandes différences de participation entre les domaines ne permettent pas
d’analyses précises. Deux constats : le pourcentage le plus important de jeunes
diplômés en activité professionnelle est celui des ITI comme l’an passé et les
domaines pour lesquels les pourcentage de jeunes diplômés en recherche d’emploi
sont les plus importants sont BAA, C, IMS, OME et TIMTEX
DURÉE DE LA RECHERCHE D’EMPLOI
0.0%
Depuis moins de 2 mois
2 à moins de 4 mois
16.7%
4 à moins de 6 mois
6 mois et plus
45.8%
37.5%
Constats
- Net recul du nombre de JD ayant trouvé en moins
de 2 mois : passage de 58,1% l’an dernier à
45,8%. Le pourcentage était de 56,6% en 2011
- Légère hausse du nombre d’étudiants dont la
durée de recherche a été comprise entre 2 et 4
mois : 37,5% cette année, 34,9% en 2011, 37 %
en 2011
- Augmentation importante par contre du nombre
d’étudiants ayant eu une durée de recherche
comprise entre 4 et 6 mois : passage de 4,7% à
16,7%. Le pourcentage était de 4,3% en 2011
Les données de cette année révèlent un allongement significatif de la durée de recherche
d’emploi par rapport à l’année dernière. Les entreprises sont attentistes par rapport au
redémarrage de l’activité économique et sécurisent également leurs recrutements.
MOYEN DE TROUVER UN EMPLOI
0.70% 4.90%
2.10% 2.10%
4.90%
0.70%
0.00%
Relations personnelles
Candidature spontanée (hors
candidature via un site Internet)
Sites Internet d'entreprises
10.40%
+ 2,4%
10.40%
63.20%
- 0,8%
Stage de fin d'études
+ 3,2 % / 2012
Site Internet spécialisé dans l'emploi
(dont APEC)
Autre moyen
Démarché(e) par un "chasseur de têtes"
Réseau des anciens élèves
18.80%
Service Emploi de votre Ecole
- 2,0%
19.40%
+ 2,6%
Forums des écoles
Stage année césure
Concours
Les réponses multiples sont acceptées (3 réponses maximum) pour la deuxième année consécutive aussi le
total est-il largement supérieur à 100. Dans la synthèse CGE, 38,3% des ingénieurs ont indiqué avoir trouver
leur emploi grâce au stage de fin d’études. Le deuxième moyen de trouver un emploi pour les ingénieurs de la
CGE est le site Internet spécialisé dans l’emploi avec 18% de réponses. L’importance du chiffre des stages est
une spécificité HEI.
PRINCIPALE MOTIVATION POUR LE CHOIX DE L’EMPLOI
44.1%
45.2%
L'adéquation avec un projet professionnel
28.7%
L'intérêt du travail en lui-même
3.7%
Les perspectives de croissance de l'entreprise
9.6%
Promo 2012
5.1%
6.1%
La notoriété de l'entreprise
Promo 2011
1.5%
Promo 2010
0.9%
Autre
Promo 2009
3.7%
1.7%
Le lieu géographique
4.4%
La politique globale de relations humaines dans
l'entreprise
Le montant du salaire proposé
37.5%
6.1%
0.0%
1.7%
0.0%
10.0%
20.0%
30.0%
40.0%
50.0%
60.0%
Les variations les plus marquées par rapport à l’an passé sont :
► Augmentation de 8,8 % pour l’intérêt du travail en lui-même
► Diminution de 5,9 % pour les perspectives de croissance de l’entreprise
Peut-être faut-il y voir la conscience de l’effet crise et des difficultés auxquelles sont
confrontées les entreprises …
EVOLUTION HEI DANS LES FONCTIONS OCCUPÉES
44.4%
Fonction Production-Exploitation
47.6%
8.3%
Fonction Direction
26.6%
13.9%
Fonction Commerciale (dont ingénieur d'affaires)
Promo 2008
6.3%
13.2%
Fonction informatique
9.8%
Fonction Recherche-R&D non informatique-Etudes
scientifiques
Promo 2007
10.2%
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
Promo 2012
4.9%
7.4%
Autres fonctions
4.8%
0.0% 10.0% 20.0% 30.0% 40.0% 50.0% 60.0%
Tendances générales de l’enquête CGE (évolutions constatées pour la période allant également de 2007 à 2013)
Constat d’un recul de la R&D et des études scientifiques et techniques au profit des études et du conseil et aux services de
production-exploitation des entreprises
Diminution des emplois dans les services de recherche en informatique de gestion également
3 premiers secteurs d’emploi des ingénieurs : 22,1% en Etudes-conseil, 15,5 % en Production – exploitation, 13,5% en R&D non
informatique.
