Présentation AAF pour chauffagiste

Report
Un chauffage central hybride avec
l’AQUA AIR FLOW
de Jidé
André HABAY, Administrateur CO2.mini, Concepteur
Pourquoi le bois dans un système de
chauffage hybride ?
 Energie renouvelable accessible localement
 60% moins chère que le mazout
 Agrément de la chaleur par radiation
 Plaisir de la flamme (insert avec grande vitre)
 Large ressources disponibles
 80% du bois non exploité
 Production de biomasse en croissance
 Mais ! Stockage, autonomie limitée, manipulation……
Chauffage central (eau) hybride
Répartition Ex villa 4000L de mazout
 Besoin énergétique : 35 000 KWh
 Solaire thermique : 5 000 KWh soit 14 %
 Bois 12 stères soit 20 000 KWh soit 57 %
 Mazout 10 000 KWh soit 29 %
Répartition des consommations
Bois
Mazout
Solaire
Principe du poêle à bois « hydro » ou
poêle « bouilleur »
 Développement important du principe dans les années 70
 Mauvaise réputation : accident de surchauffe
 L’eau est en contact direct avec la chambre de combustion
 Combustion altérée par le refroidissement de la chambre
 Entretien important des zones d’échange
 Installation lourde (vanne 3 voies T° retour,ballon tampon, évacuation,
eau refroidissement…
Principe innovateur de l’Aqua Air Flow
de Jidé
 Jidé est un spécialiste dans la réalisation
d’insert bois à combustion moderne
(post-combustion)
 L’eau n’est pas en contact direct avec
la chambre de combustion ( Ex DDG).
La chaleur émise par le corps de
chauffe de l’insert à de l’air circulant en
circuit fermé et transitant par un
échangeur Air / eau
5 avantages majeurs se dégagent de
cette architecture
 Aucun risque de surchauffe
 >80° dans le circuit eau, l’arrêt du ventilateur stoppe le flux d’air caloporteur
 Pas de choc thermique altérant la combustion moderne et écologique de
l’insert
 La production peut fonctionner en mode production eau chaude ou en
mode air chaud (principe breveté)
 Pas d’encrassement des zones d’échanges thermiques (condensation,
bistre,….)
 Fonctionne en basse température (30° – 40°) pour plancher chauffant
Modèles disponibles
 Existe en poêle ou en insert
 10KW ou 16 KW
Multiple possibilités d’intégration
Installation
 Raccordement cheminée
 Sauf si boisseaux 20x20 de qualité, tubage en Inox double feuillages
recommandé (Ø 150 AAF 67+ et Ø 180 AAF 77+)
 Raccordement étanche avec pièces d’origine adaptées
 Hauteur cheminée minimum de 6 m, pas d’angle à 90° et 2 angles à 45°
(dévoiement) nécessite un mètre supplémentaire
 Ramonage par la bas possible en enlevant la chicane
 Grilles de décompression (basse et haute) si posé dans un manteau de
cheminée en mode encastré
Installation
 A l’intérieur de l’AAF
 Raccordement hydro par l’arrière ou sous l’AAF
 Prise d’air extérieur (Ø 100) à l’arrière droit ou sous l’AAF (prédécoupe)
 4 cables haute température (silicone) à connecter à l’extérieur de l’AAF
 Une alimentation électrique 220v
 Un départ variateur (L / N)
 Un retour variateur vers ventillateur (M/M)
 Une alimentation circulateur (220v) aussi utilisable pour commande vanne 3 voies ( via
relais)
 Vermiculite : matière céramique compressée réfractaire et résistant à 1000° afin
de favoriser la post-combustion (combustion propre sans suie)
Installation
 Grille et cendrier sous la grille
 Position de la chicane
 Réglage de la chicane
Installation
 Régulation de l’AAF (4 airstats + un thermostat à lame)
 1 airstat de démarrage du ventillateur (+ de 55° haut du corps de chauffe)
 1 airstat de démarrage du circulateur (et/ou vanne 3 voies) +75° haut échangeur)
 2 airstat de sécurité coupant le ventillateur (+ 85° sous l’échangeur)
 1 thermostat à lame réduisant fortement l’arrivée d’air de combustion (haut > 150°)
 Echangeur amovible dans AAF 67+ mais fixe dans AAF77+ avec bouchon
purgeur
 Connexion hydro 4/4 fileté male sur échangeur (pour solidité) mais
raccordement en ¾ (Ø 22) suffisant. Utilisation de l’Inox annelé recommandé.
Pas de flexible sanitaire tressé.
Synthèse
 Construction de l’Aqua Air Flow est 100% belge (produit à Herve)
 Principe de fonctionnement innovant reconnu par l’OEB donnant droit au
brevet européen. (procédure en cours)
 Innovation primée à Batibouw 2011 et Bois Energie (France) en 2012
 Retour d’expérience sur 50 installations
 www.jide.be
 www.co2mini.com
Mise en route
 Commande de contrôle d’air de combustion ouverte ( à gauche)
 Porte entrouverte pendant 10 min
 Refermer porte et positionner la commande d’air au centre (air secondaire
et de balayage)
 Après 15 à 20 min démarrage du ventilateur
 5 à 10 min après démarrage du circulateur
 Porte ouverte, la fumée de doit pas sortir du poêle
Aller au contenu
•Accueil
•Aqua Air Flow
•Vidéos
•Photos
•Nouveau modèle AAF 67+
•Télécharger (PDF)
•Témoignages clients
•Contact
•Evénements
•Revendeurs
Témoignages clients
Utilisateur de la région de Bourges (France)
Je suis utilisateur du Jidé Aqua Air Flow depuis le début de l’hiver(installation du poêle -modèle encastrable- en été 2012. J’ai pu
chauffer mon habitation(140m2 sur deux niveaux, isolation correcte, 11 radiateurs avec une puissance installée de 11 kw) tout l’hiver
sans appoint chaudière autre que pendant mes absences prolongées. La puissance de l’aqua air flow est suffisante (10 à 14 kw) pour
obtenir une température intéressante pour mes radiateurs classiques dimensionnés à 100w/m2 sauf à l’étage où la puissance est
moindre. Mon installation comprend 2 ballons tampon de 200 litres montés en parallèle afin d’aplanir les variations de température
de l’eau des radiateurs. Cet hiver je n’ai utilisé qu’un seul ballon en tampon, le temps de chauffe devenant trop long pour les deux.
Pour obtenir le chauffage d’un volume d’eau de plusieurs milliers de litres il faudrait chauffer très fort pendant un laps de temps très
important (je pense qu’il ne faut pas oublier la puissance nécessaire pour les radiateurs!!!) avec comme désagrément la surchauffe de
la pièce où se trouve le poêle. Le Jidé transmet environ la moitié de sa puissance à l’eau et l’autre moitié en rayonnement. Donc en
résumé un poêle sûr(pas de risque de surchauffe), suffisamment puissant pour le chauffage avec un réglage facile de la combustion
mais qui ne pourra pas assurer le cumul chauffage quotidien plus l’accumulation dans un ballon de stockage très important(plusieurs
milliers de litres).

similar documents