Télécharger le document - Ordre National des Medecins de Côte d

Report
Le Conseil National Ordre des
médecins de Côte d’Ivoire s’engage.
EPU Yamoussoukro 2012
Dr Yapo M R /Dr Aka K F
Introduction
I.
les atouts recherchés
II.
Les attentes des patients et des
médecins
III. Vision et perspectives de l’Ordre
des médecins
Conclusion
L’e-médecine est un concept nouveau.
L’Ordre a décidé d’y accompagner les
médecins.
Garantir les droits des patients,
Préserver les grands principes d’éthique
et de déontologie chers à notre métier.
L’Ordre des médecins se propose
d’offrir aux praticiens une boîte de
Messagerie professionnelle sécurisée.
Objectif à terme: informatisation du
dossier médical
•Une
lutte contre l’exercice illégal de la
médecine
•Une sécurisation des envoi et lecture des
informations médicales et une traçabilité
de tous les accès
•Une transmission fiable, non altérable et
rapide des courriers électroniques
•Une
centralisation des données dans un
système collaboratif et d’interconnections
avec
les
serveurs
d’établissements
hospitaliers privés et publiques;
•Une ouverture vers les autres Ordres et
professions de la santé
•l’adresse
internet (e-mail) comme la
signature électronique.



Le grand public en France est favorable pour
l’utilisation des technologies de l’information et de
la communication(Tic) en santé ;
91% : estiment les TIC une bonne chose pour leur
suivi médical.
78% : souhait d’avoir accès à leur dossier médical et
savoir quelles informations ont été consultées.
En France (sondage 2009 TNS SOFRES) ;


62% : considèrent la messagerie professionnelle
sécurisée et dédiée aux médecins utile dans leur
pratique quotidienne ;
47% : pensent que l’amélioration de la coopération
entre les différents professionnels de santé serait le
premier
avantage du développement et de
l’utilisation des Tic en santé. Ce qui passe
inévitablement par une messagerie
dédiée et sécurisée.
68% : jugent la mise en place d’un dossier médical
personnel (DMP) informatisé et accessible par
internet utile dans leur pratique quotidienne.

A Abidjan : Le projet de l’ONMCI rencontre
l’adhésion des médecins de Côte d’Ivoire ; 97% l’ont
trouvé pertinent, 34% ont une adresse sécurisée et
Plus de 50% de demande sont en cours de validation




Que chaque médecin s’identifie par son adresse
mail dans ses rapports avec les institutions
nationales et internationales
Que le site web de l’Ordre soit le point de
convergence de toute la famille médicale
Un statut particulier du médecin sur le net
Réaffirmation de l’appartenance à un groupement
professionnel médical (syndicat, association, ect)







L’adresse internet de l’Ordre ne sera pas une
adresse au domaine standard publique.
Le modèle : pré[email protected] par
exemples,
[email protected]
[email protected],
[email protected],
[email protected],
[email protected]
* Seul le CNOMCI peut délivrer cette
adresse avec le domaine « medecins.ci ».
 Sur
le site: www.medecins.ci .
* De plus, plus besoins de vous soucier de
disposer de clé USB grande capacité ou
disque dur externe pour sauvegarder et
transporter vos documents importants.
Votre bureau est totalement virtuel et
indestructible.


Un annuaire virtuel est disponible sur le site.
Désormais, le Conseil offre ainsi l’occasion à
ses membres de s’inscrire dans la mouvance
des Tics en donnant à leur pratique
quotidienne une allure de modernité adaptée
aux exigences de l’époque.
l’Ordre échangera avec ses membres à travers
la seule messagerie sécurisée, personnalisée.
L’Ordre des médecins de Côte d’Ivoire
considère comme un devoir, de s’impliquer
dans les réflexions pour l’application des Tic
en Côte d’Ivoire et notamment dans le domaine
de la santé. Si les mails sont devenus vulgaires
et à la portée de tous, ils ne demeurent pas
moins un outil essentiel et incontournable pour
les échanges dans le contexte actuel des
avancées technologiques.
C’est pour nous un honneur de mettre à la
disposition des médecins un système de
communication qui allie vulgarité,
efficacité, sécurité, confidentialité et
modernité.
Tout notre espoir est de voir les médecins
saisir cette opportunité.

similar documents