Au niveau des résultats d’HEI, la très forte augmentation des chiffres de la fonction Direction est liée principalement au x études et au
conseil.
DÉTAIL HEI EVOLUTION DE LA FONCTION PRODUCTION
27.7%
Production - Exploitation - Chantiers
38.50%
4.6%
Achats, approvisionnements,logistique
Promo 2007
2.10%
7.4%
Promo 2008
Promo 2009
Méthodes, contrôle de production, maintenance
Promo 2010
0%
2.8%
Qualité, sécurité, surêté de fonctionnement
Promo 2011
Promo 2012
3.50%
1.9%
Assistance technique
3.50%
0.00%
5.00% 10.00% 15.00% 20.00% 25.00% 30.00% 35.00% 40.00% 45.00%
L’augmentation constatée dans l’enquête CGE des recrutements dans les services
de production-exploitation se retrouve également dans les résultats HEI. Le fait
qu’un grand nombre de jeunes diplômés HEI démarre également sur « Chantiers »
est également une cause majeure dans l’évolution des pourcentages.
DETAIL HEI EVOLUTION DE LA FONCTION DIRECTION
4.6%
Etude - conseil et expertise
16.80%
3.7%
Maitrise d'ouvrage
7.70%
Promo 2007
Promo 2008
0.0%
Promo 2009
Développement durable, Environnement
Promo 2010
0%
Promo 2011
0.0%
Promo 2012
Direction générale
0.70%
0.0%
Audit
1.40%
0.00%
2.00%
4.00%
6.00%
8.00% 10.00% 12.00% 14.00% 16.00% 18.00%
L’augmentation constatée dans l’enquête CGE des recrutements dans les services
d’études-conseil et expertise se retrouve également dans les résultats HEI.
DETAIL HEI EVOLUTION DE LA FONCTION INFORMATIQUE
9.2%
Etudes et développement en systèmes
d'information
4.20%
3.7%
Promo 2007
Informatique industrielle et technique
Promo 2008
2.80%
Promo 2009
1.9%
Promo 2010
Réseaux, intranet, internet et
télécommunications
Promo 2011
1.40%
Promo 2012
0.9%
Exploitation/maintenance informatique
1.40%
0.00%
2.00%
4.00%
6.00%
8.00%
10.00%
A l’identique, la diminution constatée dans l’enquête CGE des recrutements dans les
services de « R&D en informatique de gestion » est constatée également dans les
résultats HEI.
DETAIL HEI EVOLUTION DES AUTRES FONCTIONS « CLASSIQUES »
10.2%
R et D - Etudes scientifiques et techniques non
informatiques
Promo 2007
4.90%
Promo 2008
Promo 2009
11.0%
Promo 2010
Promo 2011
Promo 2012
Commercial (dont ingénieur d'affaires et technicocommercial)
6.30%
0.00% 2.00% 4.00% 6.00% 8.00% 10.00% 12.00% 14.00% 16.00%
La diminution constatée dans l’enquête CGE de l’importance de la sous-fonction
« R&D - études scientifiques et techniques non informatique » se confirme
également pour HEI. Pour la sous-fonction « Commercial », il est à noter que les
ingénieurs HEI sont très majoritairement ingénieurs d’affaires.
DETAIL HEI EVOLUTION DES AUTRES FONCTIONS
Juridique
0.70%
Administration, gestion, finances
Promo 2007
Marketing
Promo 2008
0.70%
Promo 2009
Promo 2010
Ressources humaines
Promo 2011
0.70%
Promo 2012
Enseignement
Autres fonctions
2.80%
0.00% 1.00% 2.00% 3.00% 4.00% 5.00% 6.00% 7.00% 8.00% 9.00%
Apparition pour la première fois du service/département juridique. La diminution
du pourcentage des diplômés sélectionnant « autres fonctions » reflète
l’amélioration de la qualité de l’enquête.
SECTEURS D’ACTIVITÉ DE L’EMPLOYEUR
1.40%
1.40% 0.70% 0.70%
0.70%
1.40% 1.40%
2.10%2.10%
Bâtiment travaux publics , construction.
2.80%
3.30%
Technologies de l'information (service)
Energie
Société de conseil
Commerce/Distribution
Autres secteurs
Bureau d'études
3.50%
38.00%
3.50%
4.20%
5.60%
38,3% en 2012
11,7%
0,8%
Industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique,
transformation du caoutchouc et des plastiques
Métallurgie et transformation des métaux
Industrie agroalimentaire
3,3%
Immobilier
Administration d'état, territoriale, hospitalière
4,2%
6.30%
Industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire
Transports
13,3%
4,2%
6.30%
5%
9.20%
7.70%
Une nouvelle fois, le trio historique des secteurs d’activité est
bouleversé avec le recul très important du secteur des industries
mécaniques qui perd 8,2 % par rapport aux chiffres de l’an
Autres secteurs industriels
Luxe
Urbanisme Architecture
Industrie des technologies de l'information
Institution Financière, Banque, Assurance
Cabinet d'audit, expert-comptable
DETAIL EVOLUTION DES PRINCIPAUX SECTEURS
8.30%
Technologies de l'information (service)
6.30%
5.6%
Commerce/Distribution
6.30%
0.0%
Promo 2007
Société de conseil
Promo 2008
7.70%
10.2%
Industrie automobile, aéronautique, navale,
ferroviaire
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
3.50%
Promo 2012
9.3%
Energie
9.20%
34.3%
Bâtiment travaux publics , construction.
