La réunion de crise du 14 avril 2014 en Guinée

Report
REUNION DU COMITE
NATIONAL DE CRISE
14 Avril 14
Ordre du jour
1- Revue des Recommandations 5 mn
2- Niveau de mise en œuvre du Plan de réponse 35 mn
3. Situation Epidémiologique 10 mn
4- Autres Interventions 5 mn
5- Divers 5 mn
REVUE DES RECOMMANDATIONS
 Améliorer le suivi des contacts à Conakry et à Nzérékoré
(partenaires),
 Rendre disponibles les fonds annoncés pour permettre la
mise en œuvre des activités (partenaires),
 Finaliser l’inscription sur les tableau des intervention du
terrain (partenaires)
POINTS SAILLANTS
 Annonce de contribution de ECHO pour un montant de 600 000
euros repartis entre OMS (400000 euros) et MSF (200000 euros),
 Annonce d’une contribution de l’Allemagne pour 250 000 Euros
 Tenue des réunions de coordination préfectorales sous la présidence
des Préfets.
 Cartographie des interventions des partenaires en cours de
finalisation
 Formation des volontaires de la Croix rouge de Guéckédou sur le
soutien psychosocial
 Formation du personnel de santé de l’hôpital de Kissidougou,
Guéckédou et Macenta sur la prévention et le contrôle de
l’infection en collaboration avec l’OMS, DRC et la DRS.
PLAN DE REPONSE
PLAN DE REPONSE
• UNICEF: Communication de masse (lieux publics) et de proximité (porte a
porte) sur le terrain, Distribution de 12.000 morceaux de savon et 3.000 flacons
de chlore,
• Diffusion en 8 langues (7 langues locales et le français) les messages de
prévention et d'information sur l‘épidémie,
• OMS: Tenue régulière de la réunion de coordination
• Mise en route des trois spécialistes sur le terrain (Clinicien, Logisticien et
épidémiologiste)
• Investigation des cas et suivi des nouveaux contacts dans la ville de Conakry,
PLAN DE REPONSE
PARTENAIRES
UNICEF
ZONE
D’INTERVENTION
TYPE
D’INTERVENTION
CONAKRY (Matam,
Ratoma et Matoto)
Mobilisation Sociale /
Communication pour
le changement de
comportement
NZEREKORE
Mobilisation Sociale/
(Macenta, Guéckédou Communication pour
et Kissidougou)
le changement de
comportement
NZEREKORE
UNFPA
UNHCR
PEC Médicale et
communication
CONAKRY
Communication
MACENTA (Camp de
réfugiés de
Kouankan)
Communication
/Mobilisation sociale
PEC
MONTANT
DISPONIBLE (USD)
 250 000 FP
 523 602 Japon
 200 000 USAID
 115 250 FP
PLAN DE REPONSE
PARTENAIRES ZONE
D’INTERVENTION
OMS
NATIONALE
(Conakry,
Guéckédou,
Macenta,
Kissidougou, Dabola
et Dinguiraye)
TYPE D’INTERVENTION
MONTANT DISPONIBLE
(USD)
Coordination
 315 000
Mobilisation Sociale et
Communication pour le
changement de
comportement
 120 000 FP
 30 000 (Rio Tinto )
Logistique et Gestion des
déchets
 186 800 FP
 30 000 (Rio Tinto)
 28 200 (VIVO)
PEC des malades
 145 000
Surveillance
 467 000
 25 000 (Rio Tinto)
Prévention et contrôle de
l’infection
 205 000
 15 000 (Rio Tinto)
Laboratoire
 87 000
Gestion des données
 55 000
APPUI TECHNIQUE
 397 500
PLAN DE REPONSE
PARTENAIRES
ZONE
D’INTERVENTION
TYPE
D’INTERVENTION
MONTANT
DISPONIBLE (USD)
OOAS
ZONES TOUCHEES
-
 50 000
PLAN GUINEE
Renforcement des
Macenta, Kissidougou capacités
Logistique
et Guéckédou
 150 000
Sensibilisation
PEC
MSF
PAM
SAVE THE CHILDREN
Conakry, Guéckédou,
Macenta et
Kissidougou
Suivi des contact
Conakry
Appui nutritionnel
 130 000
ZONES TOUCHEES
Appui nutritionnel
 1 360 123
KANKAN
Formation et
sensibilisation
 68 000
Sensibilisation
 2 475 928 FP
 962 861 ECHO
Renforcement des
capacités
PLAN DE REPONSE
PARTENAIRES
MINISTERE DE LA
SANTE
TOTAL
ZONE
D’INTERVENTION
TYPE
D’INTERVENTION
MONTANT
DISPONIBLE (USD)
 1 428 571
9 820 835
PLAN DE REPONSE
OBJECTIFS STRATEGIQUES
Estimés
Mobilisés
1. Renforcer la coordination des
activités de riposte à tous les niveaux
563 565
315 000
2. Renforcer la détection précoce des
cas suspects et l’identification des
contacts
634 520
492 000
3. Mener des investigations autour
des cas suspects et des décès
1 192 450
220 000
4. Assurer une prise en charge rapide
et efficace de tous les cas suspects
1 972 450
120 450
5. Assurer une bonne gestion des
corps des personnes décédées de
fièvre hémorragiques
491 000
205 000
6. Promouvoir des comportements
de prévention et de lutte contre la
2 949 000
336 379
GAP
PLAN DE REPONSE
OBJECTIFS STRATEGIQUES
Estimés
Mobilisés
7. Renforcer les plateaux
techniques du réseau de
laboratoires
514 080
87 000
8. Assurer une gestion sécurisée
des déchets
489 186
244 200
9. Assurer une prise en charge
psychosociale des cas
297 276
25 000
