Les nouvelles thérapeutiques du diabète ciblées sur les

Report
Ramona Abi Gerges-Liban
1.
Régénération des nouvelles cellules bêta
2.
Prévention du rejet de greffe d’ilots par méthodes
immuno-modulatrices
3.
Succès de la greffe d’ilots dependemment du
nombre d’infusions reçues
4.
Indications possibles de greffe
5.
Effets d’anticorps anti-GAD sur le pronostic de
greffe
Pedro HERRERA (Genève, Suisse)
Nature 464, 1149-1154 (22 April 2010)
doi:10.1038/nature08894

Approches experimentales chez les souris.
- Ablation cellulaire
- Etude des lignées cellulaires

Insertion d’un géne de récepteur membranaire à la
toxine diphtérique sur un locus HPRT du chromosome
X des souris transgéniques.

Marquage des cellules à insuline par tamoxifène.

Marquage des cellules alpha fluorescente.
(promoteur Glut2)



Destruction des cellules beta par injection de toxine
diphtérique.
Resultats:
Après 2 semaines ,<1 % de cellules beta restent.

Regeneration a 1 mois , entre 25 et 80% de cellules
beta

Après 5 mois : 50% des souris males présentent une
normoglycemie.

Des cellules hétérologues non marquées par
tamoxifène (origine non beta) se trouvent à 1 mois
avec un contenu d’insuline et glucagon .

Après la destruction simultanée des cellules alpha et
beta, il n’y a plus d’expression bi-hormonales.

Les cellules alpha subissent une reprogrammation
afin de devenir des cellules beta adultes .
F.Mougel ,A.Penformis (Besancon )

Methodes:
Injection IV de cellules apoptotiques par irradiation-γ ,
7 jours avant la greffes d’ilots (500 ou 1 000)
allogéniques issue du donneur par l’étude des
Lymphocytes T régulateurs CD4 + CD25 + FoxP3 (Treg)
Résultats:
La médiane de survie des greffons est augmentée chez
les groupes injectés de cellules apoptotiques comparée
au contrôle.

La déplétion spécifique des T reg abolit la réponse
bénéfique induite par les cellules apoptotiques.

L’injection de cellules apoptotiques 7jours avant une
allogreffes d’ilots augmente la survie des greffons
S.Borot (Suisse), P.Y.Benhamou (Grenoble)

Méthodes:
Chez des patients DT1, ayant une greffe rénale
fonctionnelle , HLA identique
15 pts ont été transplantés avec un recul de 2 ans
(8 pts ont 1 seul infusion = 5 312 IEQ/Kg)
(7 pts ont reçu 2 greffes = 10 564 IEQ/Kg )

Résultats:
Insulino-indépendance de 4,7 mois avec 1 seule greffe
et 19 mois avec 2 greffes , sans risque d’hypoglycémie.
E.Leprieur ,A.wojtusciszyn (Montpellier)
Critères d’inclusions pour GIL:
 Hypoglycemie>10/mois
 Percerption d’hypoglycémie <0,54 g/l
 Hypoglycémie sévères
Critères de non inclusions :
 Besoin d’insuline > 0,7 UI/Kg/J
 Poids >75 kg
 IMC >26 Kg/m2
 Proteinurie > 0,5g/24h
 Clairance de créa <50 ml/min

12 pts traités par IP ,51 par SC

Selon les critères de besoin d’insuline et IMC :Seuls
49% légibles

Selon les principaux critères, exclusion de 83.3% sous
pompe IP et 60.7% en SC .

17.4% (11 pts ) présentent de nephropathie

Parmis les diabetiques type 1 , 12% beneficient d’une
greffe d’ilots.
M.-C Vantyghen, F.Pattou (Lille)

Méthodes: 14 patients greffés d’ilots seuls TIS
compares a 11 patients greffés d’ilots après greffe de
rein (TIR).
Suivis par la concentration serique de GAD, ICA, IA2
avant et pendant 3, 6, 12, 24, et 36 mois.
le succès défini par une insulino-indépendence avec
HBA1C ≤ 6,5%
Résultats:
- les TIS après 1 an et 3 ans :71% et 50% de succès
- les TIR après 1 an et 3 ans:54% et 36% de succès

le succès à 3ans était plus fréquent avec le groupe TIS
avec un taux GAD <20 UI/l pré-transplantation
Aucun patient du groupe TIR avait GAD>20 UI/L prétransplantation

chez TIS la presence et l’ascension des taux d’ anti- GAD
exerce un effet défavorable sur le pronostic à 3 ans

le niveau d’anticorps est independent des groupes HLA

similar documents