38%
0%
5%
10%
15%
20%
25%
30%
35%
40%
45%
Tendances générales de l’enquête CGE (évolutions constatées pour la période allant également de 2007 à 2013)
Les bureaux d’études et les sociétés de conseil occupent la première place au sein des secteurs d’activité, avec un emploi sur six d’ingénieurs
sortant d’école. L’augmentation constatée traduit essentiellement un externalisation de certaines activités des entreprises.
Par rapport à l’an passé, l’emploi direct dans l’industrie du Transport et le BTP se contracte légèrement. Le secteur de l’énergie a connu une
nouvelle progression cette année. Les secteurs des TIC ont poursuivi leur baisse (passage de 13% en 2007 à 7% d’emplois directs pour
l’enquête 2013). Les emplois directs dans les institutions financières, la banque et l’assurance sont en diminution également.
Par rapport à l’analyse de la CGE, il faut ajouter aux chiffres présentés dans le graphique pour les sociétés de conseil ceux des bureaux d’études
ce qui donne pour 2013 un pourcentage global de 7,7 + 4,2 soit 11,3%
SECTEUR D’ACTIVITÉ FINAL
2.10%
2.10%
2.10%
2.10%
2.10%
2.90%
1.40% 0.70%
0.70%
Bâtiment travaux publics , construction.
Energie
Technologies de l'information (service)
Commerce/Distribution
Autres secteurs
Industrie du transport
2.90%
3.30%
40.70%
Industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique,
transformation du caoutchouc et des plastiques
Métallurgie et transformation des métaux
3.60%
Industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire
5.00%
Immobilier
Administration d'état, territoriale, hospitalière
6.40%
Transports
Autres secteurs industriels
7.10%
Luxe
7.90%
10.00%
Urbanisme Architecture
Banque / Assurance
.Disparition des rubriques « Société de conseil « et « Bureau
d’études » (11,9% des répondants) et répartition dans les
secteurs d’activités dans lesquels les personnes interviennent
Industrie des technologies de l'information
Cabinet d'audit, expert-comptable
LIEU DE TRAVAIL (DONNÉES HORS VOLONTARIAT)
Île-de-France
Province (yc DOM-COM)
12.6%
Etranger
6,6%
46.2%
69,3% en 2012
41.2%
24,1%
Les années se suivent et ne se ressemblent pas en ce qui
concerne le lieu de travail.
- La province a perdu plus de 20% de ses ingénieurs HEI
débutants par rapport aux chiffres de l’an dernier. 51% des
ingénieurs des écoles de la CGE y ont débuté cette année)
- La région parisienne a vu débuter cette année
beaucoup plus d’ingénieurs HEI que les années passées :
41,2% cette année contre 24,1 % l’an dernier, 25%
auparavant. 37% % des ingénieurs des écoles de la CGE y ont
débuté cette année.
- L’international a accueilli 6,6% de la promotion 2012 contre
9% l’an dernier. 12% % des ingénieurs des écoles de la CGE y
ont débuté cette année. Concernant l’international, pour avoir
une vision plus juste, il faut noter qu’il y a eu une nette
augmentation du nombre de volontaires HEI cette année (26
contre 16 l’an dernier).
La région la plus accueillante (hors Ile de France) reste le
Nord-Pas de Calais qui a embauché 22,40% de la promotion
2012 (29,7 % l’an dernier / 41% pour la promotion 2010).
ZOOM SUR LE VOLONTARIAT
Des volontaires toujours plus nombreux …
► 26 volontaires cette année soit 11 % des jeunes diplômés en activité
► 16 volontaires pour la promotion 2011, 10 pour la promotion 2010, 6 pour la 2009, 4
pour la 2008
Les Volontariats en Entreprises sont au nombre de 24 et il y a 2 Volontariats de Solidarité
Internationale. 18 ont une durée de 12 mois, 3 de 18 mois et 4 de 24 mois.