10. Consolider des mesures de
riposte
2 830 000
0
11. PEC nutritionnelle malades et
familles et personnes
vulnérables
1 521 123
350 000
TOTAL
1
(%)
PLAN DE REPONSE
GAP
COUTS USD
Montant disponible 9 820 835
Montant à
rechercher
TOTAL
2 113 180
11 934 015
(%)
PLAN DE REPONSE
(Annonce de contribution)
PARTENAIRES
MONTANTS (USD)
UNICEF
250 000
UNFPA
115 250
OMS (FP, RD, FAUSP)
425 656
ECHO / OMS
550 206
RIO TINTO (OMS)
100 000
CRS
62 140
MRU
15 000
Plan Guinée (DRS/DPS)
150 000
Japon (UNICEF)
523 602
Save the Children
48 000
Chine (Croix rouge)
50 000
Gouvernement Guinéen
1 428 571
PLAN DE REPONSE
(Annonce de contribution)
PARTENAIRES
PAM
MONTANTS (USD)
1 521 123
ECHO (A TRAVERS MSF) 200 000
687 758
OOAS
50 000
Espagne
206 327
USAID (UNICEF)
583 500
France (CRG)
206 327
MSF (Fond propre)
2 475 928
Allemagne
343 878
Vivo Energy
28 200
TOTAL
PLAN DE REPONSE
Estimation des coûts pour le suivi des contacts
TABLEAU RECAPITULATIF
Montants
Guéckédou
343 900 000
Macenta
181 400 000
Kissidougou
51 400 000
Dabola
67 650 000
Dinguiraye
51 400 000
Conakry
TOTAL
343 900 000
1 039 650 000
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
Djinguiraye
Dabola
Koundara
Mali
Koubia
Gaoual
Siguiri
Dinguiraye
LÚlouma
Tougue
LabÚ
BokÚ
TÚlimÚlÚ
Pita
Dalaba
Mandiana
Dabola
Fria
Kouroussa
Mamou
Boffa
Dubreka
Kindia
Kanjkan
Faranah
Conakry
Coyah
Ratoma
Dixinn
Matoto
Matam
Kaloum
Forecariah
Kissidougou
Kissidougou
KÚrouanÚ
Beyla
GueckÚdou
Guéckedou
Macenta
N'zÚrÚkorÚ
1 point = 1 cas suspect
1 point = 1 cas confirmé au Labo
Macenta
Yomou
Lola
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
DISTRICTS
TOTAL
CAS
DECES
LETALITE (%)
CAS
Confirmés
163
112
68,7
75
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
Nouveaux cas
DISTRICTS
CAS
DECES
Conakry
0
2
Guéckédou
4
5
Macenta
0
1
Kissidougou
0
0
TOTAL
4
8
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
Total cas et décès
DISTRICTS
CAS
DECES
31
100
21
6
14
73
15
5
Dabola
4
4
Dinguiraye
1
1
163
112
Conakry
Guéckédou
Macenta
Kissidougou
TOTAL
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
(SUIVI DES CONTACTS)
Rubriqu
es
Conakry Guécké
dou
Macent
a
Kissidou Dabola
gou
Dinguira Nzéré
ye
TOTAL
# total
de
contacts
207
249
76
16
63
2
0
591
#
Contacts
suivi ce
jour
176
49
22
16
-
-
0
263
# de
Contacts
sorties
27
28
54
0
-
-
0
109
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
Autres Informations de cas suspects et décès
 MALI:
 Six (06) cas suspects sont en observations (Bamako 3,
Kourémali 2 et Bancouma 1). Renforcement des mesures de
surveillance aux frontières de Kourémali et à l’aéroport,
Briefing du personnel de santé, Mise en place des unités
d’isolement aux postes frontières avec la Guinée.
 SIERRA LEONE:
 Toujours pas de cas suspects et les dispositions de
surveillance sont renforcées ainsi que la formation du
personnel.
 LIBERIA:
 25 cas suspects dont 12 décès et 05 cas confirmés dont. Le
suivi des contacts est en cours (28).
PERSPECTIVES
 Poursuivre la recherche active des contacts et leurs suivi à
Conakry et Nzérékoré;
 Poursuivre les activités de sensibilisation à travers les différents
canaux de communication (Radio, TV, presse écrite, en ligne, SMS
etc.);
 Poursuivre les activités de traitement des corps et la gestion des
enterrements avec la Croix rouge;
 Poursuivre les activités de prise en charge des malades dans les
centres d’isolement.
MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE REPONSE
Coordination
• Tenue des réunions de coordination préfectorales sous la
présidence des Préfets.
• Cartographie des interventions des partenaires en cours de
finalisation.
MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE REPONSE
Logistique
• Montage des 70 vélos et 12 motos reçus
MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE REPONSE
Communication
• Poursuite des séances de sensibilisation des populations Macenta
de sur la fièvre hémorragique
• Diffusion des messages de sensibilisation au niveau des médias
(radio rurales communautaires)
• Diffusion des supports de sensibilisations des fiches techniques sur
la surveillance des cas;
• Sensibilisation porte à porte et distribution du chlore et du savon
dans les villages ou quartiers touchés
• Poursuite de la mise à dispositions des affiches et posters de
sensibilisation sur la prévention de l’épidémie de la fièvre d’Ebola,
• 1100 CD audio disponibles sur 3000 prévus.
RECOMMANDATIONS
,
MERCI

similar documents