Les employeurs sont : VALEO, MCA Ingénierie (2), OXYLANE (2), DTP Terrassement (Bouyges
construction) , Bachy Soletanche (2), OTV S.A. (Veolia Water), Turbomeca, Sogea-Satom (Vinci
Construction x 3), Fondation des Architectes de l'Urgence, GDF-SUEZ, Enfants Du Mékong, Vinci
Construction Grands Projets (VCGP), Bouygues Bâtiment International (4), Renault, Assomption,
SMTC, Montupet SA, Fives Cail, AEFE, FCMP TR METAL ISLEME …
Les pays d’accueil sont : Allemagne, Belgique (x2), Cambodge, Cameroun, Chine (y compris Hong
Kong et Macao), Émirats arabes unis, États-Unis, Guinée, Haïti, Mexique, Philippines, Quatar (x3),
Roumanie (x2), Royaume-Uni (x3) , Russie (fédération de), Singapour (x2), Suisse, Tchad, Tunisie,
Turquie.
UTILISATION LANGUES ETRANGÈRES
100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
Jamais
Très rarement
Rarement (quelques fois
par mois)
Souvent (plusieurs heures
par semaine)
Quotidiennement
TAILLE DE L’ENTREPRISE
50 000 salarié(e)s et plus
1.40% 5.60%
5.60%
De 10 000 à 49 999 salarié(e)s
4.90%
De 5 000 à 9 999 salarié(e)s
De 2 000 à 4 999 salarié(e)s
40.80%
7.00%
De 500 à 1 999 salarié(e)s
De 250 à 499 salarié(e)s
De 100 à 249 salarié(e)s
3.50% 9.90%
De 50 à 99 salarié(e)s
11.30%
7.70%
2.10%
De 20 à 49 salarié(e)s
De 10 à 19 salarié(e)s
Moins de 10 salarié(e)s
Données globales de l’enquête CGE
L’ordre de grandeur constaté est le suivant : 29,5 % des ingénieurs travaillent dans des entreprises de moins de 250 salariés,
24,3 % dans celles ayant entre 250 et 500 salariés, 21,4 % dans celles ayant entre 5 000 et 50 000 salariés et 24,8 % dans celles
de plus de 50 000 salariés.
Données HEI : 24,5 % dans les entreprises de moins de 250 salariés, 3,5 % dans celles ayant entre 250 et 500 salariés, 31% dans
celles ayant entre 5 000 et 50 000 salariés et 40,8 % dans celles de plus de 50 000 salariés.
EVOLUTION HEI DE LA TAILLE D’ENTREPRISE
Moins de 100 salariés
17.50%
De 100 à 499 salariés
10.50%
De 500 à 2000 salariés
Promo 2009
9.90%
Promo 2010
Promo 2011
De 2000 à 10 000 salariés
Promo 2012
9.80%
De 10 000 à 49 999 salariés
11.30%
Plus de 50 000 salariés
40.80%
0.00%
5.00%
10.00%
15.00%
20.00%
25.00%
30.00%
35.00%
40.00%
45.00%
Les modifications apportées dans les questions relatives à la taille d’entreprises permettent de faire
apparaitre les tendances suivantes. L’évolution constatée est sans doute à mettre en lien avec les opérations
de rachat, de fusion et concentration d’entreprises. Les ingénieurs HEI restent toujours majoritairement
employés par les grandes entreprises.
CARACTÉRISTIQUES DU POSTE OCCUPÉ
Statut de consultant
Fonction liée à l'international
Animation Equipe Sans Hiérarchie
Responsabilites Hiérarchiques
Responsabilités Budget
Responsabilité Projet
15.80%
30.30%
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
Promo 2012
40.30%
42.30%
52.10%
74.60%
0.00% 10.00% 20.00% 30.00% 40.00% 50.00% 60.00% 70.00% 80.00% 90.00%
La baisse très importante constatée l’an dernier sur « l’animation d’équipe
sans hiérarchie » ne se confirme pas avec un retour à un pourcentage
similaire aux années précédentes.
STATUTS
► Type d’employeurs
►93,1% des JD sont salariés d’une entreprise privée (94,4 % l’an passé, 95,2% pour la promo 2010)
/ données CGE : 90%
► 0,7% sont non salariés car chef d’entreprise, profession libérale ou travailleur indépendant (3,2 %
l’an dernier, 0% … promo 2010) / données CGE : 1,1%
► 5,6% sont salariés d’une collectivité territoriale, d’une entreprise publique ou d’une structure
associative (1,6 % l’an dernier, 3,4 % … promo 2010 ) / données CGE : 5,7%
►0,7%% sont salariés d’état (0,8 % l’an dernier, 1,4% … promo 2010) / données CGE : 3,2%
► Type de contrats de travail
►Contrat à durée indéterminée : 75,5% (81,5 % l’an dernier, 78,8% … promo 2010)
►Contrat à durée indéterminée de chantier : 1,4% (0,8 % l’an dernier)
►Contrat à durée déterminée : 17,5% , 12,6 % l’an dernier, 14,3 % … promo 2010)
►Mission d’intérim : 2,8% (2,5 % l’an dernier, 2,7 % … promo 2010)
►Contrat local à l’étranger : 2,8% (2,5 % l’an dernier, 2,7 % … promo 2010)
►
Cadre ou non cadre
►Statut de cadre ou assimilé : 79,2% (87% l’an dernier, 86 % promo 2010)
►Non cadre : 8,3% ( 4,1 % l’an dernier, 5,6% promo 2010)
►Non concerné car travail à l’étranger : 12,5% (8,9 % l’an dernier, 8,4 % promo 2010)
SALAIRES PERÇUS EN FRANCE
► Moyenne des salaires bruts annuels d’embauche hors primes , avantages en
nature et gratification : 33 245 €
►Salaire minimum = 18 000 € / salaire maximum : 52 000 €
►Moyennes précédentes : 32 252 € l’an dernier / 31 502 € pour la promo 2010 /
31 086 € pour la promotion 2009 / 32 611 € pour la promotion 2008
► Moyenne des salaires bruts annuels d’embauche après intégration des primes
36 053 €
►Salaire minimum = 19 800 € / salaire maximum = 59 600 €
►Moyennes précédentes : 35 702 € l’an dernier / 33 779€ pour la promotion
2010 / 33 455 € pour la promotion 2009 / 34 187 € pour la promotion 2008
DONNÉES SALARIALES INGENIEURS SYNTHÈSE CGE (1)
Rémunération selon le lieu de travail (promotion 2012)
Rémunération brute annuelle, hors primes et avantages
Province (dont DOM-TOM)
Ile de France
Etranger
Ensemble
Hommes
31 873 €
35 769 €
42 262 €
34 598 €
Femmes
29 715 €
34 260 €
39 150 €
32 434 €
Ensemble
31 245 €
35 341 €
41 484 €
33 985 €
Rémunération brute annuelle totale incluant primes et avantages
Province (dont DOM-TOM)
Ile de France
Etranger
Ensemble
Hommes
34 340 €
38 650 €
48 120 €
37 596 €
Femmes
31 551 €
36 395 €
43 119 €
34 581 €
Ensemble
33 529 €
38 009 €
46 870 €
36 742 €
Quel que soit le type d’écoles ou la zone géographique, les rémunérations des femmes sont
inférieures à celles des hommes. L’écart s’accroît systématiquement avec l’ajout des primes. Ces
différences sont à mettre en relation avec les secteurs d’activité privilégiés différemment selon le
sexe, les femmes s’orientant plus vers des secteurs ou des services qui rémunèrent moins tels
recherche expérimentale, développement durable …
DONNÉES SALARIALES INGÉNIEURS SYNTHÈSE CGE (2)
Rémunération moyenne France avec primes selon le service / département d’emploi et le secteur d’activité des ingénieurs
Fonction
Etudes –
conseil
Production exploitation
Maîtrise
d’ouvrage
Qualité,
sécurité
Assistance
technique
R&D non
informatique
R&D TIC
Informatique
industrielle
RéseauxTélécoms
Exploitation
Informatique
Secteurs
Eco-industries
28 221 €
Industrie Agroalimentaire
Industrie du
transport
34 511 €
Métallurgie
31 801 €
28 036 €
36 321 €
35 164 €
29 635 €
34 354 €
36 735 €
35 874 €
34 010 €
37 128 €
35 694 €
36 842 €
35 061 €
35 319 €
34 465 €
36 677 €
34 369 €
34 743 €
ChimiePharmacie
34 377 €
Industrie TIC
37 424 €
Energie
36 702 €
41 859 €
40 367 €
BTP
33 585 €
37 687 €
34 077 €
Transports
36 583 €
34 684 €
TIC (service)
36 839 €
34 355 €
Administrations
37 398 €
Enseignement,
recherche
36 445 €
37 106 €
34 854 €
33 703 €
37 490 €
38 439 €
28 422 €
Chaque rémunération s’appuie sur un minimum de 30 déclarations effectuées par les diplômés 2012.
RECHERCHE AYANT DÉBUTÉ À LA SORTIE DE L’ÉCOLE
22.90%
OUI
77.10%
NON
Données générales enquête CGE
70% des diplômés 2012 en recherche d’emploi le sont depuis leur sortie de l’école.
DIFFICULTÉS RENCONTRÉES DANS LA RECHERCHE D’EMPLOI
1.30%
0.80% 0.40%
0.40%
Manque d'expérience professionnelle
Difficultés à trouver des offres d'emploi
Mobilité géographique difficile
3.80%
3.80%
14.30%
Difficulté à mettre en valeur mes compétences
Méconnaissance des débouchés possibles pour
ma formation
3.80%
Autre difficulté non mentionnée dans la liste
(précisez)
Formation inadaptée au marché de l'emploi
3.80%
12.20%
Formation mal, ou pas, reconnue par les
employeurs
Salaire proposé insuffisant
Mauvaise maîtrise des techniques de recherche
d'emploi (lettre de motivation,CV,entretien
d'embauche...)
Les résultats sont différents de 100 du fait des réponses multiples acceptées (3 maximum) et des
suppressions. Les 4 principales difficultés exprimées par les ingénieurs HEI sont les mêmes que celles de
l’enquête passée. Dans l’enquête CGE, la première différence se situe au niveau du quatrième motif qui se
trouve être le niveau de salaire insuffisant.
TYPES D’ÉTUDES POURSUIVIES
11 étudiants en poursuite d’études (hors HEI)
► Mastère spécialisé accrédité par la CGE : 4
►Ensam de Lille
►IFP School / ENSPM
►?
► Master : 4
►Université Claude Bernard à Lyon
►CNAM à Aix en Provence
►Centre des Hautes études de la construction
►La Sorbonne à Paris
► Master of Business Administration : 1
►IAE de Lille
► Autres études : 2
►Conservatoire de Lille
►Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val-de-Seine
Données globales enquête CGE
En incluant les thèses, 16% des ingénieurs sortis en 2012 ont poursuivi leurs études. 46% de ces poursuites
d’études se sont fait dans le cadre de thèse.
En comparaison, en incluant les thèses, 6,9 % des ingénieurs HEI ont poursuivi leurs
Études. 15% des poursuites d’études HEI se sont fait dans le cadre de thèses.
PRINCIPALES MOTIVATIONS HEI POUR LA POURSUITE
D’ÉTUDES
0.0%
Pour acquérir une spécialisation, dans le cadre de
mon projet professionnel
12.5%
Pour acquérir une double compétence
12.5%
50.0%
25.0%
Pour acquérir une compétence complémentaire
Dans l'attente de trouver un emploi
Autre raison (précisez)
Les autres raisons n’ont pas été précisées par les répondants.
SITUATION DES RÉPONDANTS HEI
6.40%
7.10%
0.60%
0.00%
En activité professionnelle (Y compris volontariat)
En création d'entreprise
1.30%
2,4%
3,6%
En recherche d'emploi
En poursuite d'études (Hors thèse)
En thèse
Sans activité volontairement
84.60%
92,2% en 2012
Comparaison avec l’enquête précédente
Les pourcentages de la recherche d’emploi et
de la poursuite d’études ayant tous deux
augmentés, ils contrebalancent l’activité
professionnelle. Les autres chiffres sont
similaires
En comparaison, l’activité professionnelle
constatée dans l’enquête CGE est de 78,2%
pour les ingénieurs de la promotion 2011
DURÉE D’OCCUPATION DU PREMIER EMPLOI
Enquête 2013
20 mois et plus
7.7%
de 15 à 19 mois
32.5%
De 10 à 14 mois
de 5 à 9 mois
Moins de 5 mois
27.4%
14.5%
17.9%
Modification dans l’enquête de cette année de la durée des périodes considérées avec un
allongement de celles-ci afin de mieux caractériser l’enquête. Dans l’enquête précédente,
les réponses avaient été : 15,8 % de répondants occupaient leur emploi depuis 16 mois et
plus, 44% depuis 12 à 15 mois et 17,8% depuis 8 à 11 mois.
MOYEN DE TROUVER UN EMPLOI
4.1% 4.1%
4.1%
6.5%
2.4%
Stage de fin d'études
0.8%
Relations personnelles
5,3%
47.2%
8.9%
8,7%
40% en 2012
9.8% 18,7%
13,3%
13.8%
14,7%
14.6%
18 %
26.8%
Candidature spontanée (hors
candidature via un site
Internet)
Site Internet spécialisé dans
l'emploi (dont APEC)
Sites Internet d'entreprises
Démarché(e) par un "chasseur
de têtes"
Autre moyen
Réseau des anciens élèves
Forums des écoles
L’évolution la plus notable est l’augmentation importante du nombre d’ingénieurs 2011
ayant trouvé leur premier emploi grâce à leur stage de fin d’études. L’on peut supposer que
c’est également pour cette raison qu’ils ont moins sollicité leur réseau …
EVOLUTION DE LA FONCTION OCCUPÉE
Fonction Production
43.90%
Fonction Direction
Fonction Commerciale (dont ingénieur
d'affaires)
Fonction informatique
Recherche et R&D
Autres fonctions
24.50%
7.30%
10.50%
Promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
8.10%
5.70%
0.00% 10.00%20.00%30.00%40.00%50.00%60.00%
L’enquête de la CGE ne faisant pas d’analyse approfondie des résultats de la promotion N1, l’on ne peut que constater pour les résultats HEI une évolution semblable à la promotion
sortante au niveau de la fonction Direction en lien avec le nombre croissant d’ingénieurs
travaillant dans les sociétés de conseil et de bureaux d’études.
DETAIL EVOLUTION FONCTION PRODUCTION
Production - Exploitation Chantiers
Achats,
approvisionnements,logistique
Méthodes, contrôle de
production, maintenance
Qualité, sécurité, surêté de
fonctionnement
Assistance technique
37.4%
1.6%
0.8%
3.3%
Promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
0.8%
0.0% 10.0% 20.0% 30.0% 40.0%
Même tendance que pour la promotion 2012 : augmentation de la fonction
Production à mettre notamment en lien avec l’augmentation des promotions
choisissant un domaine porté par le département Construction.
DETAIL EVOLUTION FONCTION DIRECTION
Etude - conseil et expertise
17.1%
Maitrise d'ouvrage
Développement durable,
Environnement
4.1%
0.0%
Direction générale
Audit
Promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
3.3%
0.0%
0.0%
5.0%
10.0% 15.0% 20.0%
Même tendance que pour la promotion 2011 : augmentation de la fonction sousfonction Etude – conseil et expertise avec un nombre grandissant d’ ingénieurs
HEI assurant ce type de missions soit dans les entreprises (emplois directs) soit
dans les bureaux d’études et les sociétés de conseil (emplois indirects)
DETAIL EVOLUTION FONCTION INFORMATIQUE
Etudes et développement en
systèmes d'information
Informatique industrielle et
technique
Réseaux, intranet, internet et
télécommunications
0.8%
promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
1.6%
1.6%
Exploitation/maintenance
informatique
0.0%
6.5%
2.0%
4.0%
6.0%
8.0%
La nette percée de l’informatique industrielle et technique constatée l’an dernier
ne se confirme pas.
DETAIL EVOLUTION DES AUTRES FONCTIONS « CLASSIQUES »
Recherche - Etudes scientifiques et techniques non
informatique
8.1%
Promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
Commercial (dont ingénieur d'affaires et technicocommercial)
7.3%
0.0%
2.0%
4.0%
6.0%
8.0%
10.0%
12.0%
Pas d’évolutions notables : stabilité des chiffres. Même remarque que pour la
promotion 2012 : les ingénieurs HEI travaillant dans le fonction Commerciale sont
majoritairement ingénieurs d’affaires
DETAIL EVOLUTION DES AUTRES FONCTIONS
Juridique
0.0%
Administration, gestion, finances
2.4%
Marketing
Promo 2008
0.0%
Promo 2009
Promo 2010
Ressources humaines
Promo 2011
0.8%
Enseignement
0.8%
Autres services ou département
1.6%
0.0%
1.0%
2.0%
3.0%
4.0%
5.0%
6.0%
7.0%
Apparition pour la première fois du service/département juridique. La diminution
du pourcentage des diplômés sélectionnant « autres fonctions » reflète
l’amélioration de la qualité de l’enquête.
SECTEURS D’ACTIVITÉ DE L’EMPLOYEUR
1.60%1.60% 0.80%
1.60%
1.60%
2.40%
2.40%
2.40%
2.40%
Energie
Industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire
Transports
Technologies de l'information (service)
Autres secteurs industriels
30.90%
8,2%
3.30%
3.30%
29,3% en 2012
Commerce/Distribution
Institution Financière/Banque/Assurance
0,7%
Société de conseil
5,4%
Métallurgie et transformation des métaux
3,4%
Industrie des technologies de l'information
8,8%
2,7%
4.90%
4.90%
Bâtiment travaux publics , construction.
Autres secteurs
3.30%
4.10%
0.80%
Immobilier
Bureau d'études
15.40%
2,7%
5,4%
5.70%
10,9%
5.70%
Industrie agroalimentaire
Industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique,
transformation du caoutchouc et des plastiques
Agences de communication, publicité
Enseignement, recherche
Luxe
Contrôle technique
EVOLUTION DES PRINCIPAUX SECTEURS
Autres secteurs
Industrie chimique, parachimique,
pharmaceutique, cosmétique,…
Technologies de l'information (service)
Commerce/Distribution
Société de conseil
Industrie automobile, aéronautique,
navale, ferroviaire
Energie
Bâtiment travaux publics , construction.
5.70%
1.60%
4.90%
Promo 2008
Promo 2009
Promo 2010
Promo 2011
3.30%
3.30%
5.70%
15.40%
30.90%
0.0% 5.0% 10.0% 15.0% 20.0% 25.0% 30.0% 35.0% 40.0%
Deux remarques par rapport à l’évolution des données depuis l’enquête de l’année dernière : la baisse du pourcentage de
la rubrique « société de conseil » s’explique par l’éclatement cette année de la rubrique initiale en 2 sous-rubriques :
l’actuelle « société de conseil » et une nouvelle appelée (Bureau d’études). L’addition des 2 résultats donne 5,7%.
Bien que n’apparaissant pas encore dans les principaux secteurs, il faut noter les 3,3% de personnes travaillant dans le
secteur de la finance, pourcentage qui augmentera sans doute l’an prochain en lien avec l’évolution des effectifs de BFA.
LIEU DE TRAVAIL (DONNÉES HORS VOLONTARIAT)
13.1%
6,5%
Province (yc DOM-COM)
Île-de-France
50.8%
36.1%
33,5%
Etranger
60 % en 2012
Principal changement identique à celui
constaté pour la promotion 2012 : net recul
de la province mais au profit de l’étranger
plutôt que de la région parisienne.
L’étranger revient au niveau constaté il y a 2
ans : 12% de la promotion 2009 y avait
débuté en 2010.
TAILLE DE L’ENTREPRISE
50 000 salarié(e)s et plus
0.80%
4.90%
4.10%
De 10 000 à 49 999 salarié(e)s
4.90%
4.90%
De 5 000 à 9 999 salarié(e)s
De 2 000 à 4 999 salarié(e)s
39.80%
4.90%
De 500 à 1 999 salarié(e)s
De 250 à 499 salarié(e)s
9.80%
De 100 à 249 salarié(e)s
De 50 à 99 salarié(e)s
4.10%
3.30%
De 20 à 49 salarié(e)s
18.70%
De 10 à 19 salarié(e)s
Moins de 10 salarié(e)s
CARACTÉRISTIQUES DU POSTE OCCUPÉ
Statut de consultant
15.3%
Fonction liée à l'international
42.9%
Animation Equipe Sans Hiérarchie
31.7%
Responsabilites Hiérarchiques
38.0%
Responsabilités Budget
51.7%
ResponsabilitéProjet
0.0%
Promo 2012
Promo 2011
77.5%
20.0%
40.0%
60.0%
80.0% 100.0%
En comparaison avec la promotion 2012, il y a peu de différences au regard
des données actuellement disponibles. Les données des prochaines années
permettront de voir si l’écart constaté sur l’international a du sens.
STATUTS
►
Type d’employeurs
►94,3% des JD sont salariés d’une entreprise privée (96% l’an passé, 94,4 % en 2011)
►1,6% sont non salariés car chef d’entreprise, profession libérale ou travailleur indépendant (0,7 % l’an
passé, 3,2 % en 2011
►4,1 % sont salariés d’une collectivité territoriale, d’une entreprise publique ou d’une structure associative
(2,7% l’an passé, 3,4% en 2011)
►0% sont salariés d’état (0,7% l’an passé, 0,8 % en 2011)
►
Type de contrats
►Contrat à durée indéterminée : 91,7% (88,5 % l’an passé , 81,5 % en 2011)
►Contrat à durée indéterminée de chantier : 0,8% (1,4 % l’an passé, 0,8 % en 2011- 1ère année
d’intégration de ce type de contrat dans l’enquête)
►Contrat à durée déterminée : 2,5% (5,4 % l’an passé, 12,6 % en 2011)
►Mission d’intérim : 0,8% (0,7 % l’an passé , 2,5 % en 2011)
►Contrat local à l’étranger : 4,2% (2 % l’an passé, 2,5 % en 2011)
►Autre : 0% (2% l’an passé, 0 % en 2011)
►
Cadre ou non cadre
►Statut de cadre ou assimilé : 82,9% (89,9 % l’an passé , 87% en 2011)
►Non cadre : 4,1% (2% l’an passé, 4,1 % en 2011)
►Non concerné car travail à l’étranger : 13% (8,1 % l’an passé, 8,9 % en 2011)
SALAIRES EN FRANCE
► Moyenne des salaires bruts annuels d’embauche hors primes (Intérim / CDD et
CDI) : 33 002 €
►Salaire minimum = 20 000 € / salaire maximum = 41 000 €
►Moyennes précédentes : 33 433 pour la promotion 2010 / 33 375 € pour la
promotion 2009 / 32 815 € pour la promotion 2008
► Moyenne des salaires bruts annuels d’embauche après intégration des primes
2011 (Intérim, CDD et CDI) = 36 276 €
►Salaire minimum = 24 000 € / salaire maximum = 57 272 €
►Moyennes précédentes : 36 776 € pour la promotion 2010, 36 005 € pour la
promotion 2009, 35 681 € pour la promotion 2007

similar documents